Avocatier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'avocatier (Persea americana) est une espèce d'arbre fruitier de la famille des Lauracées, originaire du Mexique et d'Amérique centrale. Il est notamment cultivé pour ses fruits, les avocats, riches en lipides, consommés comme légumes.

Étymologie et noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Son nom provient du nahuatl « ahuacatl » qui signifie « testicule » en référence à sa forme. On retrouve le terme ahuacatl dans le mot composé ahuacamolli (guacamole), signifiant « sauce à l'avocat ».

En chinois, l'avocat est appelé « fruit à beurre » (牛油果 níuyóu gǔo), ou parfois « poire alligator » (鳄梨).

Origine[modifier | modifier le code]

L'avocatier est originaire d'une vaste zone géographique s'étendant des montagnes centrales et occidentales du Mexique, à travers le Guatemala jusqu'aux côtes pacifiques d'Amérique centrale. Il y a des preuves archéologiques de l'utilisation et de la sélection des pieds au Mexique pendant dix mille ans. Des noyaux trouvés dans des grottes de la vallée de Tehuacan (État de Puebla) montrent que durant cette période il y eut une sélection progressive vers une augmentation de la taille des fruits ; ceci est indiqué par l'augmentation de la taille des noyaux des couches récentes par rapport à la taille de ceux des couches plus anciennes.

Description botanique[modifier | modifier le code]

Grappe de fleurs

L'avocatier est un arbre de taille moyenne qui peut atteindre quinze mètres de hauteur. Cependant, il mesure en général environ dix mètres. Sa cime est ample et touffue, son tronc est recouvert d'une écorce grisâtre et crevassée.

Les feuilles alternées de 12 à 25 cm de longueur sont simples, ovales et de couleur vert foncé. Elles tombent tous les ans, mais après que l'arbre a déjà formé son nouveau feuillage annuel : l'arbre reste donc vert en permanence.

Ses fleurs mesurent de 5 à 10 mm.

Le fruit est en forme de poire (piriforme) ou ovoïde ou rond, de 7 à 20 cm de longueur, pesant de 100 à 1 000 g. L'avocat est, d'un point de vue botanique, une baie à un seul pépin, et non une drupe car l'endocarpe est charnu. Il a une grosse graine centrale ovale de 3 à 5 cm de long.

Culture[modifier | modifier le code]

Fruits et feuillage

L'avocatier est un arbre des forêts tropicales humides, qui généralement ne supporte pas le gel et l'humidité l'hiver, et ne peut donc être cultivé que sous des climats tropicaux ou subtropicaux.

Certaines variétés d'origine mexicaine ont cependant été sélectionnées pour leur rusticité et leur capacité à résister à des gelées modérées, permettant ainsi la mise en place de cultures dans des régions comme la Corse ou l'Espagne[1].

Les variétés mexicaines peuvent supporter des températures allant jusqu'à −10 °C pour la variété 'Fantastic'[2] (notamment les variétés suivantes : 'Brazos Belle', 'Joey', 'Lila', 'Poncho', 'Clifton', 'Duke', 'Ganter', 'Gottfried', 'Ignacio', 'Mayo', 'Mexicola', 'Mexicola grande', 'Northrop', 'Puebla', 'Stewart', 'Teague', 'Topa Topa', 'Walter Hole', 'Zutano'), les variétés guatémaltèques jusqu'à −2 à −3 °C.

L'avocatier préfère les sols légers et bien drainés et éventuellement légèrement acides (pH 6 à 6,5). La production de fruits est réduite en sols salins. Dans les zones froides, on veillera à le protéger du vent par des plantations contre vents dominants de haies assez hautes faites de cyprès par exemple ou en le plantant le long d'un mur d'enceinte. Les jeunes plants devront être protégés par un paillis épais au sol et un voile d'hivernage.

Avocatier de 32 ans en zone USDA 8b

Dans le sud de la France, en zone USDA 8b (sud de Nîmes), il est assez fréquent de voir des avocatiers âgés de plusieurs dizaines d'années ; en zone protégée ils fleurissent et peuvent même porter quelques fruits.

Propagation[modifier | modifier le code]

Plante

Le semis d'une graine sous un climat approprié peut donner un arbre porteur de fruits en 4 à 6 ans, mais on n'obtiendra pas des fruits identiques à la variété parente, sauf dans certains cas de polyembryonie. Les vergers commerciaux utilisent donc des arbres greffés sur des porte-greffes adaptés au lieu de culture: terrain compact ou résistance à la pourriture des racines liée au Phytophthora cinnamomi (cultivars de Persea americana ou Persea schiedeana uniquement. Les autres espèces de Persea et les autres genres de Lauraceae sont incompatibles de greffe[3]). Il est cependant aisé de produire de jeunes avocatiers par semis. On peut planter directement le noyau aux deux tiers de sa hauteur dans un pot de 15-20 cm de diamètre dans un terreau classique, ou poser le noyau dans un vase à jacinthe ; affleurant la surface de l'eau il produira rapidement des racines. Les deux méthodes se valent, la dernière permettant d'observer la croissance racinaire de la plante.

Dichogamie[modifier | modifier le code]

L'avocatier étant dichogame, il est recommandé d'associer des cultivars protogynes (groupe A : Hass, Corona) à des cultivars protandres (groupe B : Bacon, Fuerte, Zutano).

Production[modifier | modifier le code]

Un avocatier moyen produit environ cent vingt fruits par an. Un verger commercial produit en moyenne sept tonnes d'avocats par hectare et par an, mais cela peut atteindre vingt tonnes par hectare. Certains cultivars ont un problème d'alternance.

Zones de production[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Avocat (fruit).

Variétés[modifier | modifier le code]

  • Persea americana var. drymifolia (la variété mexicaine).
  • Persea americana var. floccosa
  • Persea americana var. guatemalensis (la variété guatémaltèque).
  • Persea americana var. nubigena
  • Persea americana var. steyermarkii

Utilisation[modifier | modifier le code]

On plante l'avocatier pour les fruits qu'il produit, les avocats, ou l'ombre qu'il fournit. Son bois dur est utilisé dans la construction.

Toxicité chez les animaux[modifier | modifier le code]

Les feuilles et l'écorce de l'avocatier, ainsi que la peau ou la chair de l'avocat peuvent être nocifs pour les animaux tels que chats, chiens, bovins, caprins, lapins, rats, oiseaux, poissons, et les chevaux qui peuvent être gravement intoxiqués quand ils les consomment, et même en mourir[4]. Les feuilles d'avocatier contiennent en effet de la persine, un acide gras dérivé toxique qui, en quantité suffisante, peut causer la mort. Les symptômes comprennent l'irritation gastro-intestinale, vomissements, diarrhée, détresse respiratoire, congestion, l'accumulation de liquide autour des tissus du cœur, et même la mort. Les oiseaux semblent aussi être particulièrement sensibles à ce composé toxique. Les effets négatifs chez les humains semblent être principalement des problèmes d'allergies.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aline Ternisien, Fabrice Le Bellec, Mon jardin tropical, Antilles, Réunion, Éditions Orphie, 2002, p. 413
  2. Avocado varieties
  3. graft compatibility in the genus Persa
  4. Informations sur l'intoxication: avocatier