Arche de Saint Dominique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'arche de Saint Dominique, à Bologne.

L'arche de Saint Dominique, est le monument funéraire qui contient les restes de Saint Dominique de Guzmán, dans la basilique Saint-Dominique de Bologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la mort de Dominique en 1221, ses restes sont déposés en 1233 dans un simple sarcophage de marbre dans l'autel d'une chapelle latérale de la basilique Saint-Dominique. Dans le but de les rendre visibles aux fidèles, les restes du saint sont transférés en 1267 dans un monument plus grand décoré des épisodes de sa vie, œuvre de Nicola Pisano et de ses élèves Fra Gugliemo Agnelli et Arnolfo di Cambio.

Plus tard, la décoration fut modifiée par Niccolo da Bari (qui fut à la suite de cette œuvre connu comme Niccolo dell'Arca), qui a réalisé les statues des quatre évangélistes, de Saint François d'Assise, Saint Dominique de Guzmán, Saint Florian, Saint Vitale et un Christ mort adoré par les anges, le tout couronné par l'image de Dieu le Père.

À la mort de cet artiste, en 1494, c'est Michel-Ange qui a terminé les images de Saint Pétrone, Saint Procule et une ange porte-chandelle, allant de pair avec celui de Niccolo dell’Arca.

En 1531, le sculpteur Alfonso Lombardi ajoute des bas reliefs à la prédelle de marbre, représentant des Scènes de la vie de Saint Dominique de Guzmán et l'Adoration de des Mages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :