Église Sainte-Cécile-du-Trastevere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Cécile.
Église Sainte-Cécile-du-Trastevere
Image illustrative de l'article Église Sainte-Cécile-du-Trastevere
Facade de Sainte-Cécile, un projet de 1725 par Ferdinando Fuga, avec le clocher du XIIe siècle
Présentation
Nom local Santa Cecilia in Trastevere
Culte Catholicisme
Début de la construction Ve siècle
Style dominant Architecture baroque
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Commune Rome
Coordonnées 41° 53′ 15″ N 12° 28′ 33″ E / 41.887556, 12.47589241° 53′ 15″ Nord 12° 28′ 33″ Est / 41.887556, 12.475892  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Sainte-Cécile-du-Trastevere

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Sainte-Cécile-du-Trastevere

L'église Sainte-Cécile-du-Trastevere (Santa Cecilia in Trastevere) est une église de Rome, dans le quartier du Trastevere. Sa construction remonte au Ve siècle et est dédiée à sainte Cécile dont elle abrite les reliques.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première église Sainte-Cécile fut fondée probablement au Ve siècle par le pape Urbain Ier, et dédiée à la martyre romaine Cécile. La tradition dit que l'église fut construire sur l'emplacement de sa maison. Le baptistère de l'église, avec les ruines d'une maison de la Rome impériale furent retrouvées durant des fouilles sous la chapelle des Reliques. Au synode de 499 présidé par le pape Symmaque, l'église est mentionnée comme titulus Ceciliæ. Le 22 novembre 545, le pape Vigile célébrait la sainte dans l'église, quand l'émissaire de l'impératrice Theodora, Antemi Scribone, le captura.

Le pape Pascal Ier reconstruisit l'église en 822, et ramena les reliques de sainte Cécile des catacombes de Calixte Ier. D'importantes restaurations furent réalisées au XVIIIe siècle.

Un titre cardinalice, très ancien, est attaché à Sainte-Cécile du Trastevere.

Art et architecture[modifier | modifier le code]

Le Jugement dernier (détail des apotres), par Pietro Cavallini (1295-1300).

La façade de l'église fut construite en 1725 par Ferdinando Fuga, qui comprenait une cour intérieure décorée avec d'anciennes mosaïques, des colonnes et une fontaine ornée d'un grand vase de marbre. Elle comprend le blason du cardinal titulaire qui finança la facade Francesco Acquaviva d'Aragona.

Intérieur de l'église la nuit.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :