Pierre de Vérone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Pierre.
Saint Pierre de Vérone
Image illustrative de l'article Pierre de Vérone
Saint Pierre de Vérone (Pedro Berruguete - 1493)
Frère prêcheur et Martyr
Naissance 1205
Décès 6 avril 1252  (47 ans ans)
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Vénéré à Milan et Seveso
Canonisation 9 mars 1253 Pérouse
par Innocent IV
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 4 juin ou 29 avril ou 6 avril
Attributs En habit de dominicain, avec un couteau planté dans l'épaule, une épée dans le flanc, ou en compagnie de la Vierge
Saint patron des sages-femmes, des inquisiteurs, de la ville de Porto Rico

Pietro Rosini, connu comme Pietro Martire ou Pietro da Verona (Pierre martyr ou Pierre de Vérone, en français) (Vérone, env. 1205 - Seveso, 6 avril 1252), l'un des nombreux saint Pierre, fut un prédicateur appartenant à l'ordre de Dominicains et un inquisiteur vénéré comme saint dans l'Église catholique romaine, fêté le 29 avril(calendrier dominicain médiéval), le 4 juin[1] ou localement le 6 avril[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre est né aux environs de 1205 à Vérone d'une famille cathare. Sa légende raconte qu'il récitait le Credo alors qu'il était tout enfant, malgré l'hostilité de son milieu familial.

Il partit étudier à Bologne et c'est pendant cette période qu'il entra chez les Frères Prêcheurs alors que saint Dominique était encore vivant.

Il prêcha surtout en Italie du nord contre les Cathares, et fut prieur à Asti et à Plaisance. Toutefois son principal lieu d'activité restera Milan où il fonda le monastère dominicain de San Pietro in Campo Santo.

Tout en luttant contre les croyances des Cathares, il se consacra à la formation chrétienne des laïcs, à la diffusion du culte de la Vierge, et à la création d'institutions visant à la défense de l'orthodoxie catholique.

Ses prédications, renforcées par de solides connaissances de la Bible, se sont accompagnées d'une vie d'ascèse et de charité, et des miracles lui sont aussi attribués.

À Florence, il noua de profondes amitiés avec les sept fondateurs de l'Ordre des Servites de Marie, dont il devint le conseiller.

En 1251, le Pape Innocent IV le nomma inquisiteur pour Milan, et Côme dont il fut élu prieur du couvent.

Il fut l'un des plus redoutables inquisiteurs et envoya au bûcher bon nombre de Cathares.[réf. nécessaire] Son action suscita beaucoup de haine, ce qui fit dire à Pierre qu'il s'attendait à mourir de mort violente. Le 6 avril 1252, le samedi de Pâques, il fut attaqué sur la route de Côme à Milan, blessé à coup de serpe et poignardé par un certain Pietro da Balsamo dit Carino (qui plus tard eut des remords de cet acte, entra à son tour chez les Dominicains, et mourut en odeur de sainteté).

Canonisation[modifier | modifier le code]

Deux ans seulement après sa mort, le Pape Innocent IV le canonisait pour exalter en lui le héros de la lutte contre l'hérésie cathare.

Le Pape, dans sa bulle de canonisation lui reconnaissait « dévotion, humilité, obéissance, bienveillance, piété, patience, charité » et le présentait comme un « amant fervent de la foi, son éminent connaisseur et son encore plus ardent défenseur ».

Sa fête a été fixée au 29 avril, puis déplacée au 4 juin lors de la réforme liturgique de Paul VI, toutefois, il n'est plus fêté que dans son Ordre et dans certaines églises : la basilique Saint Eustorge à Milan où repose sa dépouille, et le sanctuaire de Seveso.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jour anniversaire de la translation de ses reliques, cf. Propre de l'ordre des prêcheurs vol. III : liturgie des heures, sanctoral, typographie polyglotte vaticane, 1983, p.155
  2. Nominis : Saint Pierre de Vérone
  3. Le texte en est repris sur le site des dominicains à Rome et sur celui de la province du canada.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :