Cnémide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les cnémides (du grec : knêmis) sont un élément de protection des tibias utilisées durant l'Antiquité en Grèce.

Réalisées à partir de feuilles de bronze martelées et éventuellement décorées, ces jambières sont formées anatomiquement pour chaque combattant : adaptées à la morphologie de celui-ci, l'élasticité du métal les maintient en place autour des mollets et ne nécessite pas de lanières de fixation. Destinées à protéger les fantassins lourdement armés comme les hoplites lors des corps à corps, les cnémides recouvrent l'ensemble de la partie inférieure avant des jambes, depuis l'articulation de la cheville jusqu'au-dessus du genou et complètent l'armement défensif constitué par l'aspis, la cuirasse et le casque, ne laissant ainsi plus aucune partie de leur corps exposée à l'adversaire.

Pour les hoplites, citoyens issus des trois premières classes censitaires à Athènes, les cnémides devaient être acquises tout comme le reste de l'équipement au frais du combattant.

Au Moyen Âge, le rôle est repris par les grèves.

Guerrier en train de revêtir une cnémide, Musée archéologique du Céramique

Bibliographie[modifier | modifier le code]