Aloupka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aloupka
(ru)(uk)Алупка
(crh) Alupka
Blason de Aloupka
Héraldique
Drapeau de Aloupka
Drapeau
Le palais Vorontsov à Aloupka
Le palais Vorontsov à Aloupka
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Sujet fédéral Drapeau de la République de Crimée République de Crimée[rev 1]
Raïon okroug municipal de Yalta
Code postal 298676, 298677
Indicatif +7 654
Démographie
Population 8 528 hab. (2014)
Densité 2 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 25′ N 34° 02′ E / 44.417, 34.03344° 25′ Nord 34° 02′ Est / 44.417, 34.033  
Altitude 8 528 m
Superficie 400 ha = 4 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Ancien(s) nom(s) Aloubika, Loupiko
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Aloupka

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Aloupka

Géolocalisation sur la carte : Crimée

Voir la carte administrative de Crimée
City locator 14.svg
Aloupka

Géolocalisation sur la carte : Crimée

Voir la carte topographique de Crimée
City locator 14.svg
Aloupka
Sources
Liste des villes de Russie
  1. La Crimée est revendiquée par l'Ukraine.
La côte de la mer Noire à Aloupka.
Mont Aï-Petri.

Aloupka (en russe : Алупка, en ukrainien : Алупка, en tatar de Crimée : Alupka) est une ville rattachée en 2014 à la République de Crimée par la Russie, et une station balnéaire sur la mer Noire, intégrée à la municipalité de Yalta. Sa population s'élevait à 8 520 habitants en 2013.

Aloupka est célèbre pour le Palais Vorontsov, construit au XIXe siècle pour le prince Vorontsov. Ses environs possèdent de nombreux hôtels sur le littoral de la mer Noire, où séjournent chaque année des milliers de touristes ukrainiens et russes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Aloupka est située sur le littoral de la mer Noire, à 17 km à l'ouest de Yalta.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat d'Aloupka est de type continental humide (catégorie Dfa de la classification de Köppen). Comme sur toute la côte sud de la Crimée, les hivers sont relativement doux (température moyenne de 3 à °C en janvier-février) et les étés chauds (24,6 °C en août). La moyenne des précipitations s'élève à 400 mm par an. L'humidité moyenne est d'environ 69 % et la durée moyenne de l'ensoleillement de 2 150 heures par an.

La saison de baignade dure de mars à octobre, avec une température moyenne de l'eau de 22 à 28 °C.

Administration[modifier | modifier le code]

La ville d'Aloupka fait partie de la municipalité de Yalta (en ukrainien : Ялтинська міськрада, Yaltyns'ka mis'krada ; en russe : Ялтинский горсовет, Yaltinski gorsoviet ; en tatar de Crimée : Yalta şeer şurası), qui comprend également la ville de Yalta, 21 communes urbaines et 9 villages.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aloupka a d'abord été une colonie grecque. Le nom provient du grec Alepou pour le renard. Après la domination des Grecs, Aloupka passa sous le contrôle de l'Empire byzantin. La première mention écrite d'Aloupka figure dans un document au sujet de l'empereur byzantin Romain II et date de 960. Plus tard, Aloupka fut prise par les Tatars de Crimée à la fin du XVe siècle. Après la campagne de Crimée qui se conclua par son annexion en 1783, le village passa sous l'autorité du prince Potemkine, gouverneur-général du gouvernement de la Nouvelle Russie. En 1798, la localité avait une population de 211 habitants, essentiellement des agriculteurs. À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, Aloupka était une station balnéaire à la mode. Au milieu du XIXe siècle, elle était encore plus populaire que Yalta, principalement en raison du palais – ou pour mieux dire du château – qu'y fit construire le gouverneur de la Nouvelle Russie, le prince Michel Vorontsov.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1923* 1926* 1959* 1970* 1979* 1989*
1 528 2 930 8 920 10 381 11 404 10 841
2001* 2009 2010 2011 2012 2013
8 745 8 444 8 425 8 493 8 497 8 520


Tourisme[modifier | modifier le code]

Aloupka est non seulement un centre de villégiature, mais aussi un centre d'intérêt touristique. Les principales attractions de la ville sont :

  • le palais Vorontsov
  • le parc Vorontsov, sur le domaine du palais
  • la montagne voisine d'Aï-Petri

Palais et parc Vorontsov[modifier | modifier le code]

La principale attraction d'Aloupka est le Palais Vorontsov, conçu par l'architecte anglais Edward Blore dans un mélange extravagant des styles néo-gothique écossais et néo-mauresque, et construit en 1828-1846 pour le prince Vorontsov. Au cours de la Conférence de Yalta, en février 1945, le palais – épargné par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale – servit de résidence à Sir Winston Churchill et à la délégation britannique.

Un grand parc à l'anglaise a été conçu et construit pour le prince Vorontsov, sur le territoire du Palais Vorontsov. Le parc a été aménagé de décembre 1824 à avril 1851, et a été imaginé, conçu, créé et entretenu par le chef botaniste du littoral méridional de la Crimée, Carolus Antonius Keebach.

Mont Aï-Petri[modifier | modifier le code]

Aloupka est située au pied des 1 234 mètres du mont Aï-Petri (Saint-Pierre) de la chaîne des montagnes de Crimée. Depuis 1987, un télécabine de 3 km de longueur, un des plus longs d'Europe, transporte des passagers jusqu'au sommet de la montagne, d'où l'on a une excellente vue sur les environs et sur la mer Noire.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :