Bakhtchyssaraï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bakhtchyssaraï
Бахчисарай
Blason de Bakhtchyssaraï  Бахчисарай
Héraldique
Le palais Hansaray
Le palais Hansaray
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Drapeau de la Russie Russie
Maire Dmytro Kretov
Code postal 98400 — 98408
Démographie
Population 26 482 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 44° 45′ N 33° 52′ E / 44.75, 33.867 ()44° 45′ Nord 33° 52′ Est / 44.75, 33.867 ()  
Altitude 300 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Crimée

Voir sur la carte Crimée administrative
City locator 14.svg
Bakhtchyssaraï
Бахчисарай

Bakhtchyssaraï (en ukrainien : Бахчисарай ; en russe : Бахчисарай ; en tatar de Crimée : Bağçasaray ; en turc : Bahçesaray) est une ville de la Crimée. Son nom vient du turc « Palais des Jardins ». Sa population s'élevait à 26 482 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bakhtchyssaraï est située dans le sud de la péninsule de Crimée, à 29 km au sud-ouest de Simferopol et à 31 km au nord-est de Sebastopol.

Histoire[modifier | modifier le code]

Situé dans l'étroite vallée de la rivière Çürük Suv, Bakhtchyssaraï est connu comme un lieu d'habitation ancien, dont les premières traces de présence humaine dans la vallée remontent au Mésolithique.

Bakhtchyssaraï est mentionnée pour la première fois en 1502. C'est là que la nouvelle résidence du khan de Crimée Sahib Ier Giray a été établie en 1532, les Tatars s'étant installés dans la région (après leur victoire contre les Gênois et les Grecs pontins) à partir du XIVe siècle. Depuis lors, elle fut la capitale du khanat de Crimée et le centre de la vie politique et culturelle du peuple tatar de Crimée turcophone. Après la victoire en 1783 de l'Empire russe, mettant fin à trois siècles de pouvoir tatar, dans l'ancienne Tauride, devenue la Nouvelle Russie, elle a été transformée en une ville ordinaire, après avoir perdu son rôle de centre administratif. Elle était la plus importante des trois villes de Crimée, dont la population était presque exclusivement tatare. Elle resta le centre culturel des Tatars de Crimée jusqu'à la Sürgün — la déportation, ordonnée par Staline[1] du 18 mai 1944.

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [2] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1939* 1959*
12 759 6 837 9 547 10 884 10 852
1970* 1979* 1989* 2001* 2008
15 912 22 321 25 363 27 549 26 124
2009 2010 2011 2012 2013
26 067 26 144 26 215 26 363 26 482


Nationalités[modifier | modifier le code]

En 1930, la population comprenait 71 pour cent de Tatars de Crimée, 17,7 pour cent de Russes, 3 pour cent de Juifs, 2 pour cent de Grecs, 1,8 pour cent d'Ukrainiens, etc.

Au début du XXIe siècle, la population est largement russophone, y compris les Tatars, dont certains sont revenus après les années 1990. Toutefois la Turquie est présente par les liens économiques et culturels qu'elle tisse avec cette population.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La Fontaine des Larmes au Hansaray.

Bakhtchyssaraï possède le Hansaray, le seul palais des khans de Crimée subsistant et actuellement ouvert aux touristes.

La ville est connue pour ses liens romantiques avec le poème d'Alexandre Pouchkine, La Fontaine de Bakhtchisaraï (1823). Adam Mickiewicz a dédié l'un des poèmes de ses Sonnets de Crimée (1826) aux monuments de Bakhtchisaraï. Boris Assafiev a créé un célèbre ballet La Fontaine de Bakhtchisaraï d'après le poème de Pouchkine.

À 2,5 km à l'est de Bakhtchyssaraï, se trouvent les ruines de l'ancienne ville fortifiée de Çufut Qale, longtemps habitée par les Karaïtes et qui comprenait des habitats troglodytiques.

Transports[modifier | modifier le code]

Bakhtchyssaraï est traversée par la route M-26 et se trouve à mi-chemin entre Simferopol (32 km) et Sebastopol (30 km).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sous le fallacieux prétexte de connivences avec les Allemands, les Turcs avec qui ils cousinaient étant alliés de l'Allemagne.
  2. (uk) Recensements et estimations depuis 1897 sur pop-stat.mashke.org(uk) Office des statistiques d'Ukraine : Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2008 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2008 »]. [1] ; Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2010 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2010 »]. [2] ; Статистичний збірник «Чисельність наявного населення України на 1 січня 2011 року» [Manuel statistique « Nombre d'habitants de l'Ukraine au 1er janvier 2011 »]. [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]