Vincent Cespedes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Céspedes.
Vincent Cespedes, ici à l'université d'été du MEDEF en 2009

Vincent Cespedes (né le à Aubervilliers, en France) est un philosophe et un essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant d'une mère d'origine hongroise et d'un père d'origine espagnole né en Algérie, ancien professeur de philosophie, il se passionne tôt pour la musique (élève des compositeurs André Bon, François Narboni et Pedro Palacio), ainsi que pour les arts-martiaux chinois, pratiquant le kung-fu pendant vingt ans.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'essais portant sur des thèmes variés, et il a publié un roman en 2004 sur les préjugés racistes, le panafricanisme et Cheikh Anta Diop. En 2008, il a créé la collection « Philosopher » aux Éditions Larousse, qu'il a dirigée jusqu'en 2011.

Sa philosophie se présente comme un néo-vitalisme humaniste, reliant l'intime et le politique, où les notions de mélange humain, d'effectif et d'affectif, d'onde de choc et d'« onde de charme » forment une grille de lecture dynamique des relations interpersonnelles (amour, bonheur, sexisme…), des institutions (orthographe, « encouplement », aliénations…), de l'entreprise, de la création de sens, de la société et de la philosophie elle-même.

Analyste de la nouvelle jeunesse, il affirme qu'elle est aujourd'hui douée d'une « intelligence connective » qui la rend, en réseau, plus performante et plus réactive que l'intelligence individuelle la plus érudite, et que l'intelligence collective la plus solidaire[1].

Interventions[modifier | modifier le code]

Depuis 2010, il est chroniqueur dans l'émission « On refait le monde » de RTL[2] et dans l'émission « Un jour, une question » de France Info[3].

De mai 2011 à avril 2014, il organise au Barrio Latino (Paris, 12ème) un « Abécédaire philosophique » : le « Philobarrio[4] », un cycle de 26 conférences.

En 2011-2012, il est jury pour le cycle de débats citoyens du Centre Éthique Clinique « Et si les vieux vivaient encore... »[5].

Il donne des conférences en France et à l'international, intervenant notamment dans les milieux de l'hôpital (éthique clinique, psychiatrie), de l'entreprise et des institutions.

Il tient un blog sur le site de Rue89, La Philosophie est dans la rue[6], où il dialogue avec des citoyens rencontrés au hasard, sur l'actualité mise en perspective par des citations de philosophes.

Il figure parmi « la jeune garde » dans un classement effectué par Le Nouvel Observateur sur les « 50 stars de la pensée »[7] en 2008, ainsi que parmi les neuf portraits d'« intellectuels du XXIe siècle » brossés par Le Journal du dimanche[8] en 2009. Il est aussi pianiste et compositeur[9].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Jeu philosophique[modifier | modifier le code]

Initiation[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Contre-Dico philosophique, Milan
  • 2008 : Tous philosophes ! 40 invitations à philosopher, Albin Michel
  • 2009 : J'aime, donc je suis. À la découverte de votre philosophie amoureuse, Larousse – un cahier de vacances philosophique sur l'amour

Concours[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Concours de professeur des écoles. Dossiers d'entretien, Vuibert, rééd. 2000

Album[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]