Vincent Cespedes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Céspedes.
Vincent Cespedes
Vincent Cespedes 2016.jpg

Vincent Cespedes en 2016

Biographie
Naissance
Surnom
VIINCΞ
Nationalité
Activités
Autres informations
Label
Recordless Company

Vincent Cespedes, né le à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), est un philosophe, essayiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant d'une mère d'origine hongroise et d'un père d'origine espagnole né en Algérie[1], ancien professeur de philosophie qui lui parla de Kant et de Freud, après le Baccalauréat, il s'engage dans des études de philosophie[2]. Il est professeur agrégé et a enseigné en ZEP[3].

Thèmes[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur d'essais portant sur des thèmes variés, et il a publié un roman, Maraboutés, en 2004 sur les préjugés racistes, le panafricanisme et Cheikh Anta Diop. En 2008, il a créé la collection « Philosopher » aux Éditions Larousse, qu'il a dirigée jusqu'en 2012.

Sa philosophie se présente comme un néo-vitalisme humaniste, reliant l'intime et le politique, où les notions de mélange humain[4], d'effectif et d'affectif, d'onde de choc et d'« onde de charme » forment une grille de lecture dynamique des relations interpersonnelles (amour, bonheur, sexisme, ambition…), des institutions (orthographe[5], « encouplement », aliénations…), de l'entreprise, de la création de sens, de la société et de la philosophie elle-même. Il exprima ses prises de positions politiques dans une tribune de Libération: A la bonne soupe de Luc Ferry, où il oppose à la « bêtise capitaliste » et au conservatisme, la philosophie qu'il voit « antinormative par essence »[6], et dans des ouvrages comme La Cerise sur le béton. Violences urbaines et libéralisme sauvage (2002).

Analyste de la nouvelle jeunesse, il affirme qu'elle est aujourd'hui douée d'une « intelligence connective » qui la rend, en réseau, plus performante et plus réactive que l'intelligence individuelle la plus érudite, et que l'intelligence collective la plus solidaire[7]. Il développe cette notion dans son essai Oser la jeunesse (2015). Dans ce livre, il met dos à dos le « romantisme djihadiste » et le « romantisme national-raciste » : deux pièges extrêmes pour une jeunesse en mal d'héroïsme et d'utopie[8].

Après les attentats du 13 novembre 2015 en France, il lance un mouvement critique, la #neoresistance[9], fédérant les réflexions et les propositions humanistes sous un Hashtag commun. Des personnalités comme le calligraphe irakien Hassan Massoudy[10], les philosophes Roger-Pol Droit[11] et Jacky Dahomay[12] ou le footballeur Lilian Thuram[13] sont parmi les premiers à participer à son élaboration.

En 2017, il crée le concept de « cybermodernité »[14].

Présence médiatique et interventions[modifier | modifier le code]

En 2011, il est signataire de l'« Appel des 44 » pour la création d’un observatoire des suicides[15].

En 2015-2016, il est l'un des chroniqueurs récurrents du talk-show Le Folin Hebdô (France Ô), présenté par Sébastien Folin[16].

À la rentrée 2016, il est le « sniper philosophique » de la nouvelle émission de Thierry Ardisson sur C8 : Zéro limite[17].

Invité régulier du festival Solidays[18] organisé par Solidarité sida, il participe au lancement de « Printemps Solidaire[19] » au Zénith Paris le , devant 6 000 spectateurs.

Entre 2010 et 2017, il est chroniqueur occasionnel dans l'émission On refait le monde de RTL et dans l'émission Un jour, une question de France Info[20].

Le 19 septembre 2017, il lance sur sa page Facebook une idée saugrenue mais argumentée, clairement estampillée « fake news », qui déclenchera le « Tintin Gate » : l'idée que Tintin a toujours été perçu comme une fille pour son créateur, Hergé[21]. La polémique fait le tour du monde en moins d'une semaine. Le philosophe s'expliquera au Guardian : son objectif visait à démontrer que les médias « sérieux » avaient désormais besoin de fake news attractifs pour prospérer sur le Net[22].

Il donne des conférences en France et à l'international, intervenant notamment dans les milieux de l'hôpital (éthique clinique, psychiatrie), de l'entreprise[23] et des institutions. Il est expert APM (Association progrès du management) depuis septembre 2013[24].

Il figure parmi « la jeune garde » dans un classement effectué par Le Nouvel Observateur sur les « 50 stars de la pensée » en 2008, ainsi que parmi les neuf portraits d'« intellectuels du XXIe siècle » brossés par Le Journal du dimanche[25] en 2009.

Il est également pianiste et compositeur. Son premier mini-album de rap (4 titres) sous le pseudonyme de VIINCΞ, Microliberté, sort le 13 octobre 2017 sur le label Recordless Company[26].

Nouvelles technologies[modifier | modifier le code]

En 2016, il crée le test sur les valeurs humaines Deepro[27] (pour « Deep Profiling »), présentant sa nouvelle axiologie directement sous la forme d'une application mobile[28]. Ce test serait « l'occasion d'un voyage philosophique en soi-même» et déterminerait avec précision « le système de valeurs d'une personne et son évolution au fil des mois »[29].

En 2017, il lance avec son équipe de développeurs français et vietnamiens le projet IMLAC (« Intelligent Matricial Language About Concepts »), la construction d'une intelligence artificielle philosophique, à partir de son système de formalisation des comportements humains, de la lovotique de Hooman Samani, des travaux de Lotfi Zadeh et de l'intelligence distribuée[30].

En mai 2018, il lance l'application Philohack[31], « technologie socratique » qui fabrique sur commande des leçons de philosophie, des leçons sur des auteurs et des plans de dissertation à chaque fois inédits. Elle inclut sa « Méthode voyoute », une méthode de dissertation dont le but provocant est d'« arnaquer le correcteur »[32], y compris au baccalauréat[33].

Philosophie directe[modifier | modifier le code]

En 2016, il organise à raison d'environ dix fois par mois des sessions vidéo sur Facebook Live pour dialoguer directement avec les internautes connectés sur les thèmes que ces derniers suggèrent ; un exercice d'« agoravidéo en direct » qu'il baptise « balbutiement »[34].

C'est aussi grâce à l'exploration de cette technologie qu'il crée et anime le premier jeu de rôle en vidéo directe, Primate Joke[35] : une réflexion sur le futur de l'humanité et des démocraties modernes, où les émotions et la pensée sont prises en charge par des singes-cyborgs, les « Cymiens ».

Fort de ces expériences, il crée les « Dream Tanks[36] » en août 2016 : des agoravidéos citoyennes dans lesquelles des internautes (appelés « Éditeurs ») s'emparent d'un thème et dialoguent avec leurs « copilotes » (les internautes connectés en direct).

Publications[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Maraboutés, Fayard

Essais[modifier | modifier le code]

  • 2001 : I Loft You, le premier livre en français sur la « téléréalité », Mille et Une Nuits.
  • 2002 : La Cerise sur le béton. Violences urbaines et libéralisme sauvage, Flammarion, rééd. 2005.
  • 2002 : Sinistrose. Pour une renaissance du politique, Flammarion : à propos du 21 avril 2002.
  • 2003 : Je t'aime. Une autre politique de l'amour, Flammarion[37].
  • 2006 : Mélangeons-nous. Enquête sur l'alchimie humaine, Maren Sell[38].
  • 2007 : Mot pour mot. Kel ortograf pr 2m1 ?, Flammarion, dialogue romancé sur l'orthographe française.
  • 2008 : Mai 68, La philosophie est dans la rue !, Éditions Larousse, coll. « Philosopher »[39].
  • 2010 : Magique étude du Bonheur, Larousse, coll. « Philosopher ».
  • 2010 : L'Homme expliqué aux femmes, Flammarion, rééd. J'ai Lu, 2012.
  • 2013 : L'Ambition ou l'épopée de soi, Flammarion.
  • 2015 : Oser la jeunesse, Flammarion.
  • 2018 : Vivre au printemps. Philosophie du clash et clash de la philosophie, Matkaline (réédition de Mai 68, la philosophie est dans la rue !)[40].

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Concours de professeur des écoles. Dossiers d'entretien, Vuibert, rééd. 2000.
  • 2006 : Contre-Dico philosophique, Milan.
  • 2008 : Tous philosophes ! 40 invitations à philosopher, Albin Michel.
  • 2008 : La télé nous rend fous ! (collectif), Flammarion.
  • 2009 : J'aime, donc je suis. À la découverte de votre philosophie amoureuse, Larousse – un cahier de vacances philosophique sur l'amour.
  • 2010 : Dictionnaire de la mort (collectif), collection « In Extenso », Larousse.
  • 2012 : Plages philo à l'usage de tous (collectif), « Des sportifs et des hommes », Tallandier.
  • 2014 : Vents contraires, « Aujourd'hui tous les élèves doivent être des philosophes », entretien avec l'auteur[41].
  • 2016 : Les mots (et les actes) pour vivre ensemble (collectif), Cherche Midi.
  • 2016 : Éloge de l'érection (collectif), Le Bord de l'Eau.
  • 2016 : « La bonté radicale » (sur Fathi Triki), in Le Cahier des Rencontres philosophiques de Monaco n°2.
  • 2017 : Managers, dirigeants, libérez-vous ! Quand la transformation des dirigeants libère l'intelligence collective (entretien avec l'auteur), Vuibert[42].
  • 2017 : Sur les chemins de l'harmonie. Sagesse éternelle et regards contemporains (collectif), Larousse.
  • 2018 : Génération Z. Des Z consommateurs aux Z collaborateurs (entretien avec l'auteur), Dunod.

Quelques articles[modifier | modifier le code]

Jeu philosophique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : thèse de Francesca Santoiemma, Triangoli d'amore nel romanzo francese tra otto e novecento, Université de Bari [52].
  • 2009 : Philippe Di Folco, Le Goût du sexe. Anthologie critique, Mercure de France.
  • 2009 : Eugénie Vegleris, Vivre libre avec les existentialistes : Sartre, Camus, Beauvoir… et les autres, Eyrolles.
  • 2011 : Michel Lobrot, Ma vie, un kaléïdoscope, Publibook[53].
  • 2014 : André Guigot, Pour en finir avec le "bonheur", « Vincent Cespedes : une esthétique sur les cendres de l'éthique », Bayard.
  • 2015 : Ludo Louis, Amour déraison, Édilivre.
  • 2016 : Barbara Polla, Tout à fait homme, « Et finalement, comment être père sans devoir vivre avec une mère ? La solution Cespedes », Odile Jacob.
  • 2018 : Julien Leclercq, Rendez-vous avec la France qui bouge, Éditions du Rêve.
  • 2018 : Elsa Godart, La psychanalyse va-t-elle disparaître ?, Albin Michel.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Slide[54] (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses).
  • 2012 : Hélices[55] (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses).
  • 2015 : Born As A Star (Сериал Рожденная Звездой), série télévisée russe de 12 épisodes.
  • 2016 : Médée[56] (musique originale de la pièce de Heiner Müller, Médée-matériau, mise en scène par Rabiàa Tlili).
  • 2016 : VIINCΞ, Ma Femme idéale, Recordless Company[57] (single).
  • 2017 : Art'n'Sex, Recordless Company[58] (single).
  • 2017 : Eternity (poème d'Arthur Rimbaud, traduit en anglais), Recordless Company[59] (single).
  • 2017 : VIINCΞ, Microliberté, Recordless Company[60](mini-album, 4 titres).
  • 2017 : À Bouche Que Veux-Tu, Recordless Company[61] (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses).
  • 2017 : L'Amour simple (pour piano et violoncelle), Recordless Company[62] (single).
  • 2018 : Caïman (musique de V. Cespedes, paroles co-créées en video live en 2016, chanson enregistrée par une partie de ses co-paroliers en 2017 et par Awa Timbo), Recordless Company[63] (single).
  • 2018 : VIINCΞ, Bouger Vers La Zik (rap pour les réfugiés), Recordless Company[64] (single).

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2003 : « La Philosophie sur l'estrade », documentaire de Guillaume Allary, 52 min., France 5[65].
  • 2008 : « Mélange », émission « Philosophie » sur Arte, réal. : Philippe Truffault[66].
  • 2012 : « Entretien avec Vincent Cespedes, invité de Laïcité Critique », Centre d'action laïque.
  • 2013 : « Paris mène la danse », documentaire de Valérie Lavalle, 52 min., France 3[67].
  • 2017 : « Entretien avec Vincent Cespedes. Respirer la modernité », par Jean Cornil, réal. : Quentin Van de Velde, coproduction CAL/CLAV[68].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • En 2007, il a été choisi pour être l'invité du pilote de l'émission Philosophie sur Arte, animée par Raphaël Enthoven. Un an plus tard, il refera l'exercice pour la première émission réalisée (mais numérotée « 2 » par la production).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cécile Daumas, « Quéquette existentielle », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  2. « VINCENT CESPEDES (Philosophe et écrivain) : « La philosophie est une quête de vérité » - Le Mauricien », Le Mauricien,‎ (lire en ligne)
  3. « Le match Vincent Cespedes/Pierre Encrevé et Michel Braudeau », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Entretien avec Vincent Cespedes: l'alchimie humaine », Nicolas Dutent, Médiapart, 20 juin 2011.
  5. « Le match Vincent Cespedes/Pierre Encrevé et Michel Braudeau », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.liberation.fr/tribune/2006/10/23/a-la-bonne-soupe-de-luc-ferry_55066
  7. Ce soir (ou jamais !), 20 octobre 2010.
  8. Oser la jeunesse, Flammarion, 2015, p. 81-98. « Voici l'alternative passionnelle, en forme d'étau, vers laquelle les sociétés antijeunes poussent leur jeunesse, prêtes à tout sauf à voir remis en cause leurs bien-fondés par une nouvelle génération viscéralement passionnée et légitimement pas d'accord. L'abrutissement religieux ou l'abrutissement nationaliste, la haine des mécréants ou la xénophobie. » (Ibid. p. 96).
  9. Vincent Cespedes, Face à l'horreur, la #neoresistance, Huffington Post, 15/11/2015).
  10. Vincent Cespedes, L'art pour élever l'humain. La néorésistance d'après Hassan Massoudy, huffingtonpost.fr, 27 novembre 2015
  11. Vincent Cespedes, Il y a un bon usage de la haine. La néorésistance d'après Roger-Pol Droit., huffingtonpost.fr, 24 novembre 2015
  12. Vincent Cespedes, Pour une république laïque, tolérante et intégrative, avec Jacky Dahomay., huffingtonpost.fr
  13. Vincent Cespedes, La néorésistance d'après Lilian Thuram : amour et déconditionnement., huffingtonpost.fr, 2 décembre 2015
  14. « Bienvenue dans la cybermodernité ! », Bordelais magazine no 6.
  15. « L'Appel des 44 pour la création d’un observatoire des suicides », Libération, 22 mai 2011.
  16. Sébastien Folin : "J'ai réussi à casser l'image de la météo et de Video Gag", TéléLoisirs du 2/02/2016 (consulté le 7/09/2017)
  17. Qui est Vincent Cespedes, Télé Star, 29 septembre 2016.
  18. Festival Solidays, 2016.
  19. Printemps Solidaire, Zénith-Paris, 1er février 2017.
  20. France Info, « Un jour, une question », les questions de philosophie 2012
  21. Le Point, « Tintin était-il une "rouquine androgyne asexuée" ? », 23 septembre 2017.
  22. The Guardian, « Is Tintin a girl? Philosopher says his theory was 'fake news' », 25 septembre 2017.
  23. Caroline Michel, De 3 000 à 10 000 euros la conférence : le lucratif business des intellectuels, Le Nouvel Obs, 10 février 2016.
  24. Vincent Cespedes, expert APM
  25. Le Journal du dimanche, 20 décembre 2009, « Les intellectuels du XXIe siècle ».
  26. «Le rap, c’est l’artillerie lourde de la philosophie» (Bon pour la tête, 31 août 2017).
  27. Deepro, application mobile sur les valeurs humaines, sur App Store et Google Play, Matkaline, 2016.
  28. « La philo au bout des doigts… », Le Meunier qui dort, 16 juin 2016.
  29. « Deepro dans l’App Store », sur App Store (consulté le 26 juin 2018)
  30. « Les Talents du numérique », podcast, 2017.
  31. Philohack, application mobile philosophante, sur App Store et Google Play, Matkaline, 2018.
  32. « LA MÉTHODE VOYOUTE - DISSERTATION DE PHILO » (consulté le 26 juin 2018)
  33. « "Ma 'méthode voyoute' pour viser le 15/20 au bac de philo en manipulant votre correcteur" », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  34. Les balbutiements, agoravidéo en direct.
  35. Primate Joke, fiction interactive en vidéo live.
  36. Page Facebook des Dream Tanks
  37. Robert Maggiori, Libération, 27 mars 2003.
  38. compte-rendu de lecture par Mona Chollet, peripheries.net, avril 2006.
  39. compte-rendu de lecture, Vanessa Legrand, La Recherche, 23 avril 2008
  40. Vivre au Printemps. Philosophie du clash et clash de la philosophie, Matkaline, 2018.
  41. Vents contraires, Ça va bien à l'école ? #4, septembre 2014.
  42. Managers, dirigeants, libérez-vous !, Vuibert, 2017.
  43. « Le ghetto, c'est nous, Français de couleur gauloise ! », Marianne, 26 novembre 2005
  44. « À la bonne soupe de Luc Ferry », Libération, 23 octobre 2006
  45. « Brisons le miroir ! », Libération, 24 janvier 2008
  46. « Pour en finir avec le national-racisme de l'extrême droite », L'Obs, 5 août 2012
  47. « Les bonnes ondes du jeu », L'École des Parents, 2013/6 (n° 605)
  48. « Nuits dévolutionnaires », Huffington Post, 13 avril 2016
  49. « Faut-il tricher au bac philo ? », Libération, 18 juin 2018
  50. « Philosopher est-il jouer ? » - Frédérique Roussel, Libération, 2 novembre 2011
  51. Nouveau manuel bilingue français/anglais du Jeu du Phénix.
  52. Thèse de Laurea 2003-2004 sous la direction d'Ida Porfido, pp. 53-54, 62, 78-84, 110, 117-120.
  53. Michel Lobrot, Ma vie, un kaléïdoscope, Publibook, 2011.
  54. Slide, 4 titres, 2010.
  55. Hélices (trailer), 2012.
  56. Médée, 5 titres, 2016.
  57. VIINCΞ, Ma Femme idéale, single, Recordless Company, 2017.
  58. Vincent Cespedes, Art'n'Sex, single, Recordless Company, 2017.
  59. Vincent Cespedes, Eternity, single, Recordless Company, 2017.
  60. VIINCΞ, Microliberté, 4 titres, Recordless Company, 2017.
  61. À Bouche Que Veux-Tu, 5 titres, Recordless Company, 2017.
  62. Vincent Cespedes, L'amour simple, single, Recordless Company, 2017.
  63. Vincent Cespedes, Caïman, single, Recordless Company, 2018.
  64. « Pour parler des migrants, le philosophe Vincent Cespedes fait du rap conscient », Huffington Post, 13 juillet 2018.
  65. « La Philosophie sur l'estrade », documentaire de G. Allary, France 5, 2003.
  66. « Philosophie », Arte, 2008.
  67. « Paris mène la danse », 52 min., France 3.
  68. Entretien avec Vincent Cespedes. Respirer la modernité, mars 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]