Vincent Cespedes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincent Cespedes
Vincent Cespedes (portrait).jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web

Vincent Cespedes, né le à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), est un philosophe, essayiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et formation[modifier | modifier le code]

Fils d'une mère d'origine hongroise et d'un père d'origine espagnole né en Algérie[1], Vincent Cespedes est élève des compositeurs André Bon, François Narboni et Pedro Palacio[réf. nécessaire].

Il étudie la philosophie à l'université Paris-Sorbonne. Son mémoire de maîtrise (1995), dirigé par Pierre Magnard, a pour sujet « La phénoménologie de l'abandon ». Il enseigne la philosophie de 1997 à 2002, notamment à Villemandeur (Lycée Durzy), Charleville-Mézières, Méru et Montataire[réf. souhaitée].

Présence médiatique[modifier | modifier le code]

En 2015-2016, il est l'un des chroniqueurs récurrents du talk-show Le Folin Hebdô (France Ô), présenté par Sébastien Folin[2].

Entre 2010 et 2017, il est chroniqueur occasionnel dans l'émission On refait le monde de RTL [3] et dans l'émission Un jour, une question de France Info[4].

Le , il lance sur sa page Facebook une idée clairement estampillée « fake news », qui déclenchera le « Tintin Gate » : l'idée que Tintin a toujours été perçu comme une fille pour son créateur, Hergé[5]. Cespedes indique sa conviction que les médias « sérieux » avaient désormais besoin de fake news attractifs pour prospérer sur le Net[6].

Depuis 2018, il est régulièrement interviewé sur le théâtre dans Théâtral Magazine, et interviewe aussi des figures de l'art dramatique – tels Fabrice Luchini[7], Agnès Jaoui[8], Francis Weber[8] et d'autres.

Durant le confinement de 2020 en France, il fait 109 « Philocovid » pour philosopher en direct sur la pandémie, soit deux live par jour en moyenne[9]. Il lance à cette occasion « Philokidz », un rendez-vous hebdomadaire pour philosopher en live avec des jeunes enfants[10] ; une initiative qu'il prolonge après le confinement.

Prises de position[modifier | modifier le code]

En 2011, il est signataire de l'« Appel des 44 » pour la création d’un observatoire des suicides[11].

Invité en 2016 du festival Solidays[12] organisé par Solidarité sida, il participe au lancement de Printemps Solidaire[13] au Zénith Paris le , devant 6 000 spectateurs.

En , il interpelle le grand public ainsi que les élus sur la question migratoire à travers un rap, « Bouger Vers La Zik »[14].

En août 2019, il lance une pétition adressée à Jean-Michel Blanquer, Frédérique Vidal et Souâd Ayada pour que Martin Heidegger – membre du parti nazi de 1933 à 1945 et dont la pensée est controversée notamment depuis la publication post-mortem de ses Cahiers noirs antisémites[15] – cesse de faire officiellement partie du programme de la philosophie au lycée (sans toucher à la liberté pédagogique des professeurs)[a 1]. L'essayiste et ex-ministre Luc Ferry y verra « une chasse aux sorcières digne du maccarthysme des années 1950[16]. »

Thèmes[modifier | modifier le code]

Vincent Cespedes est l'auteur d'essais portant sur des thèmes variés. Il a publié un roman, Maraboutés, en 2004, et trois pièces en 2020, Rebellion Extension. Théâtre I. Entre 2008 et 2012, il fonde[17] et dirige la collection « Philosopher » aux éditions Larousse[18],[19].

En 2017, il crée le concept de « cybermodernité »[20], auquel il consacre son livre Le Monde est flou. L'avenir des intelligences (Plon, 2021)[21]. Le think tank de prospective Futuribles en fait la recension : « Une vision sans concessions des potentialités de l’intelligence artificielle dite forte, en situation de développer conscience, sensibilité et volonté autonome. (…) Rédigé comme un conte philosophique, il nous oblige à penser l’humanité du futur comme le futur de la pensée de l’humanité[22]. »

Publications[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Maraboutés, Fayard

Essais[modifier | modifier le code]

  • 2001 : I Loft You, le premier livre en français sur la « téléréalité », Mille et Une Nuits
  • 2002 : La Cerise sur le béton. Violences urbaines et libéralisme sauvage, Flammarion, rééd. 2005
  • 2002 : Sinistrose. Pour une renaissance du politique, Flammarion ; à propos du 21 avril 2002
  • 2003 : Je t'aime. Une autre politique de l'amour, Flammarion[23]
  • 2006 : Mélangeons-nous. Enquête sur l'alchimie humaine, Maren Sell[24] (rééd. Matkaline, 2018)
  • 2007 : Mot pour mot. Kel ortograf pr 2m1 ?, Flammarion, dialogue romancé sur l'orthographe française
  • 2008 : Mai 68, La philosophie est dans la rue !, éditions Larousse, coll. « Philosopher »[25]
  • 2010 : Magique étude du Bonheur, éditions Larousse, coll. « Philosopher »
  • 2010 : L'Homme expliqué aux femmes, Flammarion, rééd. J'ai Lu, 2012
  • 2013 : L'Ambition ou l'épopée de soi, Flammarion
  • 2015 : Oser la jeunesse, Flammarion
  • 2018 : Vivre au printemps. Philosophie du clash et clash de la philosophie, Matkaline (réédition de Mai 68, la philosophie est dans la rue !)
  • 2019 : Télos & Mélos. Vingt dialogues sur le mystère d'aimer, Matkaline
  • 2021 : Le Monde est flou. L'avenir des intelligences, Plon
  • 2021 : Les 50 plus grandes théories des philosophes français, coll. « 3 minutes pour comprendre », Trédaniel

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2020 : Rebellion Extinction. Théâtre I (suivi de Leçon d'été et de Superhabitable), Matkaline[26]

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Concours de professeur des écoles. Dossiers d'entretien, Vuibert, rééd. 2000
  • 2006 : Contre-Dico philosophique, Milan
  • 2008 : Tous philosophes ! 40 invitations à philosopher, Albin Michel
  • 2008 : La télé nous rend fous ! (collectif), Flammarion
  • 2009 : J'aime, donc je suis. À la découverte de votre philosophie amoureuse, Larousse – un cahier de vacances philosophique sur l'amour
  • 2010 : Dictionnaire de la mort (collectif), coll. « In Extenso », Larousse
  • 2012 : Plages philo à l'usage de tous (collectif), coll. « Des sportifs et des hommes », Tallandier
  • 2014 : Vents contraires, « Aujourd'hui tous les élèves doivent être des philosophes », entretien avec l'auteur[27]
  • 2016 : Les mots (et les actes) pour vivre ensemble (collectif), Le Cherche midi
  • 2016 : Éloge de l'érection (collectif), Le Bord de l'eau
  • 2016 : « La bonté radicale » (sur Fathi Triki), in Le Cahier des Rencontres philosophiques de Monaco no 2
  • 2017 : Managers, dirigeants, libérez-vous ! Quand la transformation des dirigeants libère l'intelligence collective (entretien avec l'auteur), Vuibert[28]
  • 2017 : Sur les chemins de l'harmonie. Sagesse éternelle et regards contemporains (collectif), Larousse
  • 2018 : Génération Z. Des Z consommateurs aux Z collaborateurs (entretien avec l'auteur), Dunod
  • 2018 : Préface du livre Éthique de la dignité. Révolution et vivre-ensemble de Fathi Triki, éd. Arabesques, Tunis
  • 2018 : « Le "Deep Curse" et l'égosystème. Matériaux pour une théorie de la cybermodernité », in Mutations ou métamorphoses des subjectivités à l'ère du numérique (collectif), Cliniques méditerranéennes, no 98, Érès lire en ligne
  • 2019 : Dandan Jiang (dir.), Jérôme Lèbre (dir.), Paolo Quintili (dir.) et Laura Paulizzi (coll.), Corps et décors : Avatars de la philosophie du corps entre Orient et Occident, Paris, Éditions L'Harmattan, coll. « Rationalismes », , 290 p. (ISBN 978-2-343-16197-6, présentation en ligne)

Quelques articles[modifier | modifier le code]

  • 2013 : « Les bonnes ondes du jeu », L'École des Parents[a 2]
  • 2014 : « L’assertivité, un procédé très puritain de robotisation des échanges », L'Obs[a 3]
  • 2016 : « Nuits dévolutionnaires » (sur Nuit debout), Huffington Post[a 4]
  • 2016 : « Au sens, citoyens ! », Libération[a 5]
  • 2017 : « Faut-il tricher au bac philo ? », Libération[a 6]
  • 2018 : « Yallah ! Pourquoi il devient urgent de fraterniser avec les migrants », L'Obs[a 7]
  • 2018 : « Le nouveau monde des gilets jaunes est fluo et flou à la fois », Huffington Post[a 8]
  • 2019 : « Faut-il sauver le nazi Heidegger? », Huffington Post[a 9]
  • 2019 : « Le "KoKoriKlan" de la convention de la "droite" souffle un vent rance sur la France », Huffington Post[a 10]
  • 2019 : « Mort de Michel Serres : "C'était un Socrate français" », franceinfo:, 2 juin 2019[29]
  • 2021 : « Covid-19: L'autorisationnisme, l'autre mal qui contamine la France », Huffington Post[30]

Podcast philosophique[modifier | modifier le code]

  • 2022 : La Voie subtile (avec Hà Giang).

Jeux philosophiques et applications[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Le Jeu du Phénix[31], tarot philosophique, Flammarion
  • 2017 : Charmer le hasard (Charming Chance), rééd. du précédent, Matkaline
  • 2017 : Deepro, test sur les valeurs humaines, application pour smartphone, Matkaline
  • 2018 : Le Jeu du Phénix, tarot philosophique, application pour smartphone, Matkaline
  • 2018 : Philohack, philosophie de poche, application pour smartphone, Matkaline

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Slide (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses)
  • 2012 : Hélices (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses)
  • 2012 : No regret (chanson), paroles anglaises et interprétation de Pascal Toussaint[32]
  • 2015 : Born As A Star (Сериал Рожденная Звездой), série télévisée russe de 12 épisodes
  • 2016 : Médée (musique originale de la pièce de Heiner Müller, Médée-matériau, mise en scène par Rabiàa Tlili)
  • 2016 : VIINCΞ, Ma Femme idéale, Recordless Company (single)
  • 2017 : Art'n'Sex, Recordless Company (single)
  • 2017 : Eternity (poème d'Arthur Rimbaud, traduit en anglais), Recordless Company (single)
  • 2017 : VIINCΞ, Microliberté, Recordless Company (mini-album, 4 titres)
  • 2017 : À Bouche Que Veux-Tu, Recordless Company (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses)
  • 2017 : L'Amour simple (pour piano et violoncelle), Recordless Company (single)
  • 2018 : Caïman (musique de V. Cespedes, paroles co-créées en vidéo live en 2016, chanson enregistrée par une partie de ses co-paroliers en 2017 et par Awa Timbo), Recordless Company (single)
  • 2018 : VIINCΞ, Bouger Vers La Zik (rap pour les réfugiés), Recordless Company[33] (single)
  • 2019 : En PLS à l'École, Recordless Company
  • 2019 : Parachute, Recordless Company[34] (musique originale du spectacle de danse contemporaine éponyme de la chorégraphe Sandra Abouav, Compagnie METAtarses)
  • 2019 : Red Cells (album, piano solo), Recordless Company
  • 2021 : Solarpunk (album, 22 titres), Recordless Company
  • 2022 : Rides (album, 17 titres), Recordless Company
  • 2022 : Fuji Pencil Tip Sensual (album, 4 titres, 150 minutes), Recordless Company
  • 2022 : Force et Amour (chanson), paroles avec Sandra Abouav et interprété par celle-ci, Recordless Company

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Entretien sur Thinkerview[38]
  • 2020 : « Philosophie et cybermodernité », EPSAA/Mairie de Paris, réal. Ars Longa[39]

Cascadeur[modifier | modifier le code]

Notoriété[modifier | modifier le code]

Vincent Cespedes figure, en 2008, parmi « la jeune garde » dans un classement effectué par Le Nouvel Observateur sur les « 50 stars de la pensée », parmi les neuf portraits d'« intellectuels du XXIe siècle » brossés par Le Journal du dimanche[41] en 2009 ainsi que parmi les cinq « stars de la nouvelle garde » des « intellos people » retenus par L'Express en août 2018[42].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'école est une usine à normaliser, à légitimer les différences sociales », entretien avec Vincent Cespedes dans Le Vif/L'Express, 26 août 2015.
  2. « Sébastien Folin : "J'ai réussi à casser l'image de la météo et de Vidéo Gag" », TéléLoisirs du 2/02/2016 (consulté le 7/09/2017)
  3. « On refait le monde », RTL, 2013.
  4. « Un jour, une question », France Info, 2017.
  5. Le Point, « Tintin était-il une "rouquine androgyne asexuée" ? », 23 septembre 2017.
  6. (en) The Guardian, « Is Tintin a girl? Philosopher says his theory was 'fake news' », 25 septembre 2017.
  7. Théâtral Magazine, Mars-avril 2022
  8. a et b Vincent Cespedes, « Jacques Weber, nu devant Lear », Théâtral Magazine,‎ (lire en ligne).
  9. France Inter, « Doute ou joie contre coronavirus : ce que les philosophes nous disent dans leurs podcasts », 7 avril 2020.
  10. Le Parisien, « Comment occuper ses enfants : des ateliers en ligne pour philosopher en famille », 14 avril 2020.
  11. « L'Appel des 44 pour la création d’un observatoire des suicides », Libération, 22 mai 2011.
  12. Festival Solidays, 2016.
  13. Printemps Solidaire, Zénith-Paris, .
  14. France 3, « Invité du Soir 3 : le philosophe rappeur qui vient en aide aux migrants », francetvinfo.fr, 17 août 2018 + [vidéo]
  15. Emmanuel Faye, « Heidegger : Sa vision du monde est clairement antisémite », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  16. « Interdire Heidegger ? », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  17. Voir sur Mouvement up.
  18. Voir sur editions-larousse.fr.
  19. Le premier livre de Rokhaya Diallo, Racisme : mode d'emploi, y est publié en 2011.
  20. « Le virtuel pose la question de l’effacement des limites », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  21. Epsaa, « Intelligence artificielle et philosophie », 2020.
  22. Jean-Pierre Bellier, recension de Le Monde est flou. L'avenir des intelligences, Futuribles, 21 juillet 2021.
  23. Robert Maggiori, Libération, 27 mars 2003.
  24. compte-rendu de lecture par Mona Chollet, peripheries.net, avril 2006.
  25. compte-rendu de lecture, Vanessa Legrand, La Recherche, 23 avril 2008.
  26. Théâtral Magazine, mars 2020.,
  27. Vents contraires, Ça va bien à l'école ? #4, septembre 2014.
  28. Jean-Jacques Gressier, Managers, dirigeants, libérez-vous !, Vuibert, 12 septembre 2017.
  29. franceinfo:, « Mort de Michel Serres : "C'était un Socrate français" », 2 juin 2019.
  30. Huffington Post, 27 mars 2021.
  31. « Philosopher est-il jouer ? » - Frédérique Roussel, Libération, 2 novembre 2011.
  32. No regret (Vincent Cespedes/Pascal Toussaint).
  33. « Pour parler des migrants, le philosophe Vincent Cespedes fait du rap conscient », Huffington Post, 13 juillet 2018.
  34. Parachute, Dense Danse, mars 2019.
  35. « La Philosophie sur l'estrade », documentaire de G. Allary, France 5, 2003.
  36. « Paris mène la danse », 52 min, France 3.
  37. Entretien avec Vincent Cespedes. Respirer la modernité, mars 2017.
  38. Entretien sur Thinkerview, 26 janvier 2019.
  39. « Philosophie et cybermodernité », EPSAA/Mairie de Paris, octobre 2020
  40. Recension du livre « La Cerise sur le béton », Technikart, mars 2002.
  41. Le Journal du dimanche, 20 décembre 2009, « Les intellectuels du XXIe siècle ».
  42. L'Express, « Intellos people : les stars de la nouvelle garde », 7 août 2018.

Articles et publications de Vincent Cespedes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2003-2004 : thèse de Francesca Santoiemma (sous la direction d'Ida Porfido), « Triangoli d'amore nel romanzo francese tra otto e novecento », université de Bari ; p. 53-54, 62, 78-84, 110, 117-120
  • 2009 : Philippe Di Folco, Le Goût du sexe. Anthologie critique, Mercure de France
  • 2009 : Eugénie Vegleris, Vivre libre avec les existentialistes : Sartre, Camus, Beauvoir… et les autres, Eyrolles
  • 2011 : Michel Lobrot, Ma vie, un kaléïdoscope, Publibook
  • 2014 : André Guigot, Pour en finir avec le "bonheur", « Vincent Cespedes : une esthétique sur les cendres de l'éthique », Bayard
  • 2015 : Ludo Louis, Amour déraison, Édilivre
  • 2016 : Barbara Polla, Tout à fait homme, « Et finalement, comment être père sans devoir vivre avec une mère ? La solution Cespedes », Odile Jacob
  • 2018 : Julien Leclercq, Rendez-vous avec la France qui bouge, Éditions du Rêve
  • 2018 : Elsa Godart, La psychanalyse va-t-elle disparaître ?, Albin Michel
  • 2020 : Elsa Godart, Éthique de la sincérité, Armand Colin

Liens externes[modifier | modifier le code]