Robert Maggiori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maggiori.
image illustrant un philosophe image illustrant un journaliste image illustrant français
image illustrant un homme d'affaires image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un philosophe, un journaliste français et un homme d'affaires français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Maggiori au Salon du livre de Paris en mars 2010

Robert Maggiori (né le à Osimo, dans les Marches, Italie) est un philosophe, éditeur, traducteur et journaliste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Maggiori a fait ses études secondaires au lycée Jacques-Amyot de Melun (Seine-et-Marne), puis à La Sorbonne, où il a entrepris un doctorat sous la direction de Vladimir Jankélévitch, qui deviendra son maître. D'abord nommé au lycée André-Malraux de Montereau (Seine-et-Marne), puis au lycée Uruguay-France d'Avon, dans le même département, il enseigne la philosophie, depuis 1985, au lycée François-Couperin de Fontainebleau.

Robert Maggiori est également journaliste à Libération, où, depuis près de trente ans, il publie de articles de critique littéraire et philosophique.

Il collabore à de nombreuses revues (La Pensée, Alfabeta, Le Magazine littéraire, Critique, Les Temps modernes...), traduit des ouvrages italiens de sciences humaines et a été membre du comité de rédaction de Critique, et codirecteur (avec Christian Descamps) de la collection Itinéraires chez Flammarion puis de la collection Philosophie présente chez Bordas.

Il a été membre de l'Institut de la pensée contemporaine (université Paris VII).

Il est père de trois enfants : Karin, Marc et Eric Maggiori. Le cadet (Marc) est réalisateur et chanteur du groupe rock français Pleymo. Eric Maggiori est journaliste pour So Foot, rédacteur en chef de So Foot Club et rédacteur en chef du site [sofoot.com].

Il est, avec Charlotte Casiraghi, Joseph Cohen et Raphael Zagury-Orly, membre fondateur, en 2015, des Rencontres philosophiques de Monaco, et du « Prix de Philosophie », attribué chaque année à un ouvrage philosophique novateur.

Travaux[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Lire Gramsci, Éditions universitaires, 1973 (avec Dominique Grisoni)
  • Philosopher (codirection, avec Christian Delacampagne), Éditions Fayard, 1980 (édition de poche, tomes 1 et 2, Presses Pocket, 1991)
  • De la Convivance, Editions Fayard, 1986
  • Vladimir Jankélévitch filosofo dell'amore, préface à l'édition italienne du Traité des Vertus, Garzanti, Milan, 1987
  • La Philosophie au jour le jour, Flammarion, 1994
  • Cinquante ans de philosophie française (sous la direction de Bernard Sichère), ministère des Affaires étrangères, Adpf, 1996
  • Philosopher II (codirection, avec Christian Delacampagne), Fayard, 2000
  • Un animal, un philosophe, Julliard, 2005
  • À la rencontre des philosophes, Bordas, 2005
  • Le métier de critique - Journalisme et philosophie", Seuil, 2011

Traductions[modifier | modifier le code]

Édition[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Carlo Ginzburg, Réflexions faites, GMT Productions, La Sept/Arte
  • Ernst Gombrich, Réflexions faites, GMT Productions, La Sept/Arte (en collaboration avec Didier Eribon)

Sur les autres projets Wikimedia :