Discussion:Vincent Cespedes

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
Archives

Polémique (suite)[modifier le code]

Message posté par Boudzi (d) 23 novembre 2009 à 22:22 (CET) Bonjour, Je souhaite signaler le comportement de plusieurs pseudonymes, dont j'ai quelques raisons de croire qu'ils sont une seule et même personne. Je vous renvoie pour un aperçu de ce que je soupçonne être une attitude systématique d'auto-promotion à la discussion relative à l'article consacré à un de ses livres, "La philosophie est dans la rue". Je suis de plus en plus persuadé, ayant à plusieurs reprises sur internet aussi bien que sur Wikipedia pu apprécier ses différents procédés, que les pseudonymes Barbelo, Sclune Shaa et Jaive sont une seule et même personne, à savoir Vincent Cespedes (VC) lui-même. La quasi totalité des corrections ou des ajouts que ces différents pseudonymes ont apportées sont faits à des articles qui de près ou de loin font tous référence à Vincent Cespedes lui-même. Que ce soit la collection qu'il dirige chez un éditeur français, les auteurs mineurs qui y sont publiés, des liens vers des émissions auxquelles il a participé, les livres qu'il a écrit, tout est prétexte pour nous rappeler son existence. Je le vois malheureusement sévir depuis longtemps. Le pseudonyme Sclune Shaa a été averti parce qu'on lui reproche ses spams. J'espère que ce message ne restera pas sans suite. Cordialement

PS: "Mea culpa. Je n'abuserai plus, promis !" (Vincent Cespedes)

C'est là-bas qu'il faut publier votre requête, en précisant le plus possible les pages exactes sur lesquelles portent vos soupçons. El ComandanteSkull and Crossbones.svgHasta ∞ 23 novembre 2009 à 22:55 (CET

Pour les pages, c'est à peu près toutes les pages où ces pseudonymes ont fait des corrections. Il faudrait recenser l'ensemble des corrections et des changements. Mais pour les pages que j'ai pu vérifier, les changements font référence d'une manière ou d'une autre à VC. Outre les articles, il suffit de considérer les jours et les heures pendant lesquelles ces corrections ont été faites. Par exemple, le 20 novembre 2009: le pseudo Jaive modifie 5 articles entre 13h 14 et 13h 52. Toutes les modifications renvoient de près ou de loin à Vincent Cespedes. A 13h 09, le pseudo Barbelo modifie un article pour mettre un lien qui pointe vers une émission à laquelle VC a participé. Entre 13h 11 et 13h 36, le pseudonyme Sclune Shaa modifie 8 articles: dans 3 il corrige des coquilles, dans les 5 autres, il ajoute des informations qui se rapportent encore à VC. Il y a d'autres jours où les pseudonymes se connectent en même temps et aux mêmes heures. Par exemple, le 2 juillet, le 6 octobre. Une vérification de l'adresse IP ne me paraît pas inutile. Quant à la suppression de l'article sur la collection qu'il dirige ainsi que ceux relatifs aux auteurs qu'il publie ne me paraît pas non plus superflue. Ils sont à mes yeux sans grand intérêt (les articles) et j'espère que VC n'est pas rémunéré en fonction des ventes, compte tenue de la publicité sauvage que ces pseudos ne manquent pas de nous imposer. A suivre.

PS: "Je manque effectivement d'expérience" (Vincent Cespedes)... Mais il ne semble pas manquer de toupet!

Je le répète : c'est là-bas qu'il faut publier votre requête. El ComandanteSkull and Crossbones.svgHasta ∞ 24 novembre 2009 à 16:30 (CET)
bon, et alors, Boudzi ? Les articles modifiés n'ont rien qui sorte du projet WP, que je sache ! Pas d'hagiographie, et des infos vérifiables. L'auteur est reconnu, et ses livres sont publiés, et les médias s'en font l'écho, donc où est le problème ? Quant à moi, je suis une lectrice assidue de Cespedes, doit-on pour autant me conduire à la potence ? Votre animosité à l'encontre de cet auteur me semble suspecte et personnelle. Allez régler vos comptes ailleurs que sur WP svp ! Et vous mentez lorsque vous citez V. Cespedes : il n'a jamais écrit cela, ces mea culpa proviennent d'une autre lectrice de l'auteur, ce n'est pas honnête, vraiment ! Barbelo (d) 18 mars 2010 à 02:01 (CET)
  1. "Il n'a jamais écrit cela, ces mea culpa proviennent d'une autre lectrice de l'auteur". Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que c'est une lectrice? Pourquoi d'autre part utiliser alors trois pseudonymes différents pour rédiger vos contributions? --Boudzi (d) 20 mars 2010 à 14:01 (CET)


sur l'attaque groupée de M. Baconin[modifier le code]

Voici les raisons qui me persuadent de refuser cette mention :

1. M. Baconin est un prof qui n'a aucune légitimité autre que celle d'avoir des amis au Monde Diplo. Il n'a rien produit, n'a survolé que 2 ouvrages (sur 15) de Vincent Cespedes, et n'argumente pas pour démontrer sa phrase finale, qui cherche vraisemblablement à discréditer de jeunes auteurs médiatisés, sans doute par rancoeur et jalousie. Son honnêteté intellectuelle doit donc fortement être remise en cause : une descente en flammes sans avoir lu les oeuvres devraient toujours être suspecte sur WP

2. L'attaque gratuite porte sur 3 auteurs, il est donc tout à fait anormal de ne la réserver qu'à Vincent Cespedes. (Jaive (d) 8 février 2012 à 08:51 (CET))

3. L'attaque sans arguments de M. B. est contrecarrée par une quantité d'articles élogieux, notamment sur les 2 ouvrages cités. Par exemple ces 2 pages dans Libération : sur le Jeu du Phénix. Même chose pour "Magique étude du Bonheur" (Larousse, 2010), où Baconin n'a fait que relever des expressions pour discréditer l'auteur sans jamais s'attaquer à sa thèse, thèse, elle, relayée par de nombreux médias (de Sciences Humaines à L'Express) et reconnue comme exigeante, novatrice et politiquement forte (contrairement aux accusations gratuites de Baconin). Par exemple, L'express : "Le bonheur est en nous, pas devant nous, ou France Culture Jaive (d) 8 février 2012 à 13:10 (CET)

Ci-après le passage supprimé :
« Ses détracteurs lui reprochent une certaine superficialité ainsi qu'un goût immodéré pour les médias. Christophe Baconin, dans un article consacré aux nouvelles « vedettes médiatiques » de la philosophie que sont Vincent Cespedes, Charles Pépin et Raphaël Enthoven, pense ainsi qu'« aussi superficiels qu’inoffensifs sur le plan politique, ces trois philosophes risquent moins d’occuper la pensée que les écrans de télévision »[1]. »
DocteurCosmos (d) 8 février 2012 à 13:05 (CET)
Pas un argument ne vaut, ou le peu qu'ils valent est tellement relatif, que ce serait presque perdre du temps que d'y répondre.
Déjà, pour faire la critique d'une œuvre, on ne doit pas au préalable avoir écrit la sienne propre. Autrement il y aurait peu de recensions d’œuvre philosophique. Car le travail d'un philosophe n'est pas de résumer l’œuvre des autres philosophes, mais de critiquer leurs thèses, et généralement il le fait dans ses propres œuvres, directement ou pas. A ce propos d'ailleurs, il faudrait voir le nombre de fois où Vincent Cespedes est cité ou ses livres mentionnés en bibliographie. Je vous laisse nous renseigner.
Monsieur Baconin n'a donc pas besoin d'avoir « produit » quoique ce soit, puisqu'il fait œuvre ici de critique et non de philosophe, ni non plus d'être « légitime ». Pour critiquer un livre, il n'y a besoin de faire valoir ni ses livres, ni ses diplômes, ni ses titres. Le reproche qu'on pourrait éventuellement lui faire, c'est de n'avoir pas lu les livres dont il parle. A sa décharge, devoir lire des « produits » dont les titres sont « J'aime donc je suis. À la découverte de votre philosophie amoureuse », « Tous philosophes ! 40 invitations à philosopher » ou encore « L'Homme expliqué aux femmes », ça n'engage pas trop, surtout quand on a pris beaucoup de temps pour comprendre l’Éthique de Spinoza ou la Phénoménologie de l'esprit de Hegel, et que quelques œuvres et autant de philosophes moins connus restent à lire.
Ce qui fait que les arguments « psychologiques » qui voient le motif de ces propos dans la « rancoeur » et la « jalousie », ça ne va pas plus loin que les discussions de comptoir. Il n'y a pas besoin d'être animé par la « rancoeur » ou la « jalousie » pour faire la critique de ce qui peut apparaître, en première approximation, comme surfait ou ronflant, ou même, superficiel ou insignifiant. C'est de fait l'impression que me fait Vincent Cespedes à chaque fois que je l'entends. Je suis désolé pour lui mais il n'y a chez moi aucune des raisons qu'il prête à Monsieur Baconin. Je m'en tiens peut-être aux apparences avec Vincent Cespedes, mais celles-ci sont les seules choses qui nous soient données à voir ou à entendre.
Ensuite, si l' « attaque » est « gratuite », il n'est ni « normal », ni « anormal », de la faire porter sur un seul plutôt que sur plusieurs. Si elle est gratuite, elle est injustifiée et sans fondement. Par contre, il est vrai que si elle n'est pas tout à fait gratuite, elle a une valeur et donc du poids, et il est alors sans doute assez « normal » qu'elle ne soit pas réservée à un seul, mais que chacun ait sa part du fardeau, comme l'argument le suggère – malgré lui ?
Quant aux derniers arguments, ils sont contredits par une rapide recherche sur internet. A ma connaissance, il n'y a que Libération qui ait consacré un article à ce jeu. Concernant "Magique étude du Bonheur", outre des médias de sciences humaines en général qui ne sont pas précisés, une interview de Vincent Cespedes menée par Géraldine Catalano, dont personne n'ignore, en matière de philosophie, toute la légitimité dont elle est grosse.
Boudzi (d) 14 février 2012 à 21:17 (CET)

4. "Ses détracteurs" : quels détracteurs ? On ne parlait que de M. B. jusqu'à nouvel ordre... Et WP est-il un endroit où la mention d'un ou deux détracteurs ignorants tout des oeuvres qu'ils critiquent pèserait intellectuellement plus lourd que les récensions argumentées ? En outre, quand M. B. écrit "ces trois philosophes risquent moins d’occuper la pensée que les écrans", ne commet-il pas ce qu'il dénonce, à savoir un acte oraculaire de cartomancie intellectuelle ? Peut-il prédire l'avenir ? WP est-il le lieu où les "risques" et les prévisions en matière de notoriété et de rayonnement à venir se fondent sur l'aigreur d'un prof de café philo passablement léger au niveau de l'analyse de fond ? "Risquer de" n'est pas une information, c'est une attaque totalement gratuite. De fait, VC, directeur de collection chez Larousse, auteur d'une douzaine d'ouvrages salués par la critique, invité dans les universités de philosophie du monde entier (notamment pour sa pensée politique - 4 ouvrages consacrés au sujet, contrairement à Ch. Pépin et R. Enthoven, avec lesquels cet auteur ne partage que l'âge !) pèse déjà plus dans la pensée que ses seules interventions médiatiques, pas si fréquentes que cela au demeurant. Jaive (d) 8 février 2012 à 15:09 (CET)

Je ne vois pas à quel titre le passage critique sur M. Cespedes ne mériterait pas d'être maintenu. Si certains jugent qu'il a un tropisme médiatique prononcé, cela mérite d'être mentionné comme tout autre élément. Après, le terme "ses détracteurs" peut éventuellement porter à confusion, un seul d'entre-eux étant cité ici. Je propose la formulation suivante : « Il lui est parfois reproché une certaine superficialité et un goût immodéré pour les médias. Ainsi, Christophe Baconin, dans un article consacré aux nouvelles « vedettes médiatiques » de la philosophie que sont Vincent Cespedes, Charles Pépin et Raphaël Enthoven, pense ainsi qu'« aussi superficiels qu’inoffensifs sur le plan politique, ces trois philosophes risquent moins d’occuper la pensée que les écrans de télévision »[1]. » Huesca (d) 8 février 2012 à 16:14 (CET)
Le fait que ces deux lignes, qui me semblent respecter en tout point les critères d'admissibilité de WP, fassent autant débat est tout de même problématique... On ne se demande même plus si certains utilisateurs manqueraient de neutralité : c'est une évidence absolue à la lecture d'arguments du style "un prof qui n'a aucune légitimité autre que celle d'avoir des amis au Monde Diplo"... Est-il possible d'adopter un ton encyclopédique dans cet article et de s'écarter un peu de l'hagiographie ? Bw (d) 8 février 2012 à 21:45 (CET)
En effet, plutôt que de vouloir censurer toute référence à cette citation, il faut essayer d'établir si ce point de vue est particulièrement important et représentatif par rapport aux autres critiques publiées sur le travail philosophique de Vincent Cespedes.
Cette critique reste très vague et ne semble pas étayée (Quel(s) manque(s) de profondeur d'analyse, dans quelle(s) publication(s), justifie(nt) l'adjectif "superficiel"? Quel manque d'engagement politique est reproché à quel(s) propos publics de Vincent Cespedes?). Elle n'est pas d'une grande qualité informative : tout ce qu'elle peut indique, c'est que Christophe Baconin estime que la médiatisation de ces philosophes est trop importante par rapport à l'intérêt que Christophe Baconin attribue à leur philosophie.
C'est le point de vue d'un professeur de philosophie (dans quelle(s) école(s)?) parmi tant d'autres, mais qui présente la particularité de publier des articles largement médiatisés dans Le Monde diplomatique. Qu'en pensent les autres professionnels de la philosophie et de l'édition qui se sont prononcés publiquement sur le travail philosophique de Vincent Cespedes?
Si c'est un point de vue isolé, il faut le mentionner en tant que tel. L'importance de cette information dans l'article doit rester proportionnelle à son importance réelle.
El Comandante (d) 9 février 2012 à 13:00 (CET)
A votre crédit, Vincent Cespedes n'a effectivement aucun détracteur, puisque personne ne le lit, ou si peu de monde. Qui lit BHL, j'entends le « philosophe », et quel est le nombre de livres qui ont été consacrés à son œuvre ou celui des querelles conceptuelles auxquelles elle aurait pu donner lieu ? Même Vincent Descombes, dont l’œuvre est autrement originale, a déjà eu droit, alors qu'il a presque le même âge que BHL, a un recueil d'articles critiques réunis en un volume. De plus, son livre sur la Politique a donné lieu à une discussion – pour le coup « argumentée », car elle est souvent complexe - avec entre autres : Alain Boyer, Monique Canto-Sperber, Cornelius Castoriadis, Jean-Pierre Cometti, Jean-Pierre Dupuy, Philippe Raynaud, Alain Renaud, etc. Je ne cherche pas ici un argument d'autorité. Mais il y a quelques signes qui ne peuvent pas tromper tout à fait. D'ailleurs, il faut ne jamais avoir ouvert « Le même et l'autre » - un de ses premiers livres - pour ignorer où l'intelligence philosophique, qui se marie avec bonheur avec une ironie subtile, peut parfois se trouver.
D'autre part, les « recensions argumentées » auxquelles vous faites mention feraient bien d'être un tant soit peu précisées. Si c'est celle dans La Recherche de Vanessa Legrand, j'en ai déjà parlé. On dirait d'ailleurs qu'elle se contente de retranscrire la quatrième de couverture.
Même si en matière de « cartomancie intellectuelle » vous donnez aussi parfois l'impression d'en connaître un rayon, il se trouve que pour parler de philosophie en termes de « notoriété » et de « rayonnement », il faut l'avoir – le rayon – découvert la veille dans une bibliothèque de quartier pour croire que le tintamarre est le critère le plus pertinent quand il s'agit de juger d'une œuvre philosophique, comme le faisait remarquer, à propos, Vincent Descombes. Il ne suffit pas de faire beaucoup de bruit aujourd'hui pour espérer être connu demain et mieux entendu ensuite. Paul Ricœur était peu habitué aux esclandres mais son œuvre reste et elle est importante. Il est étonnant que la plupart de vos « arguments » portent toujours sur la surface médiatique des « produits » qu'ils prétendent défendre, lorsqu'à d'autres endroits, les têtes de gondole n'ont d'autre fonction : attirer le chaland et faire vendre. Parler de « prévisions en matière de notoriété et de rayonnement » - à supposer, principe de charité aidant, que cela ait un sens – en dit long sur la manière qu'il y aurait de considérer une œuvre de l'esprit. Certes, il y a quelques antécédents historiques, et pour le plus connu, Kafka. Avec tout le respect que je dois à Vincent Cespedes, c'est au mieux un, voire deux, par siècle. Mais les génies autoproclamés et ignorés par leur époque, il y en a, malheureusement pour eux, beaucoup plus. Il n'est donc pas question de pouvoir ou pas prédire l'avenir ou d'être cartomancienne. Il suffit parfois d'écouter ce qui se dit.
Vous en êtes finalement réduit, une fois de plus, à « expliquer » les propos de M. Baconin par une disposition humorale, à savoir l'aigreur. A quoi on pourrait vous opposer le contexte de la découverte et celui de la justification. Peut-être M. Baconin était-il constipé le jour où il a écrit cet article, cela ne change rien au fait que ce qu'il a dit n'en est pas moins vrai.
Boudzi (d) 14 février 2012 à 23:33(CET)
Merci de ne plus utiliser cette page à d'autre fin que l'amélioration de l'article. Ce n'est pas un forum de libre expression pour y épancher ses états d'âme et afficher ses réflexions sur tout et n'importe quoi.
En l'occurrence, concernant cette citation, il ne peut être question de la retirer de l'article ou de minorer son importance tant que n'aura pu être établi que ce point de vue est excessivement minoritaire dans les publications sur le travail philosophique de Vincent Cespedes, si tant est que ce soit le cas. Pour le déterminer, il convient de commencer par synthétiser les différents arguments et points de vue publiés par différents philosophes et journalistes.
Ce que les contributeurs comme vous et moi en pensent ne nous est d'absolument aucune utilité pour la rédaction de cet article : il s'agit ici de synthétiser les publications existantes sur le travail et la vie de Vincent Cespedes, pas de faire la promotion d'une certaine idée de "la vérité" sur ces sujets.
El Comandante (d) 15 février 2012 à 12:25 (CET)
J'ai un journal intime pour mes « états d'âme ». Les « réflexions sur tout et n'importe quoi », dont a priori vous vous estimez apte à pouvoir en juger, sont quelques remarques « personnelles » sur ce qui pourrait permettre de reconnaître la valeur d'un philosophe. Ce ne sont pas les seuls critères, ni peut-être les plus essentiels.
Ce n'était donc pas ce que j'en pensais à titre personnel, ne vous en déplaise. Quant à « faire la promotion d'une certaine idée de "la vérité" sur ces sujets », je mettrai cette sentence dans la catégorie des « réflexions sur tout et n'importe quoi ».
Pour votre information, et ce n'est pas moi qui suis derrière, un site consacré aux thèses. "thèses.fr" Sans que ce soit le critère ultime, cela donne un peu la « température » sur un sujet ou un auteur. Après recherche, il est cité dans une thèse sur les tournantes... "Traitements et interventions médiatiques autour des "tournantes" en France : du fait divers à la question de l'immigration ?"
Je reviens à vous, car j'ai pris le temps de regarder les modifications faites à l'article par Jaive et qui donnent tout leur sens à votre remarque, que je cite : « concernant cette citation, il ne peut être question de la retirer de l'article ou de minorer son importance tant que n'aura pu être établi que ce point de vue est excessivement minoritaire dans les publications sur le travail philosophique de Vincent Cespedes ». Or il me semble que la citation a été effacée d'office par le même Jaive et qu'elle n'y est plus à ce jour. Question : quel est alors l'intérêt d'établir quoi que ce soit, parce que même si mes remarques ne semblent pas avoir leur place ici, il se trouve qu'il y a des pratiques qui ont la leur : à savoir corriger un article selon ses critères à soi et ce avant tout discussion ou toute recherche pouvant justifier cette correction, ce qui apparaissait pourtant devoir être, à vous lire, le préalable.
Boudzi (d) 7 avril 2012 à 01:16(CET)

Style de rédaction[modifier le code]

Le début de cette discussion est rapporté du lieu où l'article était proposé à la suppression au motif qu'elle est publicitaire.

J'admets volontiers que c'est écrit de façon publicitaire, mais c'est précisément pour cela que j'ai commencé de retravailler. Il n'y a aucun recul sur le lexique et la rhétorique qu'emploie l'auteur. Tout est en vrac. Personne ne retrouverait vraiment la personne que l'on entend dans les médias. Kahlores (d) 21 mai 2013 à 03:46 (CEST)
j'ai mis de l'ordre. L'article n'a rien de publicitaire, il est conforme à l'œuvre de Cespedes (c'est le seul critère me semble-t-il, et non ses prestations médiatisées) - j'ai supprimé justement votre ajout sur son "énergie", qui, lui, relevait de la publicité gratuite :-) Sclune-Shaa (d) 21 mai 2013 à 13:55 (CEST)
Je n'ai pas compris l'énergie. Ce n'est pas une publicité, c'est une justification destinée à souligner que l'importance des parents de l'auteur a été admise par celui-ci même, pour des raisons qu'il explique. Kahlores (d) 22 mai 2013 à 00:24 (CEST)
Je fais un travail universitaire sur VC, et j'ai pu rencontrer l'auteur lors d'entretiens. Sa mère est née à Millau, en France, de parents immigrés hongrois qui, ayant fui la montée de l'antisémisme, se sont convertis au catholicisme. La mère de VC est athée, et n'a jamais été élevée dans la religion juive (elle est même baptisée). Si il est question de judaïté, ce n'est que culturellement, et lointainement : en aucun cas une donnée pertinente à mentionner. L'auteur n'en fait cas (de façon anecdotique!) que dans l'interview à Libé, mais jamais dans ses ouvrages ni dans ses apparitions médiatiques. Ensuite, préciser qu'il est célibataire sans enfant, c'est une peoplisation totalement inutile et d'ailleurs fausse. On parle d'un philosophe, pas d'un people ; il n'a d'ailleurs jamais chercher à se "stariser", il n'est animateur d'aucune émission et ne fréquente pas les milieux du show-buisiness. ;-)
Multiplier les notes (1) et (2) est maladroit, en outre. L'article en l'état me paraît un compromis satisfaisant pour évoquer sa bio - puisque vous y tenez - sans en faire trop non plus. Pour l'énergie, je faisais référence à votre ajout. On se fiche pas mal que VC dise qu'il a de l'énergie, et qu'elle vienne de papa et maman ;-) Sclune-Shaa (d) 22 mai 2013 à 14:50 (CEST)
Je serai ravi d'ajouter vos références (votre propre thèse) lorsqu'elles seront publiées, parce que je vous crois volontiers, mais à défaut d'une source on ne peut rien dire. Simplement, il ne faudrait pas retirer celles qui y sont déjà : (1) et les (2) ne sont pas des notes qui alourdissent, mais les références qui permettent de retrouver l'origine des affirmations, à savoir deux articles dans Libé et le Nouvel obs.
Rappelons les points contentieux :
1) biographie  : M. Cespedes n'a à ma connaissance pas versé dans les reportages sur sa propre personne, à l'instar de bien d'autres, mais les éléments de biographie sont rapportés en compléments de son statut télévisuel de philosophe (voir son passage sur cette télévision d'État : on le dit ancien-prof-dans-une-zone-dite-sensible). Il s'intéresse de près aux questions de sexualité et d'intimité. Or, on a pu reprocher ou louer, chez Michel Onfray par exemple, la continuité entre un hédonisme libertaire et le fait de refuser d'avoir des enfants. Voilà pourquoi sa biographie est importante.
2) célibat Vous dites qu'il n'est pas célibataire sans enfant, j'avais écrit qu'il n'avait pas d'enfants ni couple. Libération écrivait : « Il assume une vie, sans enfant, remplie de rencontres soigneusement cloisonnées » : a-t-il eu des enfants depuis ?
3) judaïté Ravi d'avoir des sources plus précises. Vous dites que la judéité de sa mère catholique n'est pas pertinente. Pourtant, elle est suffisante pour qu'il soit considéré juif par la loi rabbinique, puisque la judéité se transmet par la mère et n'est pas remise en cause par une profession de foi chrétienne. C'est sans doute pour cela que dans « Quéquette existentielle », Cécile Daumas a choisi d'informer de la judaïté de la mère… tout autant que sa « magyarité » ! Il nous faut donc reprendre l'attention qui est portée à la question dans les sources. C'est l'attention d'un Frédéric Taddeï qui dans une émission d'Europe 1 précise qu'il a un bisaïeul juif sans parler d'autres de ses aïeux.
Kahlores (d) 22 mai 2013 à 18:06 (CEST)

Suppression du bandeau "Pub", "Hagiographie"[modifier le code]

Après lecture détaillée de l'article et ayant effectué quelques modifications, pose de liens, etc., puis après avoir lu aussi la longue page de discussion, il est manifeste pour moi que cet article sur Vincent Cespédes fait l'objet d'une attention et d'un suivi réels. L'article a d'ailleurs été déjà réécrit, modifié, les références-listes réduites, etc. On peut donc le considérer comme le résultat d'un travail collaboratif de plusieurs années comme on l'espère dans Wikipédia, et non comme une "pub" ou une "hagiographie". On ne peut pas confondre hagiographie et article présentant objectivement, de manière assez détaillée, un parcours médiatique et éditorial très réussi, typique de notre époque, qu'on le déplore ou non. Si l'on souhaite avoir une idée de ce qu'est réellement un article hagiographique en philosophie, on se reportera par exemple ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Valdinoci . Or on constatera qu'il n'y a aucun bandeau "pub", "hagiographie". J'aurais pu poser le bandeau, ayant lu cet article, mais ne l'ai pas fait, respectueux du travail d'autrui en général, et laissant le soin de ces attaques blessantes mais parfois nécessaires à d'autres, plus dynamiques et réactifs. En revanche, sans en référer d'abord aux co-rédacteurs de l'article, je me suis permis d'ôter le bandeau du présent article, considérant que c'était à l'évidence ce qu'il fallait faire. Cordialement. --JS Ivry (discuter) 27 juin 2018 à 00:18 (CEST)

Voici une liste de propos non neutres de l'article :
  • « forment une grille de lecture dynamique des relations interpersonnelles »
  • « Le 19 septembre 2017, il lance sur sa page Facebook une idée saugrenue mais argumentée, clairement estampillée « fake news », qui déclenchera le « Tintin Gate » » (on croit rêver).
  • « Vincent Cespedes est le premier philosophe à développer sa pensée directement sur le support des nouvelles technologies. » (Ce qui est affirmé ici est totalement faux. Un seul contre-exemple : le projet IEML de Pierre Lévy.)
  • « des leçons sur des auteurs et des plans de dissertation à chaque fois inédits. » (Totalement faux également, ce propos est forcément tenu par un défenseur de cette application et non par quelqu'un qui l'aurait expérimentée de façon critique).
Par ailleurs je vous signale que tout l'article est rédigé à partir de citations élogieuses ou de Cespedes lui-même. La lecture d'ensemble montre que l'on vante ses mérites dans un grand nombre de domaines, de façon complétement prématurée et non critique. Le style rédactionnel est celui d'une publicité et ce n'est pas étonnant quand on voit les sources utilisées en notes de bas de page (Téléstar ??).
Enfin, la section « Quelques articles » est inutile et purement promotionnelle. Si on se mettait à recenser les articles parus dans des quotidiens par les écrivains actuels, on n'aurait pas fini. Quant à Serge Valdinoci, je n'en sais rien je ne parle pas de lui ici mais de la page Cespedes. Si vous trouvez la sienne publicitaire, mettez un bandeau.
C'est quand même assez scandaleux de laisser une page telle que celle-ci en l'état et de refuser un bandeau qui ne fait que dire l'évidence. Windreaver [Conversation] 27 juin 2018 à 15:25 (CEST)
Cet article est publicitaire et promotionnel et c'est évident. Le bandeau "pub" doit être remis! Et pour l'enlever, il faudrait au minimum un consensus ici! Je suppose que cette personne doit avoir assez d'un probable blog personnel et de son audience médiatique pour soigner son image. Inutile de se servir de Wikipédia pour la rendre plus crédible! L'Encyclopédie n'est pas faite pour ça et de tels articles portent préjudice à la fiabilité de Wikipédia qui n'est pas une vitrine. Cordialement --Bruinek (discuter) 27 juin 2018 à 16:56 (CEST)

L'article Maraboutés est proposé à la suppression[modifier le code]

Page proposée à la suppression Bonjour,

L’article « Maraboutés (page supprimée) » est proposé à la suppression (cf. Wikipédia:Pages à supprimer). Après avoir pris connaissance des critères généraux d’admissibilité des articles et des critères spécifiques, vous pourrez donner votre avis sur la page de discussion Discussion:Maraboutés/Suppression.

Le meilleur moyen d’obtenir un consensus pour la conservation de l’article est de fournir des sources secondaires fiables et indépendantes. Si vous ne pouvez trouver de telles sources, c’est que l’article n’est probablement pas admissible. N’oubliez pas que les principes fondateurs de Wikipédia ne garantissent aucun droit à avoir un article sur Wikipédia.

Éric Messel (Déposer un message) 29 juin 2018 à 00:51 (CEST)