Vikesland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vikesland
(2005-2018)

Blason de Vikesland (2005-2018) Drapeau de Vikesland (2005-2018)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Statut politique Micronation
Capitale Beyette, une propriété agricole à Brandon
Gouvernement Monarchie constitutionnelle
Roi Christopher Ier)
2005-2018
Démographie
Population 26 hab. ((2005-2018))
Densité hab./km2
Langue(s) Anglais
Géographie
Coordonnées 50° 36′ 44″ nord, 99° 31′ 59″ ouest
Superficie 6,5 km2
Divers
Devise Vikeslandic Crown
Sources
Site officiel

Le Royaume de Vikesland est une micronation fondée au Manitoba, Canada, en 2005 par Christopher Barry Joseph Beyette (se faisant appeler Christopher Ier)[1], un cameraman journaliste de CHUM Limited.

Origine[modifier | modifier le code]

La création de Vikesland est le sujet d'un film documentaire que Beyette prévoyait de produire sur les micronations.

L'essentiel des activités de la micronation se sont ensuite portées sur des activités de nature caritative et humanitaire imprécises. Vikesland est un sponsor du projet de ballons "Away 35" de JP Aerospace (en)[2].

Sur le site Internet officiel, il est déclaré que la micronation n'est "pas sécessionniste" et n'a aucune intention de revendication du territoire du Canada ou de tout autre État. Cependant le site assimile le lieu de résidence de Beyette dans la ville de Brandon, une propriété agricole de 6,5 km2 dont il est propriétaire avec ses parents, comme "territoire vikeslandais".

Le drapeau[modifier | modifier le code]

L'ancien drapeau du Vikesland

L'ancien drapeau du royaume reprenait le drapeau de l'Empire allemand en y ajoutant un aigle à deux têtes blanc inspiré de l'Albanie.

Le , le roi Christopher change officiellement, le drapeau du Vikesland[3].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Aucun État officiel ne reconnaît Vikesland, en dehors d'autres micronations[4].

Dissolution[modifier | modifier le code]

Pendant plusieurs années, le Vikesland lie des liens avec d'autres micronations, participant à leurs réunions internationales, comme la MicroCon 2015[5],[6].

Mais, d'après le site officiel, désormais inaccessible, le royaume est finalement dissout en .

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Ryan, George Dunford & Simon Sellars, Micronations, Lonely Planet, 2006, p. 90–93.
  2. Image d'un ballon
  3. (en) Kingdom of Vikesl, « King Christopher orders national flag change. », sur Kingdom of Vikesland, (consulté le 21 mars 2020)
  4. Micronations sur MicroWiki
  5. (en-US) « Molossia and Vikesland? Leaders of (fake) nations gather in L.A. », sur www.cbsnews.com (consulté le 21 mars 2020)
  6. MicroCon 2015 sur www.molossia.org (consulté le 2020-03-21)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]