République glaciaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau de la République glaciaire.

La République glaciaire (República Glaciar en espagnol) est un projet de micronation, créée par Greenpeace au Chili, dans le cadre d'une de ses campagnes de sensibilisation contre les dangers de l'exploitation minière des glaciers. L'organisation évoque un vide juridique pour justifier la création de cette micronation, l’État chilien ne reconnaissant pas, selon elle, de souveraineté sur ses glaciers[1],[2],[3] et en vertu du traité de la Convention de Montevideo sur les droits de l'homme et devoirs des États du .

Greenpeace indique que la République glaciaire cessera d'exister quand les glaciers seront reconnus légalement par le Chili, ce qui impliquera leur protection[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En mars 2014, dans une pleine page du Santiago Times[5], l'organisation non gouvernementale internationale Greenpeace annonce :

« Aujourd’hui, 5 mars 2014, le monde va assister à la naissance d’un nouveau pays. Un pays menacé par des intérêts économiques, qui se dresse pour chercher la protection de ses citoyens. »

Nicanor Parra figure parmi les premiers citoyens illustres du « pays » et a reçu son passeport[1].

Les militants écologistes ont créé cette « nation glaciaire » pour convaincre le gouvernement du Chili de protéger les réserves d'eau[6]. Le , ils ont manifesté devant le congrès de Valparaiso[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]