Uli Windisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Uli Windisch
Image dans Infobox.
Uli Windisch photographié en 1983 par Erling Mandelmann
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Uli Windisch, né à Crans-Montana en 1946[1], est un sociologue et essayiste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Uli Windisch était professeur en Communication, médias et journalisme.[2] à l'université de Genève[3]. Il est également conférencier[4].

Site lesobservateurs.ch[modifier | modifier le code]

En 2011 il projette la création d'un blog néo-conservateur avec Pascal Décaillet et Philippe Barraud[5]. Le blog lesobservateurs.ch est lancé le avec pour ambition de donner « une vision de l'actualité suisse libérée de la pensée unique »[2]. Il appartient à la WindischMediaProd SA. L'actionnariat de ce journal numérique n'a été que partiellement dévoilé[6],[7]. Son contenu éditorial a été critiqué par L'Hebdo en 2015, pour qui ce média « pilonne l’opinion publique sur les dangers migratoires et les risques de l’Islam », présente des « positions politiques particulièrement incorrectes », et fait preuve d'un « pseudo-journalisme » ouvrant « toute grande la porte à la xénophobie »[8]. France 24 a également estimé la même année que le site s'adonnait, avec d'autres, « à des tentatives de désinformation » concernant la crise migratoire en Europe[9].

Début 2018, le blog aurait près de 20 000 lecteurs quotidiens[10].

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

En 2019, il soutient le mouvement des gilets jaunes[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

En français[modifier | modifier le code]

Essais
  • Lutte des clans, lutte des classes : Chermignon, la politique au village, Éditions L'Âge d'Homme, 1976
  • Xénophobie ? : Logique de la pensée populaire, analyse sociologique du discours des partisans et des adversaires des mouvements xénophobes, Pratique des sciences de l'homme, 1978
  • Le Raisonnement et le parler quotidiens, Éditions L'Âge d'Homme, 1985
  • Le Prêt-à-penser. Les formes de communication et de l'argumentation quotidiennes, Éditions L'Âge d'Homme, 1990
  • Les Relations quotidiennes entre Romands et Suisses allemands, éditions Payot-Lausanne, 1992 (ISBN 978-2-6010311-1-9)
  • La Suisse : clichés, délire, réalité, Éditions L'Âge d'Homme, 1998 (ISBN 978-2-8251111-3-0)
  • Violences jeunes, médias et sciences sociales, Éditions L'Âge d'Homme, 1999 (ISBN 978-2-8251126-5-6)
  • L'Immigration, Éditions L'Âge d'Homme, 2000 (ISBN 978-2-8251135-2-3)
  • Suisse-immigrés. - Quarante ans de débats, 1960-2001, Éditions L'Âge d'Homme, 2003 (ISBN 978-2-8251173-9-2)
  • Le Modèle suisse: la démocratie directe et le savoir-faire intercommunautaire au quotidien, Éditions L'Âge d'Homme, 2008 (ISBN 978-2-8251380-9-0)
  • Dans les médias et la cité - Recueil d'interventions publiques et médiatiques 1980-2005, Éditions L'Âge d'Homme, 2006 (ISBN 978-2-8251363-4-8)
  • Le K-O verbal. La communication conflictuelle, Éditions L'Âge d'Homme, 2008 (ISBN 978-2-8251375-2-9)
  • L'Affaire UW - Un révélateur politique et médiatique, Éditions L'Âge d'Homme, 2010 (ISBN 978-2-8251406-6-6)
  • Le Sociologue dans les médias et la Cité sur les sujets brûlants, Univ Européenne, 2016 (ISBN 978-3-8416166-1-6)
  • La Suisse brûle. Les sujets brûlants sans langue de bois, éditions Bibracte, 2017 (ISBN 978-2-9701097-0-9)
Préface
  • Préface du livre de Bernhard Altermatt, La politique du bilinguisme dans le canton de Fribourg/Freiburg (1945-2000)[12]

En anglais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Nicolet, « Qui a dit que le patriotisme devait être de droite? », Migros Magazine, no 39,‎ , p. 31
  2. a et b Qui sommes-nous, site lesobservateurs.ch.
  3. « Uli Windisch, fin d’affaire », sur letemps.ch, .
  4. https://www.penthes.ch/portfolio/rencontre-avec-le-sociologue-uli-windisch/
  5. « Décaillet séduit par un projet conservateur » 20 minutes, 17 février 2011.
  6. Interrogé au 19:30 de Darius Rochebin[ quelle date ? ], Uli Windisch n'a pas accepté de le dévoiler.
  7. Uli Windisch lance son journal de droite sur internet, Le Nouvelliste, 1/02/2012.
  8. Le site "Les Observateurs.ch" va-t-il trop loin ?, L'Hebdo, 12/11/2015.
  9. Les Observateurs, « Comment des internautes créent l’intox autour des images de migrants », France 24,‎ (lire en ligne)
  10. Aurélie Bavaud et Louis Rossier, « Une Toile conservatrice », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  11. « Le RIC des Gilets Jaunes vu depuis la Suisse. » [vidéo], sur YouTube (consulté le 3 août 2020).
  12. https://www.antiqbook.com/search.php?action=search&title=Fribourg&owner_id=-csmx&searchform=http%3A%2F%2Fwww.antiqbook.com%2Findex.php%3Fl+en%26o+&sort_type=asc&sort_order=author_name+asc%2C+title_first_word&page_num=49

Liens externes[modifier | modifier le code]