Alain Garrigou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Garrigou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Albert Mabileau (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Alain Garrigou, né le , est un universitaire français, Professeur des universités en science politique à l'Université Paris-Nanterre, il collabore également au Monde diplomatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Garrigou est agrégé d'histoire (1975)[1] et docteur en science politique (Université Bordeaux-I, 1979)[2].

Il fait partie des chercheurs français critiques à l'égard des usages politiques des sondages d'opinion. Il a d'ailleurs fondé l'Observatoire des sondages dans le but de décortiquer et dénoncer leur visée manipulatrice. Chercheur critique (dans le sillage de Pierre Bourdieu) et attentif à la socio-histoire (dans la perspective de Norbert Elias), il cherche à contribuer à la compréhension des ressorts cachés de la domination.

Il a été professeur de science politique à l'Université Paris X-Nanterre de 1992 à 2000[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Manuel anti-sondages. La démocratie n'est pas à vendre (Alain Garrigou et Richard Brousse - Observatoire des sondages), Montreuil, La Ville brûle, 2011, 176 pages.
  • Mourir pour des idées : La vie posthume d'Alphonse Baudin, Paris, Les Belles Lettres, collection : L'histoire de profil, 2010, 310 pages.
  • Les secrets de l'isoloir, Lormont, éditions Le bord de l'eau, , 76 p. (ISBN 978-2-35687-172-5, présentation en ligne)
  • L'Ivresse des sondages, Paris, La Découverte, 2006, 122 pages.
  • Histoire sociale du suffrage universel en France, 1848-2000, Paris, Points-Seuil, 2002, 366 pages.
  • Les Élites contre la République. Sciences Po et l'ÉNA, Paris, La Découverte, 2001, 242 pages.
  • La santé dans tous ses états (dir.), Paris, Atlantica, 2000.
  • Norbert Elias la politique et l'histoire (Alain Garrigou et Bernard Lacroix, dir.), Paris, La Découverte, 1997, 314 pages.
  • Le Vote et la vertu, comment les Français sont devenus électeurs, Paris, Presses De Sciences Po, 1992, 288 pages.

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]