Alain Garrigou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alain Garrigou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Albert Mabileau (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Alain Garrigou, né le , est un universitaire français, Professeur des universités en science politique à l'Université Paris-Nanterre, il collabore également au Monde diplomatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Garrigou est agrégé d'histoire (1975)[1] et docteur en science politique (Université Bordeaux-I, 1979)[2].

Il fait partie des chercheurs français critiques à l'égard des usages politiques des sondages d'opinion. Il a d'ailleurs fondé l'Observatoire des sondages dans le but de décortiquer et dénoncer leur visée manipulatrice. Chercheur critique (dans le sillage de Pierre Bourdieu) et attentif à la socio-histoire (dans la perspective de Norbert Elias), il cherche à contribuer à la compréhension des ressorts cachés de la domination.

Il a été professeur de science politique à l'Université Paris X-Nanterre de 1992 à 2000[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Manuel anti-sondages. La démocratie n'est pas à vendre (Alain Garrigou et Richard Brousse - Observatoire des sondages), Montreuil, La Ville brûle, 2011, 176 pages.
  • Mourir pour des idées : La vie posthume d'Alphonse Baudin, Paris, Les Belles Lettres, collection : L'histoire de profil, 2010, 310 pages.
  • Les secrets de l'isoloir, Lormont, éditions Le bord de l'eau, , 76 p. (ISBN 978-2-35687-172-5, présentation en ligne)
  • L'Ivresse des sondages, Paris, La Découverte, 2006, 122 pages.
  • Histoire sociale du suffrage universel en France, 1848-2000, Paris, Points-Seuil, 2002, 366 pages.
  • Les Élites contre la République. Sciences Po et l'ÉNA, Paris, La Découverte, 2001, 242 pages.
  • La santé dans tous ses états (dir.), Paris, Atlantica, 2000.
  • Norbert Elias la politique et l'histoire (Alain Garrigou et Bernard Lacroix, dir.), Paris, La Découverte, 1997, 314 pages.
  • Le Vote et la vertu, comment les Français sont devenus électeurs, Paris, Presses De Sciences Po, 1992, 288 pages.

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]