WarnerMedia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Time Warner)

WarnerMedia
logo de WarnerMedia
illustration de WarnerMedia

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1990 : fusion entre Time Inc. et Warner Communications
2000 : fusion avec AOL
2009 : séparation de Time Warner et AOL
2018 : rachat par AT&T
Fondateurs Steve Ross (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme
Action retiré de cotation le 15 juin 2018
Siège social New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Jason Kilar, PDG
Actionnaires AT&T
Activité Médias de masse
Produits Télévision, Cinéma, Internet, Presse, Jeu vidéo
Société mère AT&T
Filiales WarnerMedia Entertainment (Home Box Office, TNT)
WarnerMedia News & Sports (CNN, Turner Sports)
Warner Bros. Entertainment (DC Entertainment, Cartoon Network, New Line Cinema)
Effectif 34 000 (2012)
Site web http://www.warnermediagroup.com

Capitalisation 47 milliards (2008)
Chiffre d'affaires en augmentation 33 milliards USD (2018)
Résultat net en augmentation 3,833 milliards $ (2015)

WarnerMedia (anciennement Time Warner Inc.) est un conglomérat américain multinational de médias et divertissements. C'est le deuxième plus grand groupe de production télévisuelle, cinématographique, et de divertissements au monde en termes de chiffre d'affaires[1],[2].

Time Warner est né en 1990 de la fusion de Time Inc. et Warner Communications. La société actuelle se compose en grande partie des sociétés de Warner Communications, comme HBO (filiale de Time Inc. avant la fusion avec Warner), et de Turner Broadcasting (acquis en 1996). Time Warner a actuellement la plus grande partie de ses opérations dans le cinéma et la télévision. Ses principales filiales sont HBO, Turner Broadcasting System, The CW Television Network, Warner Bros., CNN, DC Comics, et une participation de 10 % dans Hulu[3] de à 2019.

Dans le passé, les autres divisions majeures de Time Warner incluaient Time Inc., AOL, Time Warner Cable, Warner Books, et Warner Music Group. Toutes ces filiales ont été vendues à des investisseurs ou à des entreprises indépendantes entre 2004 et 2014.

Le , AT&T annonce son intention d'acquérir Time Warner pour 85 milliards de dollars[4]. La fusion a été réalisée en 2018, une fois qu'AT&T ait gagné le procès que lui avait intenté le Département de la Justice des États-Unis [5].

En mai 2021, une fusion est annoncée avec Discovery, ainsi que la séparation d'AT&T[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, Kinney National Company, à la suite d'un scandale, abandonne ses activités en dehors de l'industrie des loisirs et prend le nom de Warner Communications. Son président est Steve Ross.

En 1990, Warner Communications et Time Inc. fusionnent pour former une société dénommée Time Warner. En 1996, Time Warner rachète la société Turner Broadcasting System de Ted Turner[7].

En 2000, AOL fusionne avec Time Warner. Le nouveau groupe, dirigé par Steve Case et Gerald Levin, prend alors le nom de AOL Time Warner[8].

Fin 2003, Time Warner revend le Warner Music Group à un consortium dirigé par Edgar Bronfman Jr.[9]

En , la société annonce son intention de se séparer de AOL, en effet la fusion en 2000 des deux entreprises est considérée comme un énorme fiasco[10].

Le , un accord est annoncé pour une prise de participation de 10 % par Time Warner dans Hulu Time Warner a investi 583 millions de dollars dans ce service de vidéos en streaming et il n'aura pas de rôle actif dans sa gouvernance. Il est également prévu qu'une série de chaînes soient disponibles sur un nouveau service de télévision en direct par internet que Hulu prévoit de lancer début 2017[11],[3].

Acquisition par AT&T[modifier | modifier le code]

En , AT&T annonce son intention d'acquérir Time Warner pour 85,4 milliards de dollars, alors qu'il possède déjà 120 milliards de dette et uniquement 7 milliards de liquidités[4].

En , les autorités de la concurrence américaines, dont le département de la Justice, ont mis un frein au projet de rachat par AT&T en imposant des conditions à la vente, comme la vente de CNN. Plusieurs sources affirment que ces conditions sont dues à l'hostilité du président des États-Unis, Donald Trump, qui critique quotidiennement la chaîne américaine de nouvelles[12]. Le , le juge Richard Leon approuve le rachat par AT&T de Time Warner[13].

Le , Time Warner est renommé WarnerMedia.

Le , AT&T annonce une grande réorganisation de WarnerMedia ayant pour but de dissoudre Turner Broadcasting System. Ses divisions ont donc été dispersées dans les 3 principales entités de WarnerMedia : Warner Bros. Entertainment, WarnerMedia Entertainment et WarnerMedia News & Sports (les deux dernières ayant été créées pour l'occasion). WarnerMedia Entertainment serait composé de HBO, TBS,TNT, TruTV et le futur service de vidéos à la demande. WarnerMedia News & Sports regrouperait quant à elle CNN, Turner Sports et le réseau AT&T SportsNet, le tout dirigé par l'actuel président de CNN Jeff Zucker. Cartoon Network, Adult Swim, Boomerang, Turner Classic Movies et Otter Media passeraient sous la tutelle de Warner Bros. Entertainment.[14] Il est décidé en que Otter Media fera finalement partie de WarnerMedia Entertainment[15].

Le , il est annoncé officiellement quel le nouveau service de streaming se nommera HBO Max et qu'il sera lancé en 2020[16].

En avril 2021, ViacomCBS annonce l'acquisition de Chilevision à WarnerMedia[17].

Potentielle fusion avec Discovery[modifier | modifier le code]

Le 17 mai 2021, 3 ans après son acquisition, AT&T annonce se désinvestir de WarnerMedia et fusionner l'entreprise avec un autre groupe de média américain, Discovery, Inc., qui possède principalement des chaînes de télévision. Avec cet accord, les actionnaires d'AT&T détiendront 71% du nouveau groupe (respectivement 29% pour les actionnaires de Discovery). Cette opération a pour objectif de recentrer les activités de l'opérateur qui a beaucoup souffert de la pandémie en 2020. Cette nouvelle entité WarnerMedia-Discovery devrait se concentrer sur le streaming, prévoyant d'investir 20 milliards de dollars par an en nouvelles productions dans les services HBO Max et Discovery+ (en), pour concurrencer entre autres Netflix et Prime Video qui dominent le marché du SVOD[18].

L'opération devrait se conclure d'ici mi-2022. Il est prévu que David Zaslav (en), l'actuel PDG de Discovery, prenne la tête du nouveau groupe. Au micro de CNN, ce dernier annonce que son homologue de chez WarnerMedia, Jason Kilar (en), fera également partie de la nouvelle entité, sans préciser son poste[19].

Cette décision a été saluée par la bourse de New York : le jour de l'annonce, l'action d'AT&T grimpait de 2%[19].

America Online

Six FlagsAtariAtariAtari Time Warner Cable Time IncDC ComicsKinney National CompanyDC ComicsViacom Media NetworksViacom Media Networks

Time Warner CableAccess IndustriesWarner Music GroupWarnerMediaWarner Bros.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Filiales[modifier | modifier le code]

Voici la nouvelle organisation de WarnerMedia depuis  :

WarnerMedia Entertainment[modifier | modifier le code]

WarnerMedia News & Sports[modifier | modifier le code]

Warner Bros. Entertainment[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Source[20]

  • Vice-présidents exécutifs :
    • James Cummings;
    • Tony Goncalves;
    • Jim Meza ;
    • Christy Haubegger.
  • Jennifer Biry, directrice des finances
  • Andy Forssell, président de HBO Max
  • Ann Sarnoff (en), présidente de WarnerMedia Studios and Networks
  • Gerhard Zeiler (en), président de WarnerMedia International
  • Jeff Zucker (en), président de WarnerMedia News and Sports
  • Richard Tom, directeur de la technologie

Informations financières[modifier | modifier le code]

WarnerMedia est cotée au New York Stock Exchange sous le code TWX (auparavant AOL). À la mi-février 2003, la capitalisation boursière s'élevait à 49 milliards de dollars et les actions se négociaient à 11,07 dollars. En janvier 2000, au moment de la fusion entre AOL et Time Warner, la capitalisation était de 280 milliards de dollars.

En 2003, l'entreprise annonça une perte annuelle colossale de près de 100 milliards de dollars pour l'année 2002, l'équivalent du PIB de l'Irlande[21].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au , les principaux actionnaires étaient[22] :

En 2018, l'entreprise est rachetée à 100 % par AT&T.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Depuis 2019 et l'aquisition de 21st Century Fox, la première place est détenue par The Walt Disney Company.
  2. (en-US) « Global 500 Secteur média », sur Fortune (consulté le ).
  3. a et b « Time Warner investit dans Hulu pour contrer Netflix et Amazon », Challenges,‎ (lire en ligne).
  4. a et b « AT&T et Time Warner annoncent le plus gros mariage de l’année », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  5. (en-US) Cecilia Kang et Michael J. de la Merced, « Justice Department Sues to Block AT&T-Time Warner Merger », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) « The Warner-Discovery deal and the future of streaming », The Economist,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « TBS, Time Warner deal sealed - Jul. 17, 1996 », sur money.cnn.com (consulté le ).
  8. Senges Gilles, « AOL et Time Warner créent le leader mondial de l'Internet et des médias », Les Echos,‎ , p. 18 (ISSN 2270-5279, lire en ligne).
  9. Thierry Chassagne, « Qui sommes-nous », sur Warmermusic (consulté le ).
  10. « Time Warner prévoit de se séparer d'AOL », Clubic,‎ (lire en ligne).
  11. (en) Shalini Ramachandran et Lisa Beilfuss, « Time Warner Buys 10% Stake in Hulu, Valuing It at $5.8 Billion », sur The Wall Street Journal, (consulté le ).
  12. (en) « AT&T et Time Warner: un non au mariage proposé », sur www.lesaffaires.com (consulté le ).
  13. (en) Felix Gilette, « Get Ready for Big Media to Get Bigger After AT&T Victory », sur Bloomberg News, (consulté le ).
  14. (en) Lauren Feiner, « Layoffs expected as WarnerMedia reorganizes its leadership team after AT&T acquisition », CNBC,‎ (lire en ligne).
  15. (en) Todd Spangler, « WarnerMedia Reorg Gives Otter Media’s Tony Goncalves Oversight of Streaming Service Development », Variety,‎ (lire en ligne).
  16. (en) Todd Spangler, « ‘Friends’ to Leave Netflix for WarnerMedia’s HBO Max Streaming Service in 2020 », Variety,‎ (lire en ligne).
  17. « ViacomCBS to buy Chilevision from WarnerMedia in Latin America push », sur Reuters, .
  18. Pierre-Yves Dugua, « Médias: AT&T valide une fusion entre WarnerMedia et Discovery », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. a et b (en) Brian Stelter, « AT&T to spin off and combine WarnerMedia with Discovery in deal that would create streaming giant », CNN Business,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. (en) « Leadership team », sur www.warnermedia.com (consulté le )
  21. « AOL Time Warner : 100 milliards de dollars de perte en 2002, Ted Turner s'en va », sur www.journaldunet.com, .
  22. « TWX Major Holders | Insider Transactions | Time Warner Inc. New Common Sto Stock - Yahoo Finance », sur finance.yahoo.com (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]