Conglomérat (économie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conglomérat.

Un conglomérat est un groupe constitué d'entreprises aux activités très différentes, ce qui permet de diversifier les risques : les pertes de certaines activités pourront être compensées par les profits d'autres activités[1].

Une entreprise conglomérale possède des activités dans des domaines fort différents et non liés. Par exemple : General Electric, LVMH, Kering, Bouygues sont des conglomérats. Ces sociétés sont présentes dans une centaine de métiers tels que le BTP, l'industrie du luxe, la finance ou l'électricité.

Les conglomérats qui sont des groupes a vocation industrielle très diversifiée, sont sous valorisé sur le marché par rapport à la somme des actifs qui la composent (valeur inferieure à la somme des parties). Cette décote releve de la valorisation négative d'un risque diversifié non choisi par l'investisseur, de modestes voire improbables synergies entre les différentes activités et surtout de l'aversion d'une mauvaise allocation des ressources entre les divisions non rentables et les activités "vaches à lait" du groupe[2],[3],[4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A.M. Kumps, Le conglomérat, nouvelle forme de concentration, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1974.

Notes et références[modifier | modifier le code]