The Songs Lennon and McCartney Gave Away

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Songs Lennon and McCartney Gave Away

Compilation de Artistes variés
Sortie
Enregistré Entre et
Durée 46:42
Genre Beat, pop rock, rock 'n' roll
Format 33 tours
Producteur Colin Miles
Label EMI

The Songs Lennon and McCartney Gave Away, publié au Royaume-Uni, en Australie, aux Pays-Bas et au Japon en 1979, est un album conceptuel contenant les enregistrements originaux par d'autres artistes de chansons composées par John Lennon et Paul McCartney.

Historique[modifier | modifier le code]

Publiées pour la plupart dans les années 1960, ces chansons originales avaient été choisies à ne pas être diffusées en tant que chansons des Beatles. L'exception est la chanson I'm the Greatest, sortie en 1973 par Ringo Starr sur son album Ringo. Écrite par John Lennon, tous les anciens membres des Beatles, sauf Paul McCartney, participent à son enregistrement[1]. Les enregistrements de démonstration par Lennon des chansons I'm in Love (en) et Bad to Me (en) ont été inclus dans l'album en téléchargement The Beatles Bootleg Recordings 1963 sorti en 2013[2]. À part ces trois chansons précédentes et Hello Little Girl qui sont écrites par Lennon, toutes les autres sont l’œuvre de McCartney mais quelques fois avec un peu d'aide de son partenaire d'écriture.

La chanson Woman (en) est écrite en 1966[3] par Paul McCartney mais créditée du pseudonyme Bernard Webb[4] (tandis qu'aux États-Unis, le nom « A. Smith » est utilisé sur certaines éditions de Capitol Records[3]). Le beatle voulait vérifier si une chanson écrite par lui, mais non signée, pouvait devenir un succès. Bien qu'elle n'atteigne pas le sommet du palmarès, la chanson s'est tout de même placée à la 14e position aux États-Unis et à la 28e au Royaume-Uni. C'est l'une des quatre chansons de McCarney, toutes présentes dans cette collection, à être enregistrées par Peter and Gordon, le duo dans lequel jouait le frère de sa petite amie, l'actrice Jane Asher[4]. La chanson A World Without Love (en) a même atteint la première place des palmarès britannique et américain[5].

La chanson Penina a été créée par McCartney au Portugal en décembre 1968 lorsque le musicien est en voyage avec Linda Eastman, sa future épouse. Il se présente tard en soirée à l'hôtel Penina en Algarve et s'invite à jouer de la batterie avec Jotta Herre (pt), l'orchestre en résidence de l'établissement. À la demande du chef d'orchestre, Anibal Cunha, il improvise cette chanson. Cunha l'enregistrera avec son groupe en 1969[6] et la même année, le chanteur Carlos Mendes en fera la reprise entendue ici[7].

Catcall, la pièce instrumentale qui clôt l'album est une composition jazz de Paul McCartney, celle-ci datant du temps des Quarrymen et qui portait originellement le titre Catswalk. Elle a été enregistrée par Chris Barber's Band et sortie en single le . Enregistrement produit par McCartney, on l'entend dans les chœurs et possiblement jouant la partition d'orgue. C'est aussi lui qui somme au groupe de ralentir la cadence[8],[9].

Mises à part les chansons That Means a Lot, enregistrée par l'américain P. J. Proby, un ami du groupe de passage en Angleterre[10], et Like Dreamers Do des Applejacks (en), toutes les autres ont été enregistrées par des artistes de l'« écurie » du manager des Beatles, Brian Epstein. Par contre One and One Is Two fut offerte à Billy J. Kramer qui la refusa et ensuite aux Fourmost qui l'enregistrèrent mais en furent insatisfait. Elle a donc été enregistrée par The Strangers with Mike Shannon[11]. Ce groupe Sud-Africain, après n'avoir publié que deux singles[12] n'ayant pas atteint les palmarès autant britannique qu'américain, est rapidement tombé dans l'oubli[11].

Les titres Like Dreamers Do, Hello Little Girl et Love of the Loved ont été enregistrées par les Beatles lors de leur infructueuse audition chez Decca, mais seules les deux premières ont été incluses sur leur album compilation Anthology 1[13]. I'll Be on My Way sera entendue, jouée par le groupe dans les studios de la radio publique, sur l'album Live at the BBC paru en 1994[14]. La démo de That Means a Lot est incluse sur Anthology 2[10] et une improvisation de Step Inside Love enregistrée lors des séances de l'« Album blanc » est publié sur Anthology 3 et plus tard incluse dans un des disques bonus de l'édition du cinquantenaire de cet album[15].

Pochette[modifier | modifier le code]

L'artiste Adam Yeldham illustre la pochette avec un dessin des profils de Lennon et de McCartney se faisant face. Le dessin de Lennon est tiré du verso de la pochette d'Imagine, son disque de 1971, tandis que celui de McCartney, un fac-similé de l'esquisse par Klaus Voormann de l'album Revolver des Beatles. Au bas, se trouvent des dessins de tous les artistes qui interprètent les chansons de ce disque. Le texte accompagnateur est de Tony Barrow (en)[16], l'ancien attaché de presse du groupe[17].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont créditées à Lennon/McCartney et présentées en stéréo, sauf indications contraires. Les titres suivis d'un astérisque sont crédités McCartney/Lennon sur la pochette[16]. Le symbole ‡ dénote une chanson qui a éventuellement été publiée sur des albums posthumes des Beatles.

No TitreArtistes Durée
1. I'm the Greatest (John Lennon) (1973)Ringo Starr 3:23
2. One and One Is Two (1964 - Mono)The Strangers with Mike Shannon 2:11
3. From a Window (en) (1964)Billy J. Kramer and the Dakotas 1:58
4. Nobody I Know (en) (1964 - Mono)Peter and Gordon 2:29
5. Like Dreamers Do* (1964)The Applejacks (en) 2:31
6. I'll Keep You Satisfied (en) (1963 - Mono)Billy J. Kramer and the Dakotas 2:05
7. Love of the Loved (1963)Cilla Black 2:02
8. Woman (en) (Bernard Webb) (1966)Peter and Gordon 2:26
9. Tip of My Tongue (en) (1963 - Mono)Tommy Quickly 2:06
10. I'm in Love (en) (1963 - Mono)The Fourmost [n 1],[18] 2:08
No TitreArtistes Durée
1. Hello Little Girl* (1963 - Mono)The Fourmost [n 2],[18] 1:51
2. That Means a Lot (1965)P.J. Proby 2:33
3. It's for You (en) (1964)Cilla Black 2:21
4. Penina (Paul McCartney) (1969)Carlos Mendes 2:36
5. Step Inside Love (1968)Cilla Black 2:21
6. A World Without Love (en) (1964)Peter and Gordon 2:38
7. Bad to Me (en)[n 3] (1963 - Mono)Billy J. Kramer and the Dakotas 2:18
8. I Don't Want to See You Again (en) (1964)Peter and Gordon 1:59
9. I'll Be on My Way* (1963 - Mono)Billy J. Kramer and the Dakotas 1:40
10. Catcall (Paul McCartney) (1967)The Chris Barber Band 3:04

Albums similaires[modifier | modifier le code]

En 1970, l'album The Stars Sing Lennon & McCartney est publié au Royaume-Uni et aux Pays-bas sur l'étiquette MFP (Music for Pleasure), contenant neuf des chansons qui sont incluses ici, ainsi que les reprises When I'm Sixty-Four (par Bernard Cribbins), She's Leaving Home (par David and Jonathan (en)) et Misery (par Kenny Lynch)[19],[20].

En 1979, quelques mois avant la sortie de The Songs Lennon and McCartney Gave Away, EMI Svenska AB, la filiale suédoise de EMI, publie le disque Northern Songs, contenant quatorze des vingt chansons de cet album[21],[18].

Autres chansons[modifier | modifier le code]

Il est à noter que trois autres chansons, toutes écrites par Paul McCartney, auraient pu aussi être incluses dans cette collection; Thingumybob, l'indicatif musical de l'émission de télévision britannique homonyme, enregistrée par le Black Dyke Mills Band en 1968[22] et par le George Martin Orchestra la même année[18], Goodbye, single enregistré par Mary Hopkin[23], et Come and Get It de Badfinger, la chanson thème du film The Magic Christian, ces deux dernières enregistrées en 1969[24]. Les maquettes de ces deux dernières chansons peuvent être entendues, interprétées en solo par leur auteur, sur la réédition du cinquantenaire de l'album Abbey Road et sur Anthology 3, respectivement.

George Harrison

Pour sa part, George Harrison, le guitariste du groupe, a offert à d'autres deux de ses compositions durant les années 1960. Sour Milk Sea (en), dont la maquette peut être entendue sur le disque bonus Esher Demos de l'édition du cinquantenaire de l'« Album blanc », est publiée dans un single de Jackie Lomax, produit par le beatle et publié le 26 août 1968. Tous les Beatles, sauf John Lennon, participent à l'enregistrement[25]. La seconde est Badge, coécrite avec Eric Clapton, paru en février 1969 sur l'album Goodbye de Cream. Harrison est guitariste invité sur la chanson mais crédité du pseudonyme L'Angelo Mysterioso[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une autre version de cette chanson a été enregistrée par Billy J Kramer la même année.
  2. Une autre version de cette chanson a été enregistrée par Gerry and the Pacemakers.
  3. I Call Your Name, inédit à ce moment, figurait sur la face B de ce 45 tours.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joe Goodden, « I’m The Greatest », sur The Beatles Bible (consulté le )
  2. (en) Joe Goodden, « The Beatles Bootleg Recordings 1963 », sur The Beatles Bible (consulté le )
  3. a et b (en) « Peter And Gordon – Woman », sur Discogs (consulté le )
  4. a et b (en) Joe Goodden, « UK single release: Woman by Peter And Gordon », sur The Beatles Bible (consulté le )
  5. (en) David Browne, « Rare Paul McCartney Recording of ‘A World Without Love’ Surfaces », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) « Jan. 9: Love from Paul », sur They May Be Parted (consulté le )
  7. (en) « Carlos Mendes – Penina », sur Discogs (consulté le )
  8. (en) Joe Goodden, « The Chris Barber Band Records Catcall », sur The Beatles Bible (consulté le )
  9. (en) « Chris Barber's Band – Cat Call », sur Discogs (consulté le )
  10. a et b (en) Joe Goodden, « That Means a Lot », sur The Beatles Bible (consulté le )
  11. a et b « The Strangers with Mike Shannon », sur AllMusic (consulté le ).
  12. (en) « The Strangers With Mike Shannon », sur Discogs (consulté le )
  13. (en) Joe Goodden, « Love of the Loved », sur The Beatles Bible (consulté le )
  14. (en) Joe Goodden, « I'll Be on My Way », sur The Beatles Bible (consulté le )
  15. (en) Joe Goodden, « Los Paranoias », sur The Beatles Bible (consulté le )
  16. a et b (en) « Various – The Songs Lennon And McCartney Gave Away », sur Discogs (consulté le )
  17. « 50 Years of Beatles : Christmas time is here again », sur Psu.edu (consulté le ).
  18. a b c et d (en) Roger Stormo, « The Songs Lennon, McCartney and Harrison Gave Away », sur The Daily Beatle (consulté le )
  19. (en) « Various – The Stars Sing Lennon & McCartney », sur Discogs (consulté le )
  20. (en) Roger Stormo, « The early Lennon & McCartney cover album », sur The Daily Beatle (consulté le )
  21. (en) « Cilla Black, Billy J. Kramer, Peter & Gordon, The Fourmost – Northern Songs », sur Discogs (consulté le )
  22. (en) Joe Goodden, « titre », sur The Beatles Bible (consulté le )
  23. (en) Joe Goodden, « Paul McCartney produces Mary Hopkin’s Goodbye », sur The Beatles Bible (consulté le )
  24. (en) Joe Goodden, « Come and Get It », sur The Beatles Bible (consulté le )
  25. (en) Joe Goodden, « Sour Milk Sea », sur The Beatles Bible (consulté le )
  26. (en) Joseph Brennan, « Songs the Beatles Didn't Do » (consulté le )