Say You'll Be There

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Say You'll Be There

Single de Spice Girls
extrait de l'album Spice
Sortie
Durée 3:56
Genre Dance-pop
Auteur Spice Girls, Jon B, Eliot Kennedy
Producteur Absolute
Label Virgin Records

Singles de Spice Girls

Say You’ll Be There est le second single du groupe Spice Girls, extrait de son 1er opus Spice, sortit le sort le [1]. Le titre est écrit par Les Spice Girls, ainsi que Elliot Kennedy et composé par le duo Absolute[2]. C'est un morceau pop aux influences r&B-country, qui parle du pouvoir féminin sur les hommes[3],[4]. La chanson est un véritable succès au Royaume-Uni, se classant directement n°1 dès le jour de sa sortie[5],[6] et atteint la 1ere place dans l’Europe Charts[7]. Il est également n°1 dans de nombreux pays[8],[7],[9],[10],[11],[12].

Le vidéoclip, qui est inspiré de nombreux films comme Pulp Fiction et Faster, Pussycat! Kill! Kill![13], remporte une multitude de prix dont un Smash Hits! Awards en 1996[14], le prix de la meilleure video de l’année en 1997 lors des Brit Awards[15]. Il est nommé au MTV Music Awards pour la meilleure vidéo en 1997[16]. Il gagne également le prix de la meilleure vidéo fantastique de tous les temps par le Billboard[17], tout en étant nommé dans la catégorie meilleure vidéo pour un nouvel artiste[18].

VH1 l’a placé comme le 8eme meilleur vidéoclip de l’histoire[19].

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1994, les cinq Britanniques se croisent et font connaissance durant différentes auditions pour des films et comédies musicales (Cats, Tank Girl, etc.)[réf. nécessaire], jusqu'à la publication en 1994 d'une annonce dans le journal The Stage, au sujet d'une audition pour former un groupe féminin[20]. Le groupe, d'abord appelé Touch, est formé en mars 1994 à la suite d'une audition par petite annonce dans le journal The Stage[21]. Environ 400 candidates ont auditionnées[21].

Parmi elles sont retenues : Victoria Adams (qui deviendra après son mariage Victoria Beckham), Melanie Brown, Melanie Chisholm, Geri Halliwell et Michelle Stephenson[21]. Les cinq jeunes femmes vont suivre des cours de chant et de danse, en vue d'enregistrer un premier disque[21]. Au bout de quelques mois seulement, Michelle Stephenson quitte le groupe[21]. En effet, sa mère étant atteinte d'une maladie grave, elle préfère retourner à ses études pour pouvoir se consacrer à elle[21]. Après son départ, leur professeur de chant, Pepi Lemer, leur présente l'une de ses élèves, Emma Bunton, qui devient immédiatement sa remplaçante[21].

Pour faciliter le travail et cultiver une dynamique de groupe, les filles emménagent dans la même maison, où elles vivront et répèteront ensemble plusieurs mois durant[21]. Le groupe change bientôt de nom pour se baptiser Spice puis Spice Girls (un rappeur américain portant déjà le nom Spice à l'époque)[21].

Mécontentes de la direction prise par leur premier manager (port de vêtements identiques, chansons à l'eau-de-rose...), les Spice Girls décident de se passer des services de Chris Herbert, et d'en trouver un nouveau : il s'agit de Simon Fuller, ancien manager d'Annie Lennox[22]:30. Avec son aide et après avoir frappé à la porte de plusieurs maisons de disques, elles décrochent un contrat chez Virgin[21]. En 1995, commence donc l'enregistrement de leur premier album, Spice[21].

En juillet 1996, après avoir fait une première tournée des clubs au Royaume-Uni, les Spice Girls sortent leur premier single, Wannabe, contre la volonté de leur maison de disques. En effet, Virgin Records souhaitait privilégier la chanson Love Thing comme premier single mais finit par céder[23]. La chanson provoque un véritable raz-de-marée, déclenchant alors la Spice Mania, un phénomène de société mondial, équivalent à celui de la Beetlemania[24],[25],[26],[27],[28],[29].

Structure[modifier | modifier le code]

Say You’ll Be There est un titre pop aux influences r&B-country, qui parle du pouvoir féminin sur les hommes, dont la seule chose qui leur importe, c'est que son amant promette qu'il sera là pour elle quand elle aura besoin de lui[3],[4].

Performance commerciale[modifier | modifier le code]

La chanson est un véritable succès au Royaume-Uni, se classant directement n°1 dès le jour de sa sortie[5],[6] et atteint la 1ere place dans l’Europe Charts[7]. Il est également n°1 dans de nombreux pays[8],[7],[9],[10],[11],[30].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le vidéoclip qui accompagne la chanson, est réalisé par Vaughan Arnell[31]. Il est tourné dans Désert des Mojaves, en Californie aux Etats-Unis[31]. Il est inspiré de nombreux films comme Pulp Fiction et Faster, Pussycat! Kill! Kill![13]. Il y démontre les cinq chanteuses dotées d’identités fictives, habillées en guerrières, ayant des armes technologiques ninjas, capturant un macho, tout en l’attachant sur le toit de la voiture qu’elle lui vole[32]. À noter que le clip est réalisé comme un film de part son générique de début et de fin qu’il contient[33].

Le vidéoclip remporte un Smash Hits! Awards en 1996[14], le prix de la meilleure video de l’année en 1997 lors des Brit Awards[34]. Il est nommé au MTV Music Awards pour la meilleure vidéo en 1997[16]. Il gagne également le prix de la meilleure vidéo fantastique de tous les temps par le Billboard[35], tout en étant nommé dans la catégorie meilleure vidéo pour un nouvel artiste[36].

VH1 l’a placé comme le 8eme meilleur vidéoclip de l’histoire[37].

Spice Girls Say You’ll Be There vidéo officielle Youtube.com

Impact et héritage culturel[modifier | modifier le code]

Au niveau mondial, la chanson est considérée comme un classique de la musique pop moderne[38],[39],[40],[41]. Tout comme le single précédent Wannabe, Say You'll Be There est également devenu un hymne féministe iconique mondial[42],[43],[44],[45],[46],[44].

En juillet 2017, Billboard a classé la chanson à la 25eme place des 100 plus grandes chansons d'un groupe féminin de tous les temps[47].

Liste et formats[modifier | modifier le code]

  • Royaume-Uni CD 1 / Australie, Brésil, Europe et Japon CD single
  1. "Say You'll Be There" (Single Mix) – 3:56
  2. "Take Me Home" – 4:07
  3. "Say You'll Be There" (Junior's Main Pass) – 8:33
  4. "Say You'll Be There" (Instrumental) – 3:56
  • Royaume-Uni CD 2
  1. "Say You'll Be There" (Single Mix) – 3:56
  2. "Say You'll Be There" (Spice of Life Mix) – 7:01
  3. "Say You'll Be There" (Linslee's Extended Mix) – 4:09
  4. "Say You'll Be There" (Junior Vasquez Dub Girls) – 8:29
  • Europe CD single / France CD single
  1. "Say You'll Be There" (Single Mix) – 3:56
  2. "Say You'll Be There" (Junior's Main Pass) – 8:33
  • US CD single
  1. "Say You'll Be There" – 3:56
  2. "Take Me Home" – 4:07
  • Italie 12" single
  1. A1: "Say You'll Be There" (Single Mix) – 3:56
  2. A2: "Say You'll Be There" (Junior Vasquez Dub Girls) – 8:29
  3. B1: "Say You'll Be There" (Linslee's Extended Mix) – 4:09
  4. B2: "Say You'll Be There" (Junior's X-Beats) – 8:30
  • US 12" single
  1. A1: "Say You'll Be There" (Album Version) – 3:56
  2. A2: "Say You'll Be There" (Junior's Main Pass) – 8:33
  3. A3: "Say You'll Be There" (Linslee's Extended Mix) – 4:09
  4. B1: "Say You'll Be There" (Junior's Dub Girls) – 8:29
  5. B2: "Say You'll Be There" (Junior's X-Beats) – 8:30

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Modèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chartModèle:Single chart
Chart (1996–97) Peak
position
Danemark (Tracklisten)[7] 2
Europe (European Hot 100 Singles)[7] 1
Italie (Hit Parade Italia)[48] 25
Japon (Tokio Hot 100)[49] 5
Espagne (AFYVE)[11] 2
US Billboard[50] 9

Références[modifier | modifier le code]

  1. « About teen pop », AllMusic (consulté le 2 avril 2017)
  2. Sinclair 2004, p. 49
  3. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées realspice
  4. a et b Whiteley 2000, p. 218
  5. a et b « Chart Stats – Spice Girls – Say You'll Be There », Chart Stats (consulté le 25 juillet 2010)
  6. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées salesg
  7. a, b, c, d, e et f « Hits of the World », Billboard, vol. 108, no 47,‎ , p. 68–69 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  8. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées fin
  9. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées aut
  10. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées dt40
  11. a, b et c « Hits of the World », Billboard, vol. 109, no 3,‎ , p. 47 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  12. « charts.org.nz - New Zealand charts portal » (consulté le 25 décembre 2017)
  13. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées kutner
  14. a et b McGibbon 1997, p. 117
  15. « 1997 – British Video – Spice Girls » [archive du ], Brit Awards, (consulté le 28 juillet 2010)
  16. a et b « 1997 Video Music Awards », MTV, (consulté le 26 juillet 2010)
  17. Craig Rosen, « Jamiroquai, Elliott Vids Get Billboard Honors », Billboard, vol. 109, no 49,‎ , p. 104 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  18. Dylan Siegler, « Women Lead Billboard Music Video Awards Nominees », Billboard, vol. 109, no 42,‎ , p. 97 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  19. « Thriller voted best video in history », The Guardian, (consulté le 28 janvier 2017)
  20. Mashster (25 October 2016). "10 classified ads that launched legendary rock bands!". Medium.
  21. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Spice Girls Official. Timeline. Retrieved 16 March 2009.
  22. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Sinclair book
  23. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées a-to-z
  24. Sterling Wong, « Are Adele, Mumford And Sons Sign of a New British Invasion? – Music, Celebrity, Artist News », MTV News, (consulté le 1er septembre 2011)
  25. « Mel B: 'The Spice Girls will be doing something at some point' », The Daily Telegraph, (consulté le 13 novembre 2016)
  26. Official Charts Company, The Million Sellers, Omnibus Press, (ISBN 9781780387185, lire en ligne)
  27. « Spice sales not so hot », BBC News, (consulté le 1er juillet 2017) : « the Spice Girls will earn more than £300 million from their marketing efforts »
  28. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées UK sales 2017
  29. « Record Breakers and Trivia : Singles : Individual Hits : Sales » [archive du ], Everyhit.com (consulté le 15 mars 2010)
  30. « charts.org.nz - New Zealand charts portal » (consulté le 25 décembre 2017)
  31. a et b Spice Girls 1997, p. 36–37
  32. Berenguer 1997, p. 27
  33. Bloustien 1999, p. 136
  34. « 1997 – British Video – Spice Girls » [archive du ], Brit Awards, (consulté le 28 juillet 2010)
  35. Craig Rosen, « Jamiroquai, Elliott Vids Get Billboard Honors », Billboard, vol. 109, no 49,‎ , p. 104 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  36. Dylan Siegler, « Women Lead Billboard Music Video Awards Nominees », Billboard, vol. 109, no 42,‎ , p. 97 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  37. « Thriller voted best video in history », The Guardian, (consulté le 28 janvier 2017)
  38. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées pop classic
  39. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées billboard wannabe video
  40. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées occ
  41. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées metro
  42. « Watch: Spice Girls' iconic “Wannabe” transformed into an epic 2016 feminist anthem », Vox, (consulté le 12 février 2017)
  43. « THE 11 MOST ICONIC GIRL POWER TRACKS OF THE '90S », MTV News, (consulté le 12 février 2017)
  44. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées unitednations
  45. « Spice Girls' 'Wannabe' Meets United Nations In This Incredible Lip Sync Video », Billboard, (consulté le 12 février 2017)
  46. « #WHATIREALLYREALLYWANT », The Global Goals: Australia Campaign, (consulté le 12 février 2017)
  47. « 100 Greatest Girl Group Songs of All Time: Critics' Picks », Billboard, (consulté le 11 juillet 2017)
  48. (it) « Indice per Interprete: S », Hit Parade Italia (consulté le 25 juillet 2010)
  49. « Tokio Hot 100 Chart », J Wave (consulté le 15 avril 2018)
  50. « Spice – Spice Girls | Awards » [archive du ], AllMusic (consulté le 18 août 2017)