Salm (rivière de Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salm.
Salm
(Glain)
La Salm formant le lac des Doyards à Vielsalm
La Salm formant le lac des Doyards à Vielsalm
Image illustrative de l'article Salm (rivière de Belgique)
Caractéristiques
Longueur 34 km
Bassin 202 km2
Bassin collecteur Meuse
Débit moyen 3,2 m3/s (Trois-Ponts)
Régime pluvial océanique
Cours
Confluence Amblève
· Localisation Trois-Ponts
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Régions traversées Ardenne

Le Glain, est une petite rivière de Belgique, affluent en rive gauche de l'Amblève faisant partie du bassin versant de la Meuse. Elle prend source à Beho, baigne les villages de Cierreux, Salmchâteau, Vielsalm (où elle remplit le lac des Doyards), Grand-Halleux, et vient se jeter dans l’Amblève à Trois-Ponts.

Géographie et hydrographie[modifier | modifier le code]

Son principal affluent dans la petite ville de Vielsalm est le Rau de Hermanmont, qui prend sa source à Vîfsam

(Petit-Thier), passe par Ville-du-Bois et se jette dans ce qu’on appelle alors le Glain à Vielsalm, juste à l'emplacement du premier château des comtes de Salm.

La famille de Salm s'étant implantée dans les Vosges en France, ce nom fut également celui de leur château (sur la commune de La Broque), ainsi que d'une principauté de Salm au XVIIIe siècle.

Histoire et erreur courante de dénomination des cours d'eau[modifier | modifier le code]

La vallée de la Salm constituait autrefois un comté. Ces comtes provenaient du duché de Luxembourg. Au XIIe siècle, le comte Herman II a quitté la région de Salmchâteau et s'est retrouvé à Pierre-Percée.

Avant la création du comté de Salm existait le domaine de Glain sur le territoire actuel de Beho. Tout naturellement, ce puissant domaine donna son nom au cours d'eau qui y prend source : "le Glain". Au fil des années, ce domaine perdit sa puissance et fut rapidement effacé par le développement du comté de Salm. Les habitants en aval du comté ont progressivement remplacé le nom de Glain par eaux de Salm pour désigner la provenance de cette rivière. Un cartographe de l'époque commis donc l'erreur de dénomination en remplaçant le Glain par la Salm. Cette erreur de dénomination persiste jusque sur nos cartes actuelles et il est courant de voir le Glain se transformer en Salm comme par magie après avoir traverser la ville de Vielsalm sans pour autant y rencontrer un autre cours portant ce nom.

Pour apporter une explication rationnelle à cette particularité, certaines personnes en ont déduit que le Rau de Hermanmont cité plus haut devait être la Salm et remplacent une vieille erreur par une plus récente.

Admettons une fois pour toutes qu'il n'y a pas de cours d'eau du nom de Salm et corrigeons cette erreur tout à fait pardonnable.

Avant 1977, le Glain marquait la frontière entre les provinces de Luxembourg et de Liège.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom vient du celtique salwa (noir, brouillé), mot passé en germanique.

Débit[modifier | modifier le code]

Le débit moyen de la rivière mesuré à Trois-Ponts sur une durée de 11 ans entre 1993 et 2003 est de 3,2 m3/s (bassin versant de 202 km2). Durant la même période on a enregistré[1]:

  • un maximum moyen de 5,5 m3/s en 1994 ;
  • un minimum moyen de 1,6 m3/s en 1996.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]