Perlenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vallée du Perlenbach supérieur, vue depuis le rocher de Bieley. A gauche, la vallée du Krokesbach
Vallée du Perlenbach supérieur au printemps

Le Perlenbach (Ruisseau des Perles) est une rivière germano-belge du réseau hydrographique mosan. Elle coule entièrement dans le parc naturel des Hautes-Fagnes–Eifel. Elle prend sa source dans les Hautes Fagnes sous le nom de Schwalmbach, dans la commune de Butgenbach, à quatre kilomètres au nord du Rocherath-Krinkelt sur le terrain d'entraînement militaire d'Elsenborn, à une altitude d'environ 600 m.

La Schwalmbach coule vers l'ouest et change de direction vers le nord après environ quatre kilomètres. Après près de sept kilomètres de débit, le Krockesbach (Ruisseau des Jonquilles) s'y jette par la droite. Le ruisseau prend alors le nom de Perlenbach. Après un autre kilomètre, la Jägersief conflue également par la droite. Le Perlenbach marque désormais la frontière entre la Belgique et l'Allemagne sur environ un demi-kilomètre. En Allemagne, il traverse le système de vallées des réserves naturelles de Perlenbach-Fuhrtsbachtal. A l'ouest de Höfen, entre les km 3,8 et 2,3 de la rivière, le Perlenbach est endigué pour former le barrage du Perlenbach. Enfin, le Perlenbach atteint Monschau, où il se jette dans la Rur, un affluent de la Meuse à son kilomètre 147,4, à une altitude d'environ 420 m.

L'aire du bassin versant de la rivière atteint 62,638 km². La longueur du cours d'eau est 17,6km.

Le nom de Ruisseau des Perles provient de ce que le ruisseau abritait des mulettes perlières. Le Galgendam, une levée de terre située sur son cours supérieur, aurait accueillit des gibets à l'intention des voleurs de perles[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Guide du Plateau des Hautes Fagnes, Robert Collard et Vladimir Bronowski, Éditions de l'Octogone, 1993