Goutelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Goutelle
Retenue sur la Goutelle au niveau de l'ancienne usine de Nouzonville.
Retenue sur la Goutelle au niveau de l'ancienne usine de Nouzonville.
L'arrondissement de Charleville-Mézières dans les Ardennes
L'arrondissement de Charleville-Mézières dans les Ardennes
Caractéristiques
Longueur 12,3 km
Bassin 43 km2 [1] ou 39 km2[2]
Bassin collecteur la Meuse
Débit moyen 0,74 m3/s (Nouzonville) [1]
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB EPAMA Etablissement public d'Aménagement de la Meuse et de ses affluents[3]
Régime pluvial
Cours
Origine frontière franco-belge
· Localisation Gespunsart
· Altitude 258 m
· Coordonnées 49° 49′ 02″ N, 4° 52′ 33″ E
Confluence la Meuse
· Localisation Nouzonville
· Altitude 144 m
· Coordonnées 49° 48′ 55″ N, 4° 44′ 28″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Trois Fontaines
· Rive droite Fontaine aux Tripes, Nedimont
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Département Ardennes
Arrondissements Charleville-Mézières
Cantons Villers-Semeuse, Charleville-Mézières-2
Régions traversées Grand-Est, Wallonie

Sources : SANDRE:« B5610300 », Géoportail

La Goutelle est une petite rivière française du département des Ardennes, affluent de la Meuse en rive droite. Sa source est cependant située en Belgique, où se logent 2,4 kilomètres carrés de son bassin.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Goutelle naît à Bagimont sur le territoire de Vresse-sur-Semois dans la partie sud-est de la province de Namur. À sa naissance, elle s'oriente vers le sud, mais très rapidement elle change de direction, pénètre en territoire français et oblique vers l'ouest, direction qu'elle maintient tout au long de son parcours. Après avoir parcouru 12,3 kilomètres[2], elle conflue avec la Meuse à Nouzonville. Elle est alimentée par de nombreux petits ruisseaux qui, comme elle, déscendent depuis le massif des Ardennes en direction de la Meuse.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Ardennes, le ruisseau la Goutelle traverse les trois seules communes[2] suivantes, de l'amont vers l'aval de Gespunsart (origine en France), de Neufmanil et de Nouzonville (confluence).

Soit en termes de cantons la Goutelle prend source dans le canton de Villers-Semeuse et conflue dans le canton de Charleville-Mézières-2, le tout dans l'arrondissement de Charleville-Mézières.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le ruisseau la Goutelle traverse une seule zone hydrographique La Goutelle. (B561) de 39 km2 de superficie[2]. Ce bassin versant est constitué à 76,14 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 16,57 % de « territoires agricoles »,

à 76,14 % de « territoires artificialisés »[2].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB EPAMA Etablissement public d'Aménagement de la Meuse et de ses affluents[3] et la Houille fait partie de la zone La Meuse du confluent de la Chiers au confluent de la Semoy.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le ruisseau la Goutelle a trois affluents contributeurs référencés[2] :

  • le ruisseau de la Fontaine aux Tripes (rd),
  • le ruisseau des Trois Fontaines (rg),
  • le ruisseau de Nedimont (rd),

Don son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Goutelle à Nouzonville[modifier | modifier le code]

Le bassin de la Goutelle est presque entièrement situé dans une zone à pluviosité élevée. Le module de la rivière au confluent de la Meuse vaut 0,74 m3/s, pour un petit bassin versant de seulement 43,2 km2[1].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans ce bassin est de 540 millimètres par an, ce qui est élevé, très supérieur à celle de la moyenne de la France, tous bassins confondus, et même comparé aux divers cours d'eau du bassin de la Meuse, généralement très abondants. Notons que la moyenne du bassin français de la Meuse à Chooz, près de sa sortie du territoire français possède une lame d'eau de 450 millimètres par an[4]. Le débit spécifique ou Qsp de la Goutelle se monte dès lors à un solide 17,13 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin versant.

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Pêche - Qualité de l'eau[modifier | modifier le code]

La Goutelle est classée comme cours d'eau de première catégorie sur la totalité de son parcours.

En 2006, l'Agence l'Eau Rhin-Meuse attribuait à l'eau de la Goutelle, analysée au niveau de Nouzonville, la qualité générale de "bonne" (catégorie 1B), à l'instar des deux années précédentes[5]. La qualité de l'eau est en nette amélioration depuis 1997 (qualifiée cette année-là de "passable"). En fait tous les paramètres retenus sont qualifiés de très bons, à l'exception d'un seul, la teneur en ions ammonium ou NH4+ qui n'a obtenu que la qualité de "bonne". À noter que le taux d'oxygène dissous est qualifié de "très bon" (avec 8,7 milligrammes par litre).

Curiosités - Tourisme[modifier | modifier le code]

  • La forêt des Ardennes couvre la grande majorité du bassin. Randonnées et multiples ruisseaux aux eaux claires.
  • Neufmanil, son église du XVIIIe siècle, ses lavoirs anciens, son ancien moulin à eau. Ses sentiers et ses lieux-dits
  • Gespunsart, son église du XVIIIe siècle, ses spécialités gastronomiques.
  • Nouzonville, son port fluvial, son église du XVIIIe siècle, son château.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]