Audry (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Audry.

l'Audry
(ruisseau de Praelle)
Illustration
Vaux-Villaine lavoir de Villaine près de l'Audry.
Caractéristiques
Longueur 19,9 km [1]
Bassin 93,3 km2 [2]
Bassin collecteur Meuse
Débit moyen 1,26 m3/s (Sormonne) [2]
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB EPAMA Etablissement public d'Aménagement de la Meuse et de ses affluents[3]
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit le Grand Pré
· Localisation Marlemont
· Altitude 242 m
· Coordonnées 49° 45′ 33″ N, 4° 22′ 07″ E
Confluence la Sormonne
· Localisation Sormonne
· Altitude 160 m
· Coordonnées 49° 47′ 37″ N, 4° 34′ 11″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Valine, Lelzy, Moulin, Longue
· Rive droite Sonru, Chapelle
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Ardennes
Arrondissements Charleville-Mézières
Cantons Signy-l'Abbaye, Rocroi
Régions traversées Grand-Est

Sources : SANDRE:« B55-0210 », Géoportail

L'Audry est une rivière française qui coule dans le département des Ardennes, en ancienne région Champagne-Ardenne, donc en nouvelle région Grand-Est. C'est un affluent de la Sormonne en rive droite, donc un sous-affluent de la Meuse.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Audry prend source sur la commune de Marlemont à 242 m d'altitude[4], près du lieu-dit le Grand Pré. Elle s'appelle aussi La Praelle dans cette partie haute.

De 19,9 km de longueur[1], l'Audry se jette dans la Sormonne (rive droite) sur le territoire de la localité de Sormonne, à 160 m d'altitude[5], à quelques kilomètres en amont de Warcq (près de Charleville-Mézières).

Communes et cantons traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Ardennes, l'Audry traverse ou longe les neuf communes[1] suivantes, d'amont en aval de Marlemont (source), Logny-Bogny, Aubigny-les-Pothées, Vaux-Villaine, L'Échelle, Rouvroy-sur-Audry, Remilly-les-Pothées, Murtin-et-Bogny et Sormonne (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Audrey prend source dans le canton de Signy-l'Abbaye, conflue dans le canton de Rocroi, dans l'arrondissement de Charleville-Mézières.

Toponyme[modifier | modifier le code]

L'Audry a donné son hydronyme à la commune de Rouvroy-sur-Audry.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Audry traverse quatre zones hydrographiques B551, B552, B553 et B554 pour une superficie totale de 245 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 69,70 % de « territoires agricoles », à 27,16 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3,16 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB EPAMA Etablissement public d'Aménagement de la Meuse et de ses affluents[3] et l'Audry fait partie de la zone La Meuse du confluent de la Chiers au confluent de la Semoy.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Audry a six affluents référencés[1] :

Géoportail ajoute en rive gauche la Vallée le Coq sur les trois communes de Cernion (source) Flaignes-Havys, Logny-Bogny (confluence).

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le module de l'Audry, au confluent de la Sormonne vaut 1,26 m3/s pour un bassin versant de 93,3 km2[2].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin est de 426 millimètres par an, ce qui est élevé et correspond à l'ensemble des cours d'eau de la région. C'est nettement supérieur à la moyenne de la France, tous bassins confondus, mais quelque peu inférieur à la moyenne du bassin français de la Meuse (450 millimètres par an à Chooz, à la sortie du territoire français[6]). Son débit spécifique ou Qsp se monte dès lors à un solide 13,5 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Qualité de l'eau - pêche[modifier | modifier le code]

Remilly-les-Pothées : chevet de l'église fortifiée

En 2006, l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse attribuait à l'eau de l'Audry, analysée au niveau de Murtin-et-Bogny, la qualité de "bonne" (catégorie 1B), et ce à l'instar des cinq années précédentes. Auparavant sa qualification n'était que "passable" (catégorie 2)[7]. À noter que le taux de saturation en oxygène atteignait le bon chiffre de 87 % en 2006, correspondant à 9,4 milligrammes par litre, et que la teneur en ion ammonium ou NH4+ se situait au bon niveau de 0,12 mg/l, en nette amélioration au cours de la dernière décennie.

Du point de vue piscicole, l'Audry est classée cours d'eau de première catégorie sur toute la longueur de son parcours.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]