Hantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un cours d'eau de France image illustrant la Belgique
Cet article est une ébauche concernant un cours d'eau de France et la Belgique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hantes
(Hante)
Le 'Pont Roman' à Montignies-Saint-Christophe
Le 'Pont Roman' à Montignies-Saint-Christophe
Caractéristiques
Longueur ?
Bassin ?
Bassin collecteur Meuse
Débit moyen 1,8 m3/s (Labuissière)
Régime pluvial
Cours
Confluence Sambre
· Localisation Labuissière
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France

La Hantes[1] ou Hante[2] est une rivière de Belgique et de France, affluent de la Sambre faisant partie du bassin versant de la Meuse. Elle prend naissance à la ferme d'Hurtau à Froidchapelle, traverse l'extrémité est du département du Nord (Reugnies – hameau de Cousolre – et Bousignies-sur-Roc) et rentre en Belgique où elle conflue dans la Sambre, à Labuissière dans la commune de Merbes-le-Château.

Parcours[modifier | modifier le code]

Prenant naissance à Froidchapelle, la rivière traverse les villages de Fourbechies, Renlies et Solre-Saint-Géry pour arriver à Beaumont. À la sortie de Beaumont elle traverse Leval-Chaudeville avant de passer en France où elle arrose les villages de Reugnies et Bousignies-sur-Roc avant de rentrer en Belgique à Montignies-Saint-Christophe passant sous l'antique 'Pont Roman' (communément appelé Pont Romain). Remontant vers le nord elle passe à l'ouest de Hantes-Wiheries et se jette dans la Sambre en amont de Labuissière.

Sa pente moyenne est de 3,6 %. Son bassin versant en France est de 15 km2.

Débit[modifier | modifier le code]

Le vieux pont sur la Hantes à Solre-Saint-Géry.

Le débit moyen de la rivière mesuré à Labuissière, en Belgique, entre 1992 et 2001 est de 1,8 m3/s. Durant la même période on a enregistré :

  • Un débit annuel moyen maximal de 2,6 m3/s en 2001.
  • Un débit annuel moyen minimal de 1,0 m3/s en 1996[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hantes » est l'orthographe utilisée dans un rapport de la Région Wallonne : État des lieux du sous-bassin de la Sambre [PDF].
  2. « Hante » est l'orthographe utilisée sur les cartes routières de l'Institut géographique national de Belgique, reproduites dans Atlas routier et touristique IGN. France - Belgique - Luxembourg, IGN, janvier 1992 ; 2e édition, novembre 1992, page 7 (zone G3 et G4). La partie conçue par l'institut français utilise « Hantes », page 14, cases F5-G5.
  3. [PDF]État des lieux du sous-bassin de la Sambre, Région Wallonne de Belgique