Sainte-Marie-la-Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marie.
Sainte-Marie-la-Robert
Sainte-Marie-la-Robert
L'église Sainte-Marie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Magny-le-Désert
Intercommunalité Communauté de communes du Pays fertois et du Bocage carrougien
Maire
Mandat
Jean-Paul Huette
2014-2020
Code postal 61320
Code commune 61420
Démographie
Population
municipale
84 hab. (2015 en augmentation de 7,69 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 24″ nord, 0° 09′ 24″ ouest
Altitude Min. 183 m
Max. 269 m
Superficie 5,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Sainte-Marie-la-Robert

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Sainte-Marie-la-Robert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-la-Robert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-la-Robert

Sainte-Marie-la-Robert est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 84 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sainte-Marie-la-Robert[1]
Vieux-Pont Boucé Boucé
Saint-Martin-l'Aiguillon Sainte-Marie-la-Robert[1] Le Ménil-Scelleur
Saint-Martin-l'Aiguillon,
Sainte-Marguerite-de-Carrouges
Sainte-Marguerite-de-Carrouges Le Ménil-Scelleur

Toponymie[modifier | modifier le code]

Au moment de la Révolution de 1789, la commune porta le nom de Pommidor-sur-le-Don. Cette dénomination peut surprendre mais elle est le résultat probable d'une confusion : la rivière qui traverse la commune appelée aujourd'hui Udon est parfois dénommée Eudon sur certains anciens documents. L'écriture correcte aurait dû être "Pommidor-sur-l'Eudon".

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1178-1190 : le comte Robert d'Argences occupe le siège prestigieux d'abbé de l'abbaye royale de Jumièges (il est connu sous le nom de Robert IV).
  • 1463 : Montfaut, après enquête établie à la demande de Louis XI, reconnait la « noblesse du seigneur de Sainte-Marie-la-Robert » (de la famille d'Argences de Saint-Germain selon le blason indiqué : de gueules à la fleur de lis d'argent).
  • Avant la Révolution, l'abbaye bénédictine de Troarn (à l'est de Caen et proche d'Argences) disposait du droit de présentation pour la cure de Sainte-Marie-la-Robert (privilège accordé par Philippe de Sainte-Marie) et, conformément aux usages en vigueur, en percevait très probablement une partie de la dîme.
  • 1664 : Claude le Chevalier est noté "seigneur de Sainte-Marie-la-Robert".
  • 1674 : Philippe de la Broise est dit "sieur de Sainte-Marie-la-Robert".
  • 1789 : en préparation des États généraux convoqués par le roi Louis XVI au château de Versailles, Huet de la Bissonnerie (de Sainte-Marie-la-Robert, dans le bailliage de Falaise) est élu député du tiers état pour l'assemblée des trois ordres de la province de Normandie (le 16 mars à Rouen).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2008 Serge Guillaume   Agriculteur
mars 2008[2] en cours Jean-Paul Huette[3] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 84 habitants[Note 2], en augmentation de 7,69 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Sainte-Marie-la-Robert a compté jusqu'à 444 habitants en 1831.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
302 309 379 402 360 382 353 335 307
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
283 280 272 274 270 223 216 218 219
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
203 182 151 152 151 137 143 146 129
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 -
141 106 84 84 82 86 78 84 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :