Saint-Sauveur-de-Carrouges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Sauveur-de-Carrouges
Saint-Sauveur-de-Carrouges
L'église Saint-Sauveur.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Fertois et du Bocage Carrougien
Maire
Mandat
Jean-Pierre Trouillot
2020-2026
Code postal 61320
Code commune 61453
Démographie
Population
municipale
247 hab. (2017 en diminution de 3,14 % par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 09″ nord, 0° 06′ 26″ ouest
Altitude Min. 209 m
Max. 356 m
Superficie 11,42 km2
Élections
Départementales Canton de Magny-le-Désert
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Sauveur-de-Carrouges
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Sauveur-de-Carrouges
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Sauveur-de-Carrouges
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Sauveur-de-Carrouges

Saint-Sauveur-de-Carrouges est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 247 habitants[Note 1] (les Saint-Salvatoriens). Elle fait partie de la communauté de communes du Pays fertois et du Bocage carrougien.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en pays de bocage, dans la campagne d'Alençon. Elle adhère au parc naturel régional Normandie-Maine et se situe en lisière de forêt d'Écouves.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Saint-Sauveur en 1801[1].

L'hagiotoponyme Saint-Sauveur tire son origine de l'attribut de « sauveur du monde », Saint-Sauveur est le nom mystique de Jésus-Christ[2].

En langue d'oïl le mot carrouge est l'évolution naturelle et logique du latin quadruvium, « carrefour »[3]; le -s indique un pluriel ou est sans sens particulier.

Au moment de la Révolution française de 1789, la commune s'appela « Bel Air », Belair en 1793[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 avril 2014 Raymond Bisson SE Agriculteur (retraité)
avril 2014[4] octobre 2019[5] Régine Bisson-Le Pallec SE Attachée de l'administration retraitée
décembre 2019[6] En cours Jean-Pierre Trouillot[7] SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2017, la commune comptait 247 habitants[Note 2], en diminution de 3,14 % par rapport à 2012 (Orne : -2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
1 0471 2071 3291 4461 4161 3611 3061 2801 165
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 0171 015913858743700733685648
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
583521448428446438426383366
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
306290251222236256259262250
2017 - - - - - - - -
247--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Le « Carrouges », un fromage à pâte pressée cuite et croûte lavée.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. A. Dauzat et Ch. Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, 2e édition, Librairie Guénégaud, 1re édition en 1963, (ISBN 2-85023-076-6), p. 627.
  3. Christian Baylon, Paul Favre - 1982 - Les Noms de lieux et de personnes - (ISBN 2098125941).
  4. « Saint-Sauveur-de-Carrouges (61320) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 juin 2014)
  5. « La maire de Saint-Sauveur-de-Carrouges est décédée », sur ouest-france.fr, (consulté le 23 décembre 2019)
  6. « Saint-Sauveur-de-Carrouges. Jean-Pierre Trouillot a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 août 2020)
  7. Réélection 2020 : « Jean-Pierre Trouillot réélu maire de Saint-Sauveur-de-Carrouges », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 août 2020)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :