Saint-Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Raymond
Blason de Saint-Raymond
Pax in verirate
Saint-Raymond
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Capitale-Nationale
Subdivision régionale Portneuf
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Daniel Dion
2017-2021
Démographie
Gentilé Raymondois, oise
Population 10 221 hab. (2016)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 00″ nord, 71° 50′ 00″ ouest
Superficie 66 969 ha = 669,69 km2
Divers
Code géographique 34128
Devise Pax in verirate
Localisation
Localisation de Saint-Raymond
Localisation de Saint-Raymond dans Portneuf

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Raymond

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Raymond

Saint-Raymond est une ville du Québec (Canada), située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Portneuf, dans la région administrative de la Capitale-Nationale. Elle est nommée en l'honneur de Raymond Nonnat.

Description[modifier | modifier le code]

Saint-Raymond est la municipalité la plus populeuse de la MRC et l'une des deux seules villes à posséder un centre commercial (Place Côte-Joyeuse). Elle possède aussi un cinéma et un centre de ski municipal.

La ville, située de part et d'autre de la rivière Sainte-Anne, a une population de 11 200 habitants (2016). Le territoire municipal s'étend loin au nord et a une superficie totale de 685 km2. La plus grande partie de la municipalité est constituée de forêts où plusieurs chalets sont construits. L'érection canonique fut faite en 1842 mais l'organisation civile ne vit le jour qu'en 1845. La principale industrie locale est celle du bois (pâte et papier et matériaux de construction).

Les quatre premières familles à s'établir dans le territoire qui deviendra Saint-Raymond furent celles de Jason Déry, Alexis Cayer, le capitaine Pierre Plamondon et Pierre Duplain. Des personnalités célèbres sont nées à Saint-Raymond, tels Louis Jobin (sculpteur) et Luc Plamondon (parolier).

Tourisme et attraits[modifier | modifier le code]

Saint-Raymond est connue pour la piste cyclable Jacques Cartier–Portneuf (63 km de longueur entre Shannon et Rivière-à-Pierre) ainsi que pour les nombreuses pistes de motoneige.

Le lac Sept-Îles est un important centre de villégiature situé au nord-est de l'agglomération.

Vallée Bras-du-Nord[modifier | modifier le code]

La rivière Bras-du-Nord est un affluent de la rivière Sainte-Anne. Une portion de sa vallée située à 10 km au nord de la ville[1] est renommée pour sa beauté sauvage. On peut y faire du canot ou du kayak, de la randonnée pédestre, du vélo de montagne et d'autres activités. Une coopérative locale[2] gère le site et offre des forfaits.

Festival forestier[modifier | modifier le code]

Il s'y tient aussi un festival qui a pour nom le Festival forestier Saint-Raymond (La Grosse Bûche)[3]. Les Trois Accords, Andrée Watters, Kaïn et plusieurs autres sont passés sur leur scène. Plusieurs activités pour toute la famille sont organisées chaque année. Ce festival a lieu au mois de juillet.

Centre multifonctionnel Rolland-Dion[modifier | modifier le code]

Le Centre multifonctionnel Rolland-Dion permet de promouvoir les artistes locaux et professionnels de tout acabit. Possédant 6 salles de différentes grandeurs, le Centre multifonctionnel Rolland-Dion a déjà accueilli plusieurs célébrités tels que Peter MacLeod, Michel Barrette et David Thibault.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Raymond
Pax in verirate

L'écu de Saint-Raymond se blasonne ainsi :

D'azur au gousset de gueules chargé d'une croix fleurdelysée d’or, le tout accompagné à dextre d'une colombe éployée descendante d’argent tenant dans son bec un rameau d’olivier de sinople fruité de gueules et à sénestre d'une anille d’argent, à une rivière d'argent à la pointe brochant sur le tout.[4]

Ville de l'automobile[modifier | modifier le code]

Saint-Raymond a été baptisée « la ville de l'automobile », car elle compte cinq concessionnaires auto (Ford, G.M./Chevrolet, Hyundai et Toyota) ainsi que le siège social de Location Sauvageau, l'une des plus importantes entreprises de location automobile du Québec.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Saint-Raymond
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Gérald Saint-Pierre Voir
2005 Rolland Dion Voir
2009 Voir
2011 Daniel Dion Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
8 733 8 836 9 273 9 615 10 221

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Linton Lac-Blanc Rose des vents
Rivière-à-Pierre N Saint-Gabriel-de-Valcartier
O    Saint-Raymond    E
S
Saint-Léonard-de-Portneuf,
Sainte-Christine-d'Auvergne
Saint-Basile, Pont-Rouge Lac-Sergent, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Lac-Saint-Joseph, Shannon

Ville jumelée[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]