Communauté métropolitaine de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté métropolitaine de Québec
Logo de la Communauté métropolitaine de Québec
Logo de la Communauté métropolitaine de Québec
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région En partie : Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches
Statut municipal Capitale-Nationale
Maire
Mandat
Régis Labeaume (Président)
2013 - 2017
Démographie
Gentilé 28 gentilés
Population 751 990 hab. (2010[1])
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 49′ 00″ nord, 71° 13′ 00″ ouest
Superficie 950 000 ha = 9 500 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Indicatif +1 418, +1 581

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Communauté métropolitaine de Québec

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Communauté métropolitaine de Québec
Liens
Site web Communauté métropolitaine de Québec

La Communauté métropolitaine de Québec est un organisme suprarégional regroupant des municipalités de la région administrative de la Capitale-Nationale et une municipalité de la région administrative Chaudière-Appalaches. Elle comprend les villes de l'agglomération de Québec, la ville de Lévis ainsi que les municipalités régionales de comté de La Jacques-Cartier, de La Côte-de-Beaupré et de l'Île-d'Orléans (sauf les territoires non organisés).

Elle a compétence dans les domaines de l'aménagement du territoire, du développement économique, de la gestion des matières résiduelles et du partage de la croissance de l'assiette foncière.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) a été créée le 1er janvier 2002, date de création des nouvelles villes de Lévis et Québec, en vertu d'une loi passée en décembre 2000, la Loi portant réforme de l'organisation territoriale municipale des régions métropolitaines de Montréal, de Québec et de l'Outaouais (aussi connue sous le nom de loi 170).

La population de la CMQ est de 751 990 habitants (2010)[2]. Elle est la deuxième plus grande communauté métropolitaine au Québec et la 7e au Canada.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • Laissez-passer métropolitain avec le RTC, la STL et la STQ[3];
  • Plan métropolitain d'aménagement et de développement, intitulé Bâtir 2031[4].

Projets[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie et population[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La CMQ comporte plusieurs réseaux de transports en commun. Elle travaille actuellement à créer une harmonisation des horaires et à un laissez-passer métropolitain à la grandeur du territoire[5].

De ces réseaux, il y a le Réseau de transport de la Capitale, la Société de transport de Lévis, la Société des traversiers du Québec, le Transport collectif de La Jacques-Cartier, le Plumobile, etc.

Train[modifier | modifier le code]

La Communauté métropolitaine de Québec fait partie du corridor Québec-Windsor du service de train assuré par Via Rail, une société du gouvernement fédéral. Elle est présente par deux gares à Québec, soit la Gare du Palais et la Gare de Sainte-Foy, et à Lévis, par la Gare de Charny. De plus, un projet de train à grande vitesse entre Québec et Windsor en Ontario, passant par Montréal et Toronto, est à l'étude. Les premiers ministres des provinces concernés, Jean Charest et Dalton McGuinty, ont alloué chacun la somme d'un million de dollars afin de financer celle-ci.

Aussi, la société Train touristique de Charlevoix, une filiale du groupe Le Massif de Charlevoix, assure le trajet de Québec à La Malbaie, via la Gare du parc de la chute Montmorency[6].

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

Comité exécutif[7][modifier | modifier le code]

La présidence et la vice-présidence de la Communauté est selon la loi sont respectivement les maires de Québec et de Lévis. Le comité exécutif se tient à huis clos.

Fonction Nom Ville / MRC
Président Régis Labeaume Québec
Vice-président Gilles Lehouillier Lévis
Membre Robert Maranda Lévis
Membre Parise Cormier MRC de La Côte-de-Beaupré
Membre Julie Lemieux Québec

Conseil[8][modifier | modifier le code]

Le comité exécutif est assisté d'un conseil de 17 membres composé d'élus municipaux des municipalités membres de la CMQ. Les séances du conseil sont publiques.

Fonction Nom Ville / MRC Fonction
Président Régis Labeaume Québec Maire
Vice-président Gilles Lehouillier Lévis Maire
Membre Natacha Jean Québec Conseillère municipale
Membre Ann Jeffrey Lévis Conseiller municipal
Membre Sylvain Juneau Saint-Augustin-de-Desmaures Maire
Membre Guy Dumoulin Lévis Conseiller municipal
Membre Julie Lemieux Québec Conseillère municipale
Membre Michel Patry Lévis Conseillère municipale
Membre Parise Cormier MRC de La Côte-de-Beaupré Préfet
Membre Rémy Normand Québec Conseiller municipal
Membre Robert Maranda Lévis Conseiller municipal
Membre Louise Brunet MRC de La Jacques-Cartier Préfet
Membre Michelle-Morin Doyle Québec Conseillère municipale
Membre Dominique Tanguay Québec Conseiller municipal
Membre Patrick Voyer Québec Conseillère municipale
Membre Jean-Pierre-Turcotte MRC L’Île-d’Orléans Préfet
Membre Steeve Verret Québec Conseiller municipal

Villes membres[9][modifier | modifier le code]

Villes membres de la Communauté métropolitaine de Québec
MRCs et agglomérations Ville
Agglomération de Québec
Lévis (Territoire équivalent)
MRC de La Jacques-Cartier
MRC de La Côte-de-Beaupré
MRC de L'Île-d'Orléans

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]