Charbonnier (métier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charbonnier.
Charbonnier
Kohlenmeiler Hagen 2004.jpg
Un charbonnier à Hagen, en 2004.
Appellation
Charbonnier
Secteur d'activité
Compétences requises
Savoir-faire
Habileté manuelle
Pénibilité
Inhalation de gazes et de poussières
Épreuve physique
Codes
ROME (France)
A1201

Charbonnier est l'appellation pour une personne dont le métier consiste à transformer le bois en charbon dans une charbonnière et à le vendre.

Le terme est également employé pour désigner un commerçant qui revend du charbon.

Métier[modifier | modifier le code]

La charbonnière doit se trouver sur un terrain plat, à l'abris du vent. Le charbonnier creuse une fosse dans le sol, au milieu de laquelle il enfonce de longs pieux disposés en cercle. C'est autour ce cette "cheminée" que les bûches de bois seront arrangées afin d'en faire du charbon. Le charbonnier utilise du chêne, du hêtre, du châtaignier et du charme. Il doit choisir de jeunes arbres, en faisant attention toutefois à ce qu'ils ne soient pas trop verts, ni trop humides. Il faut que le bois se consume bien. Les arbres sont débités en planches de deux ou trois pieds de long, qui devront bien s'agencer dans le fourneau, autour de la cheminée. Ces bûches ou "charbonnettes" sont placées en ménageant des ouvertures pour le tirage. Une fois cette meule terminée, on recouvre le tout de mousses, de feuilles, de mottes d'herbes, et enfin de terre. La charbonnière est terminée, seuls la cheminée et les trous d'aération restent découverts. Le charbonnier introduit alors des branches enflammées par la cheminée. Le feu se propage à tout le bois et l'humidité contenue dans les bûches forme de grosses gouttes sur la carapace de terre. La charbonnière brûle son bois durant deux à six jours, selon l'importance de la meule. Pendant toute cette durée, le charbonnier doit rester vigilant; il rajoute de la terre si le feu se propage, ou à l'inverse, élargit les ouvertures si la cuisson est trop lente; si le vent souffle trop, - ce qui à pour effet de rabattre l'épaisse fumée noire - il construit des claies de branchages autour du fourneau. Au fil du temps, fumée s'amenuise et blanchit. Le charbonnier bouche tous les évents et recouvre la charbonnière de terre humide. Il attend encore deux jours; la cuisson est terminée. La meule ne sera ouverte qu'un peu plus tard, une fois que le charbon aura refroidi.

Charbonniers célèbres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]