Saint-Magloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magloire.
Saint-Magloire
Saint-Magloire
Saint-Magloire vu de la route 281 Sud.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Etchemins
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Marielle Lemieux
2017-2021
Démographie
Gentilé Maglorois, oise
Population 676 hab.[1] (2016)
Densité 3,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 35′ 00″ nord, 70° 17′ 00″ ouest
Superficie 20 873 ha = 208,73 km2
Divers
Code géographique 28075
Localisation
Localisation de Saint-Magloire
Localisation de Saint-Magloire dans Les Etchemins

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Magloire

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Magloire

Saint-Magloire est une municipalité dans la municipalité régionale de comté des Etchemins au Québec (Canada), située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur du moine et évêque Magloire de Dol.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1875 : Fondation de la municipalité des townships unis de Roux, Bellechasse et Daaquam.
  • 15 mai 1954 : La municipalité des townships unis de Roux, Bellechasse et Daaquam devient la municipalité de Saint-Magloire de Bellechasse.
  • 15 mars 1969 : La municipalité change de nom pour Saint-Magloire-de-Bellechasse.
  • 16 août 1997 : La municipalité change de nom pour Saint-Magloire.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[2].

Saint-Magloire
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marcel Asselin Voir
2005 Voir
2009 Marielle Lemieux Voir
2013 Émile Lapointe Voir
2017 Marielle Lemieux Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


L'église de Saint-Magloire vers 1890

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941 1951 1956
763 1 065 1 367 1 257 1 528 1 582 1 779 1 828 1 974
1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996 2001
1 775 1 394 1 214 1 074 969 942 871 800 705
2006 2011 2016 - - - - - -
745 725 676 - - - - - -

Informations[modifier | modifier le code]

Cette municipalité est le lieu de naissance des six frères Baillargeon qui fut des hommes forts très populaires à travers le monde, au Canada et au Québec. Les six frères sont : Jean, Paul, Adrien, Lionel, Charles et Antonio. La Maison du patrimoine de Saint-Magloire a une exposition permanente sur cette famille.

Le village a été l'hôte, en 2008, de l'émission de télévision La Petite Séduction[3]. Laurence Jalbert fut l'invitée.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Philémon Saint-Paul-de-Montminy Saint-Fabien-de-Panet Rose des vents
Saint-Luc-de-Bellechasse N Saint-Just-de-Bretenières
O    Saint-Magloire    E
S
Sainte-Sabine Saint-Camille-de-Lellis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]