Saint-Magloire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magloire.

Saint-Magloire
Saint-Magloire
Saint-Magloire vu de la route 281 Sud.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Etchemins
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Marielle Lemieux
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Maglorois, oise
Population 676 hab. ()
Densité 3,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 35′ 00″ nord, 70° 17′ 00″ ouest
Superficie 20 870 ha = 208,7 km2
Divers
Code géographique 2428075
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Magloire

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Saint-Magloire

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Magloire

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Magloire
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Magloire est une municipalité dans le comté des Etchemins au Québec (Canada), située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches, à une vingtaine de kilomètres de la frontière américaine. Elle est nommée en l'honneur du moine et évêque Magloire de Dol.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Les Etchemins

Saint-Magloire est la municipalité la plus au Nord des Etchemins. Elle est connectée au réseau routier et aux grandes villes grâce à la route 281. Elle comporte aussi un relief très montagneux qui inclu le Mont-Bonnet et le Mont Saint-Magloire. Une partie de l'aire protégée du Massif du Sud se situe à Saint-Magloire. Saint-Magloire contient un très grand nombre de rivières et de lacs. La forêt mixte couvre plus de trois quarts du territoire Magloirois.

Municipalités limitrophes

Rose des vents Saint-Philémon Saint-Paul-de-Montminy Saint-Fabien-de-Panet Rose des vents
Saint-Luc-de-Bellechasse N Saint-Just-de-Bretenières
O    Saint-Magloire    E
S
Sainte-Sabine Saint-Camille-de-Lellis

Histoire de la municipalité[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1875 : Fondation de la municipalité des townships unis de Roux, Bellechasse et Daaquam.
  • 15 mai 1954 : La municipalité des townships unis de Roux, Bellechasse et Daaquam devient la municipalité de Saint-Magloire de Bellechasse.
  • 15 mars 1969 : La municipalité change de nom pour Saint-Magloire-de-Bellechasse.
  • 16 août 1997 : La municipalité change de nom pour Saint-Magloire.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941 1951 1956
7631 0651 3671 2571 5281 5821 7791 8281 974
1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996 2001
1 7751 3941 2141 074969942871800705
2006 2011 2016 - - - - - -
745725676------

Comme présenté sur le tableau ci-dessus, la population a beaucoup diminué avec le temps. Cela est surtout dû par le phénomène d’exode rural (les gens déménagent vers la ville) et par le vieillissement de la population (décès).

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[1].

Saint-Magloire
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Marcel Asselin Voir
2005 Voir
2009 Marielle Lemieux Voir
2013 Émile Lapointe Voir
2017 Marielle Lemieux Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Voici les résultats des élections municipales de 2017

Poste Entrant(e) Nombre de votes

(Entrant(e))

Sortant(e) Nombre de votes

(Sortant(e))

#1 Anne-Marie Beaudry 246 Régis Prévost 184
#2 Liette St-Pierre 275 Michel Chabot 150
#3 Martine Rouillard 278 André Lapointe 151
#4 Jonathan Goupil 305 Réjent Théberge 121
#5 Steve Lapointe Sans opposition Sans opposition Sans opposition
#6 Roxanne Nolet (Démission en juin 2018) 347 Diane Arsenault 80
#6 (Élections partielles de septembre 2018) Régis Prévost 103 Normand Brochu 59


L'église de Saint-Magloire vers 1890

Économie[modifier | modifier le code]

La municipalité est aussi producteur de sirop d’érable Le relief montagneux permet à l’industrie de l’énergie d'y installer des éoliennes. La flore mixte très développée est exploité par l'industrie forestière.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Cette municipalité est le lieu de naissance des six frères Baillargeon qui fut des hommes forts très populaires à travers le monde, au Canada et au Québec. Les six frères sont : Jean, Paul, Adrien, Lionel, Charles et Antonio. La Maison du patrimoine de Saint-Magloire a une exposition permanente sur cette famille.

Culture[modifier | modifier le code]

Le village a été l'hôte, en 2008, de l'émission de télévision La Petite Séduction[2]. Laurence Jalbert fut l'invitée.

Loisir[modifier | modifier le code]

La faune permet aussi la chasse et la pêche.

Institutions municipales et services[modifier | modifier le code]

Saint-Magloire comporte plusieurs institutions publiques dont l'école primaire Rayons-de-Soleil, un marché, un épicerie et un bar. Ce village a aussi un bureau de poste, 1 restaurant et 1 casse-croûte, un foyer pour personnes âgées et un parc. Des bornes de recharge pour voitures électriques sont disponibles à la mairie.

Réseau routier[modifier | modifier le code]

Rues[modifier | modifier le code]

  • Rue Principale
  • Rue Ménard
  • Rue Maurice
  • Rue Comeau
  • Rue de la Caisse
  • Rue Goulet
  • Rue Boutin
  • Rue Mercier
  • Rue Laverdière
  • Rue Fournier

Rangs[modifier | modifier le code]

Route[modifier | modifier le code]

Fleurons Du Québec[modifier | modifier le code]

Saint-Magloire compte parmi les municipalités participant aux Fleurons Du Québec. Elle détient 4 fleurons depuis 2018, le maximum de fleurons étant de 5, la municipalité est fleurie et embellie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]