Roquemaure (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roquemaure.

Roquemaure
Roquemaure (Québec)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Abitibi-Témiscamingue
Subdivision régionale Abitibi-Ouest
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Léo Plourde
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Roquemaurien, ienne
Population 395 hab.[1] ()
Densité 3,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ nord, 79° 24′ ouest
Superficie 12 086 ha = 120,86 km2
Divers
Code géographique 2487015
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Roquemaure

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Roquemaure

Géolocalisation sur la carte : Abitibi-Témiscamingue

Voir la carte administrative de la zone Abitibi-Témiscamingue
City locator 14.svg
Roquemaure

Géolocalisation sur la carte : Abitibi-Témiscamingue

Voir la carte topographique de la zone Abitibi-Témiscamingue
City locator 14.svg
Roquemaure
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Roquemaure est une municipalité du Québec, située dans la MRC d'Abitibi-Ouest en Abitibi-Témiscamingue, sur les berges du lac Abitibi[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

« Quoique le nom Roquemaure, tiré de celui du canton abitibien proclamé en 1916, ait été retenu pour identifier une municipalité érigée en 1952, on la désigne encore couramment sous celui de Sainte-Anne-de-Roquemaure, comme était identifiée la colonie à ses débuts. Quant à Roquemaure, il évoque la mémoire de Jean-Georges Dejean de Roquemaure (Toulouse, 1705 ‑ Toulouse, 1779) qui obtiendra son grade de sous-lieutenant en 1723, de capitaine en 1735, de lieutenant-colonel du régiment de la Reine en 1755 et de brigadier en 1759 »[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Abitibi-Ouest

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Clerval Sainte-Hélène-de-Mancebourg Rose des vents
Drapeau de l'Ontario Ontario N Gallichan
O    Roquemaure    E
S
Rapide-Danseur

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1916 : Fondation du canton de Roquemaure.
  • 1933 : Premiers résidents permanents.
  • 1937 : Sortie du film "En pays neufs" de l'abbé Maurice Proulx, documentaire sur la colonisation de l'Abitibi, filmé en bonne partie à Roquemaure en 1936.
  • 1942 : Sortie du film "Ste-Anne-de-Roquemaure: un épilogue à En pays neufs", relatant les progrès de Roquemaure quelques années après sa fondation par la Société de colonisation de l'Abitibi.
  • 1er janvier 1952 : Le canton de Roquemaure devient la municipalité de Roquemaure.
  • 25 août 1970 : L'église de Roquemaure passe au feu.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
455459451402414395

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Roquemaure
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Marcel Mainville Voir
2005 Voir
2009 Léo Pinard Voir
2013 Lucie Gravel Voir
2017 Léo Plourde Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises


Armoirie[modifier | modifier le code]

« Le fond bleu derrière les coquilles et la gerbe de blé représente l’eau et le plein air. La pièce dentelée du centre représente le godendart et aujourd’hui la tronçonneuse, donc l’industrie du bois. Sur la pièce dentelée, le roc d’échiquier de couleur noire fait allusion aux mots « Roc » et « Maure » dans Roquemaure. En héraldique, les coquilles sont les emblèmes des pèlerins et font allusion à Sainte-Anne comme lieu de pèlerinage. La gerbe de blé représente l’agriculture. La devise Bâtir ensemble rappelle l’effort collectif des habitants. »[8]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le produit touristique le plus connu de Roquemaure est son Camping municipal. Celui-ci comporte 129 emplacements de camping avec souvent les trois services, soit l’eau, électricité et égout. Il est possible de pratiquer différents sports nautiques sur les lieux puisque le camping municipal est situé sur la berge du lac Abitibi. Un restaurant et une buanderie se retrouvent également sur les lieux.

Le Marais Antoine est un sentier pédestre aménagé à l’aide de trottoir de bois et de belvédère dans un marais à proximité du lac Abitibi. C’est un immense milieu humide de 280 hectares qui abrite un nombre exceptionnel d'espèces animales et végétales, donc plus de 150 espèces d’oiseaux qui y ont été répertoriées. Les mycologues y trouvent également leur compte avec des champignons sauvages et des baies de toutes sortes. Le lieu est donc idéal pour la randonnée pédestre, l’ornithologie et la mycologie.

Après cela, il y a l’Écurie Équitibi avec des activités comme des tours de poney, des visites pour voir différentes espèces animales de la ferme, un service de pension extérieur pour chevaux et des cours d'équitation. Il y a également le parc du Souvenir au cœur du village qui comporte des aménagements pour piquenique et des jeux pour enfants. En plus de la plage municipale (au camping), le village peut compter sur les plages Mainville, Garneau, Lepage et Fortin le long de la berge du lac Abitibi.[9]

Ressources naturelles[modifier | modifier le code]

Une partie du territoire roquemaurien est dominée par la présence du lac Abitibi qui fait 931 km2 avec plus de 200 plages et 900 îles. Certaines sections du lac sont protégées (du côté de l’Ontario) et en plus de Roquemaure, les municipalités de Clerval et Palmarolle sont accessibles par le lac, ainsi que Gallichan, Rapide-Danseur et Duparquet en passant par la rivière Duparquet. De petites rivières avec des zones marécageuses serpentent l’ouest et le nord du la municipalité. Le long des routes et du village, ce sont les cultures céréalières et les champs agricoles qui dominent principalement le paysage. Roquemaure jouit d’un microclimat et d’un sol qui est favorable à cette agriculture, ainsi qu’à la culture du cassis. Le territoire est très plat en niveau du relief avec simplement de petites collines. La faune et flore aquatique est variée et plus de 150 espèces d’oiseaux ont été répertoriées dans le secteur du marais Antoine.[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]