Maurice Proulx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proulx.
Maurice Proulx
Description de cette image, également commentée ci-après
Maurice Proulx avec sa caméra
Naissance
Saint-Pierre-de-Montmagny, Canada
Nationalité Canadienne
Décès (à 86 ans)
La Pocatière, Canada
Profession Cinéaste
Prêtre
Agronome
Intervenant social

Maurice Proulx, né le à Saint-Pierre-de-Montmagny et mort le (à 86 ans) à La Pocatière, communément appelé l'abbé Proulx, est un prêtre catholique, un agronome, un cinéaste et un intervenant social (adoption) québécois. Pionnier du cinéma documentaire au Québec, sa carrière s'est échelonnée de 1934 à 1968, période au cours de laquelle il a réalisé un peu plus de 50 films. Il est le premier cinéaste québécois à réaliser un long métrage documentaire avec En pays neufs (1937), un documentaire sur l'Abitibi, qui fut également le premier film sonorisé de l'histoire du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Proulx naît le 13 avril 1902, à Saint-Pierre-de-Montmagny dans la région Chaudière-Appalaches, du mariage de Fortunat Proulx, cultivateur, et Gracia Blais. Il est l'aîné d'une famille de 14 enfants.

Après des études classiques au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et au Grand séminaire de Québec, il est ordonné prêtre en 1928. Il se perfectionne alors en agronomie à l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière puis à l'Université Cornell de New-York dont il obtient un doctorat en 1933. De retour à l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière en 1934 comme professeur d'agronomie, il s'intéresse au cinéma et s'applique à faire connaître l'œuvre de la Société de colonisation, notamment en Abitibi.

Après avoir participé, en 1940, à la création du Service de ciné-photographie de la province de Québec, il délaisse l'enseignement en 1943 pour se consacrer au cinéma, et cela jusqu'à sa retraite en 1966.

Il meurt à La Pocatière en 1988.

Le fonds d’archives de Maurice Proulx est conservé au centre d’archives de Québec de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

La filmographie de Maurice Proulx comprend un total de 51 documentaires. Ceux-ci lui ont été commandés par divers ministères des gouvernements Godbout (1936; 1939-1944) et Duplessis (1936-1939; 1944-1959), par l'Église catholique romaine et par certaines entreprises privées, et ce entre 1934 et 1968.

Il a également produit et réalisé bon nombre de petits films inédits, mais qui n'ont jamais connu de distribution commerciale.

Films commandés[modifier | modifier le code]

La pêche au saumon et à la truite en Gaspésie
  1. 1937 : En pays neufs
  2. 1938 : En pays pittoresque - Un documentaire sur la Gaspésie
  3. 1939 : La pêche au saumon et à la truite en Gaspésie
  4. 1939 : Percé et l'île Bonaventure
  5. 1939 : Le labour Richard
  6. 1942 : La betterave à sucre
  7. 1942 : Les couches chaudes
  8. 1942 : Ste-Anne-de-Roquemaure: un épilogue à En pays neufs Voir le film
  9. 1942 : Le miel nectar
  10. 1942 : Une journée à l'Exposition provinciale de Québec
  11. 1944 : Colonisation à Saint-Omer Voir le film
  12. 1944 : Parallel Skiing in Quebec
  13. 1946 : Défrichement motorisé Voir le film
  14. 1946 : Le percheron
  15. 1947 : Congrès marial Ottawa Marian Congress
  16. 1947 : Le lin du Canada - la culture du lin
  17. 1947 : Le lin du Canada - l'utilisation du lin
  18. 1949 : La chimie de la pomme de terre
  19. 1949 : Congrès catéchistique de vocation de la Gaspésie
  20. 1949 : La culture de la betterave à sucre
  21. 1949 : Les ennemis de la pomme de terre - Insectes
  22. 1949 : Les ennemis de la pomme de terre - Maladies à virus
  23. 1949 : Les ennemis de la pomme de terre - Maladies fongiques
  24. 1949 : Les ennemis de la pomme de terre - Maladies bactériennes
  25. 1950 : Les ailes sur la péninsule
  26. 1950 : Chasse-neige « Cyclone »
  27. 1950 : Congrès marial Ottawa juin 1947
  28. 1950 : Ski à Québec
  29. 1950 : Sucre d’érable et coopération
  30. 1951 : Le cinquantenaire des Caisses populaires Voir le film
  31. 1951 : Consécration épiscopale et première pontificale de Son Excellence monseigneur Bruno Desrochers, premier évêque de Ste-Anne, septembre 1951
  32. 1951 : Jeunesse rurale
  33. 1951 : La proclamation du dogme de l’Assomption
  34. 1951 : Les routes de Québec
  35. 1952 : Le tabac jaune du Québec
  36. 1954 : Marguerite Bourgeoys
  37. 1955 : La Maison d’Or
  38. 1955 : Vers la compétence
  39. 1955 : Waconichi
  40. 1956 : Les Îles-de-la-Madeleine Voir le film
  41. 1957 : Au Royaume de Saguenay
  42. 1957 : La Gaspésie pittoresque
  43. 1957 : Par-dessus nos rivières
  44. 1958 : Penser avant de dépenser
  45. 1958 : Les travaux et les jours
  46. 1959 : Médecine d’aujourd’hui
  47. 1960 : Le bar du Saint-Laurent
  48. 1960 : La béatification de Mère d’Youville
  49. 1960 : Film politique de Roméo Lorrain
  50. 1961 : La culture maraîchère en évolution
  51. 1968 : Moto-ski

Films inédits[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1985, l'ADATE (Association pour le développement de l'audiovisuel et de la technologie en éducation), institue le Prix d'excellence Maurice Proulx pour la meilleure production québécoise.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]