Reine Élaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la légende arthurienne
Cet article est une ébauche concernant la légende arthurienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élaine.

Dans la légende arthurienne, la reine Élaine est l’épouse du roi Ban de Bénoïc qui règne aux marches de la Bretagne armoricaine et de la Gaule. Elle est la mère du chevalier Lancelot du Lac. Elle est une descendante du lignage du roi David.

Le château du roi Ban de Bénoïc est sis au milieu d’un marais réputé imprenable, mais le seigneur voisin réussit à l’incendier. Ban de Bénoïc, accablé par le désastre, meurt de chagrin, laissant sa femme et son enfant au bord du lac.

Prise de pitié devant l’égarement de la reine éplorée[réf. nécessaire], la fée Viviane se saisit de l’enfant et plonge dans le lac pour l’emmener en son palais du mythique royaume d'Avalon.

Elaine est souvent désignée comme la « Reine aux Grandes Douleurs » après la mort de son époux et l’enlèvement de son fils[1].

Notes et références Lancelot du Lac est un chevalier de la légende arthurienne[modifier | modifier le code]

  1. Mireille Séguy, Lancelot, éditions Autrement, Paris, 196, p.164