Liste d'œuvres concernant le cycle arthurien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une liste non exhaustive d'œuvres concernant le cycle arthurien. Elles sont classées par genre et par ordre alphabétique.

Il s'agit d'œuvres sur la légende arthurienne, issue elle-même d'une synthèse entre merveilleux chrétien (Saint Graal) et merveilleux païen (mythologies galloise et celte). On considère que Chrétien de Troyes en est l'initiateur pour les œuvres en ancien français ; il avait été précédé par Geoffrey de Monmouth et Wace notamment.

D'autres pages similaires sont disponible en langue anglaise, sur Wikipedia[1].

Articles connexes : Roi Arthur et Légende arthurienne.

Sommaire

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Premiers récits[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Gallois[modifier | modifier le code]
Écossais[modifier | modifier le code]
Anglais[modifier | modifier le code]

(la)Histoire ecclésiastique du peuple anglais, Bède le Vénérable, vers 732

Pays de l'auteur inconnu[modifier | modifier le code]

(la)La légende de Saint Goueznou, anonyme, 1019 (Vortigern y est mentionné)

(la)Vita Sancti Euflami, vers 1100

XIIe siècle[modifier | modifier le code]

Anglo-normand[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Gallois[modifier | modifier le code]
Anglais[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

Allemand[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

Pays de l'auteur inconnu[modifier | modifier le code]

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Anglo-normand[modifier | modifier le code]

Roman de Fergus (roman arthurien d'origine écossaise), Guillaume le Clerc de Normandie, XIIIe siècle

Français[modifier | modifier le code]

Britannique[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]
Gallois[modifier | modifier le code]

Allemand[modifier | modifier le code]

Autrichien[modifier | modifier le code]

Néerlandais[modifier | modifier le code]

Italien[modifier | modifier le code]

Norvégien[modifier | modifier le code]

Hébreu[modifier | modifier le code]

Pays de l'auteur inconnu[modifier | modifier le code]
  • Le roman de Moriaen, 1260

XIVe[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]
Gallois[modifier | modifier le code]

Italien[modifier | modifier le code]

Tavola Rotonda, Anonyme

Espagnol[modifier | modifier le code]

(ca)Faula, Guillem de Torroella

Grec[modifier | modifier le code]

Presbys Hippotes (Refonte en grec d'une partie des compilations des œuvres de Rustichello da Pisa)

Pays de l'auteur inconnu[modifier | modifier le code]

Ysaÿe le Triste (fils de Tristan et Iseult, naît peu avant la mort tragique de ses parents décrite dans Tristan et Iseult de Thomas d’Angleterre, écrite vers 1170), Anonyme, première moitié du XIVe siècle

XVe-XVIe siècles[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]
  • The Jeaste of Sir Gawain
Écossais[modifier | modifier le code]
Gallois[modifier | modifier le code]
  • Le conte de Taliesin (Hanes Taliesin), ou L’histoire de Taliesin, Elis Gruffydd (surnommé "Le soldat de Calais"), XVIe siècle (correspondant a priori à une mise à l’écrit de l’histoire traditionnelle de Taliesin, beaucoup plus ancienne, IXe siècle peut-être)
  • Romance de Tristan,
Français[modifier | modifier le code]

Italien[modifier | modifier le code]

Islandais[modifier | modifier le code]

Biélorusse[modifier | modifier le code]

XVIIe-XVIIIe siècles[modifier | modifier le code]

Britanniques (Anglais)[modifier | modifier le code]

Yiddish[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Américain[modifier | modifier le code]

Britanniques (Anglais)[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

Quelques poèmes du recueil Amour, Paul Verlaine, 1888 (Voir cette page)

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]
Écossais[modifier | modifier le code]

To the Chapel Perilous, Naomi Mitchison, 1955

Américain[modifier | modifier le code]

  • The Road to Avalon, Joan Wolf, 1988
  • The Arthor series, A. A. Attanasio
    • The Dragon and the Unicorn, 1994
    • The Eagle and the Sword, 1997)
    • The Wolf and the Crown, 1998
    • The Serpent and the Grail, 1999
  • Nancy McKenzie (toute sa production littéraire)
    • The Child Queen, 1994
    • The High Queen (combiné avec le précédent et republié dans Queen of Camelot (ou Guenièvre) en 2002), 1995
    • Grail Prince, 2003
    • Prince of Dreams, 2004
    • The Chrysalis Queen Quartet series:
      • Guinevere's Gift, 2008
      • Guinevere's Gamble, 2009
  • Parke Godwin
    • Firelord, 1980
    • Beloved Exile, 1984
    • The Last Rainbow, 1985
  • The Tales of Arthur, The Keltiad (corpus de 8 romans, plus quelques courtes histoires), Patricia Kennealy-Morrison
    • Tales of Aeron
      • The Copper Crown, 1984
      • The Throne of Scone, 1986
      • The Silver Branch, 1988
    • Tales of Arthur
      • The Hawk's Gray Feather, 1990
      • The Oak Above the Kings, 1994
      • The Hedge of Mist, 1996
    • Blackmantle: A Triumph, 1997
    • The Deer's Cry, 1998
    • Tales of Spiral Castle: Stories of the Keltiad, 2014 (courtes histoires)

Canadien[modifier | modifier le code]

Australien[modifier | modifier le code]

Russe[modifier | modifier le code]

  • Nikolai Tolstoy (descendant du célèbre écrivain russe)
    • The Quest for Merlin, 1985
    • The Coming of the King: The First Book of Merlin (premier roman d'une trilogie pour l'instant inachevée), 1988
    • "Geoffrey of Monmouth and the Merlin Legend", dans Arthurian Literature XXV, Cambridge, 2008
    • The Oldest British Prose Literature: The Compilation of the Four Branches of the Mabinogi, New York, 2009

Japonais[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Français[modifier | modifier le code]

  • Série « Merlin Zinzin » - Romans illustrés à partir de 9 ans
    • Un grimoire pour Merlin, 2009
    • Des soucis pour Lancelot, 2009
    • Le sort s’acharne, 2010
    • Rien n’arrête Viviane, 2010
    • Morgane s’en mêle, 2011
    • Une licorne pour cinq, 2011
    • Un sort au poil !, 2012
    • L’elfe des brumes, 2012

Britanniques[modifier | modifier le code]

Anglais[modifier | modifier le code]
Gallois[modifier | modifier le code]

Corbenic, Catherine Fisher, 2002

Irlandais[modifier | modifier le code]

Belge[modifier | modifier le code]

Américain[modifier | modifier le code]

Japonais[modifier | modifier le code]

Fate/Zero, Gen Urobuchi, 2006-2007

Non daté[modifier | modifier le code]

Britanniques[modifier | modifier le code]

Gallois[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Voir aussi Soleil Celtic où plusieurs séries mettent en scène le mythe arthurien.

Films et séries télévisées[modifier | modifier le code]

Les manifestations ici sont nombreuses, étant donné le succès de la mythologie arthurienne auprès du public. Il y a en deux sortes : celles qui privilégient au maximum le côté réaliste de l'histoire (oubliant la magie, les artefacts et privilégiant l'ambiance médiévale) et ceux qui insistent sur le côté fantasy. Le classement est fait par ordre chronologique.

Voir aussi l'article : La légende arthurienne à l'écran

Jeux[modifier | modifier le code]

Jeux de société[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Documentaires écrits[modifier | modifier le code]

  • De Scythie à Camelot (From Scythia to Camelot: A Radical Reassessment of the Legends of King Arthur, the Knights of the Round Table and the Holy Grail) New York: Garland, étude écrite par Linda Ann Malcor et Covington Scott Littleton (spécialistes de la Légende arthurienne), 2000
  • Linda Ann Malcor
    • The Chalice at the Cross: A Study of the Holy Grail Motif in Medieval Europe. Ph.D. dissertation, UCLA (University Microfilms), 1991
    • Quelques articles, chapitres d'ouvrages et autres œuvres sur la thématique (visible dans la page Wikipedia de l'auteur, en anglais)

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Concernant les livres (romans, BD) : Bibliography of King Arthur Concernant les films, dessins animés, séries et jeux vidéos : List of media based on Arthurian legend Concernant les différents types de supports : List of works based on Arthurian legends
  2. « Le Chevalier Silence . Une aventure des temps aventureux - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 14 juin 2017)
  3. (en) Wayne G. Hammond et Christina Scull, The J.R.R. Tolkien Companion and Guide: Reader's Guide, Houghton Mifflin, , 1256 p. (ISBN 978-0-618-39101-1), p. 56.

Voir aussi[modifier | modifier le code]