Howard Pyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pyle.
Howard Pyle
Description de l'image Howard Pyle.png.
Naissance
Wilmington
Décès (à 58 ans)
Florence
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
peintre, illustrateur, écrivain
Formation
Dessin de deux pirates s'affrontant sur une plage à proximité d'un coffre de bois, Howard Pyle.
Pirates se battant pour un trésor, illustration issue de Book of Pirates, Howard Pyle.

Howard Pyle () est un illustrateur américain et écrivain d'ouvrages destinés à la jeunesse. Natif de Wilmington dans le Delaware, il passe les dernières années de sa vie à Florence en Italie. Il a illustré notamment Les Aventures de Robin des Bois et Les Chevaliers de la Table Ronde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son classique, The Merry Adventures of Robin Hood (1883)[1], et ses autres publications, souvent inspirées par les thèmes du Moyen Âge – dont un ouvrage en quatre tomes sur le roi Arthur[2] – affirment sa réputation. En 1888 il écrit une œuvre originale, Otto of the Silver Hand[3]. Il illustre aussi des textes historiques[4] et des romans d'aventures dans les magazines Harper's Weekly[5] et St. Nicholas Magazine. Quelques-unes de ses illustrations sont reproduites sur le site wikiart.org[6].

Son roman Men of Iron (1891)[7],[8] (Hommes de fer) a fait l'objet d'un film en 1954, The Black Shield of Falworth, sorti en France sous le titre de Le Chevalier du Roi.

À côté de ses illustrations, il a réalisé quelques « œuvres d'art », des tableaux à l'huile un peu académiques comme Néron tenant une lyre en or avec Rome en flamme (1897)[9] ou La Sirène (1910), œuvre plus personnelle et inspirée[10].

Howard Pyle a aussi été le professeur de quelques futurs grands illustrateurs. Après avoir enseigné au Drexel Institute of Art, Science and Industry, il fonde, après 1900, une école où étudient notamment Olive Rush et N. C. Wyeth. Il enseigne aussi à la Brandywine School, où Maxfield Parrish, Frank Schoonover, Zoe Mozert et Jessie Willcox Smith comptent parmi ses élèves. Ils font tous partie, comme Elmer Boyd Smith, du mouvement artistique appelé en Europe et aux États-Unis l'âge d'or de l'illustration[11].

Robin des Bois[modifier | modifier le code]

The Merry Adventures of Robin Hood[12] est la déclinaison par Howard Pyle des légendes et ballades de Robin des Bois. Il les édulcora pour les rendre acceptables – dans le contexte de l'Amérique moraliste de l'époque – au jeune lectorat qu'il visait : par exemple dans la ballade Robin Hood's Progress to Nottingham, dans le passage où Robin tue quatorze forestiers pour ne pas payer une dette, Pyle ajoute qu'ils l'ont d'abord menacé, et qu'il n'a fait que se défendre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Merry Adventures of Robin Hood », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  2. « The Story of Sir Lancelot and His Companions par H. Pyle | La Quête du Graal », sur Pinterest (consulté le 31 octobre 2016)
  3. « Otto of the Silver Hand 10 - Howard Pyle », sur www.wikiart.org (consulté le 31 octobre 2016)
  4. « Battle of Bunker Hill by Howard Pyle », sur Flickr (consulté le 31 octobre 2016)
  5. « PetitPoulailler 1905 Howard Pyle illustration for Harper's New Monthly Magazine », sur Flickr (consulté le 31 octobre 2016)
  6. « Howard Pyle », sur www.wikiart.org (consulté le 31 octobre 2016)
  7. (en) « Men of Iron », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  8. « Trivium Pursuit  » Blog Archive  » Howard Pyle — Author and Illustrator », sur www.triviumpursuit.com (consulté le 31 octobre 2016)
  9. « Жена Лота (@lot_s_wife) | Twitter », sur twitter.com (consulté le 31 octobre 2016)
  10. « Howard Pyle - The Mermaid - 1910 », sur Flickr (consulté le 31 octobre 2016)
  11. (en) « Artists by Movement: The Golden Age of Illustration (1880's to 1920's) », ArtCyclopedia (consulté le 1er février 2017).
  12. « Robin Hood pictures », sur Pinterest (consulté le 31 octobre 2016)
  13. « Howard Pyle’s First Cover? », sur howardpyle.blogspot.fr (consulté le 31 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :