Eilhart von Oberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un poète image illustrant un écrivain
image illustrant allemand image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant un poète, un écrivain allemand et le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Eilhart von Oberge était un poète de langue moyen haut-allemande du XIIe siècle.

Il était peut-être le ministériel de Henri le Lion et de Othon IV de Brunswick entre 1189 et 1208 mais cela n'est pas avéré[1].

Autour de 1170 ou 1180, il rédige l'œuvre épique Tristrant, ou Tristrant und Isalde, qui représente la première version connue de Tristan en allemand. Il s'est inspiré de (ou a traduit) la version de Béroul, de l'œuvre non conservée Estoire de Tristan, et du Tristan de Thomas d'Angleterre[1]. C'est la plus complète version du XIIe siècle qui soit parvenue. Elle est la source de 4 des 19 chapitres du Tristan et Yseult reconstitués au début du XXe siècle par Joseph Bédier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de)Eilhart von Oberg um 1170/80 - Der Autor fiche sur www.hs-augsburg.de, Bibliotheca Augustana

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]