Gare de Gōra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gōra (強羅)
Image illustrative de l'article Gare de Gōra
Le bâtiment de la gare.
Localisation
Pays Japon
Ville Hakone
Quartier Gōra
Adresse 神奈川県足柄下郡箱根町強羅1300-329
Coordonnées géographiques 35° 15′ 03″ N 139° 02′ 53″ E / 35.250767, 139.04819435° 15′ 03″ Nord 139° 02′ 53″ Est / 35.250767, 139.048194
Gestion et exploitation
Exploitant Réseau Hakone Tozan
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne Hakone Tozan
Funiculaire Hakone Tozan
Altitude 550 m
Historique
Mise en service 1919
Correspondances
Bus Y

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Gōra (強羅)

Géolocalisation sur la carte : Préfecture de Kanagawa

(Voir situation sur carte : Préfecture de Kanagawa)
Gōra (強羅)

La gare de Gōra (強羅駅, Gōra-eki?) est une gare ferroviaire japonaise, située à Gōra (Hakone), dans la préfecture de Kanagawa.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Gōra est le terminus de la ligne Hakone Tozan et du funiculaire Hakone Tozan[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Plusieurs parcs et musées se situent à Gōra, dont le parc de Gōra-kōen et le musée des Beaux-Arts de Hakone[2].

  • Parc de Gōra-kōen : à 5 minutes de la gare, il est composé d'un parc de rocher (le plus grand d'Asie), d'un jardin de plantes alpines et tropicales, d'un étang, d'un musée d'histoire naturelle mais aussi d'une maison de l'artisanat offrant la possibilité aux visiteurs de s'essayer au sechage de fleurs, au soufflage du verre ou à la poterie[1],[2].
  • Musée des Beaux-Arts de Hakone : à 10 minutes de la gare, il est spécialisé dans les céramiques japonaise, mais possède aussi un jardin de mousse et un de bambou[1],[2]. Créé en 1952 par Okada Mokichi, le musée a commencé par accueillir des collections d’œuvres d'art orientales, évitant que nombre d'entre elles ne soient vendu à l'étranger. En 1982, le musée s'est recentré sur les céramiques médiévales japonaises de la période Jōmon à l'époque d'Edo [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Miyanoshita and Gora, Hakone », Japan National Tourism Organization (consulté le 20 février 2012)
  2. a, b et c (fr) « Fuji Hakone », Office national du tourisme japonais (consulté le 20 février 2012)
  3. (en) « Hakone Museum of Art », MOA Museum of Art (consulté le 20 février 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]