Plaine de Kantō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

36° N 140° E / 36, 140

image illustrant la géographie image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant la géographie et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Région de Kantō
Vue aérienne de la plaine de Kantō.
Carte topographique de la plaine de Kantō avec à l'ouest et au nord les Alpes japonaises et à l'est et au sud l'océan Pacifique

La plaine de Kantō (関東平野, Kantō heiya?) est une plaine du Japon située sur l'île de Honshū, entre les Alpes japonaises et la côte pacifique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est délimitée au sud, d'est en ouest, par la péninsule de Bōsō, la baie de Tokyo, la péninsule de Miura et la baie de Sagami.

À vocation agricole, elle comporte de nombreuses industries et villes dont une majorité de l'agglomération de Tokyo, hypercentre de la mégalopole japonaise. Traversée par de nombreux cours d'eau dont le fleuve Tone qui se jette dans l'océan au cap Inubō à Chōshi, elle a donné son nom à la région de Kantō dont la plaine représente 40 % de sa superficie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La plaine fut le théâtre, le , de l'un des plus terribles séismes que l'archipel ait connu[1], faisant plus de 100 000 morts et détruisant une bonne partie de la ville de Tokyo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joshua Hammer, « The Great Japan Earthquake of 1923 », sur Smithsonian (consulté le 27 mars 2016)