Université pour femmes du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université féminine du Japon
Nihion jyoshi university.jpg
Histoire et statut
Fondation
Type
université privée
Nom officiel
日本女子大学
Fondateur
Jinzo Naruse (成瀬仁蔵?)
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tokyo
voir sur la carte de Tokyo
Red pog.svg
Divers
Site web

L' Université féminine du Japon (日本女子大学, Nihon joshi daigaku?) est la plus ancienne et plus grande des universités privées pour femmes du Japon. Elle est fondée le par le pédagogue réformiste Jinzo Naruse (成瀬仁蔵?).

L’Université compte environ 6 000 étudiants et 200 facultés. Elle compte deux campus, nommés d'après les quartiers où ils sont situés : Mejirodai (目白台) à Bunkyō, Tokyo, et Nishi-Ikuta (西生田) à Tama-ku, Kawasaki, préfecture de Kanagawa.

Il existe des écoles associées de l'école maternelle jusqu'aux grandes écoles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jinzo Naruse, fondateur éclairé et pédagogue, avait pour principe « L'éducation pour les femmes, avec la spiritualité sacrée et la dignité du peuple japonais ».

Facultés[modifier | modifier le code]

Anciennes élèves connues[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]