Meigetsu-in

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La fenêtre ronde du Meigetsu-in

Le Fugenzan Meigetsu-in (福源山明月院?) est un temple Rinzai du Bouddhisme Zen de l'école Kenchō-ji situé à Yamanouchi, préfecture de Kanagawa au Japon. Réputé pour ses hortensias, il est aussi connu comme le « temple des hydrangeas » (ajisai-dera). L'objet principal de culte est la déesse Shō Kannon (聖観音).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Yagura. Les formes des 16 Arhats sont visibles

Le Meigetsu-in est construit par Uesugi Norikata du puissant clan Uesugi et le nom lui-même provient du nom posthume de ce même Norikata (Meigetsu)[1]. Selon des documents vieux de 350 ans, c'est à l'origine la salle des invités d'un temple beaucoup plus grand appelé Zenkō-ji (禅興寺?) fermé par le gouvernement au cours de l'ère Meiji[1]. Le Zenkō-ji jouit d'un considérable prestige car c'est l'un des temples Rinzai Zen classés (« Kantō Jissetsu » (関東十刹?), deuxièmes en importance juste derrière les fameux cinq grands temples (Kamakura Gozan (鎌倉五山?) de Kamakura[1]. Le Zenkō-ji ne survit cependant pas à la répression anti-bouddhiste (Haibutsu kishaku) qui suit la restauration de Meiji[1]. Le Meigetsu-in possède une célèbre statue (XIIIe siècle) de Uesugi Shigefusa, fondateur du clan Uesugi[1]. Il est vêtu des pittoresques vêtements des dignitaires de l'époque de Kamakura[1]. La statue est un trésor national[1].

Centres d'intérêt[modifier | modifier le code]

Statue d'Uesugi Shigefusa, trésor national
  • Le temple lui-même avec sa belle fenêtre ronde (voir photo ci-dessus)
  • Le jardin du temple contient l'un des célèbres dix puits de Kamakura (鎌倉十の井?), le Kame no I (瓶の井)[1]
  • Le karesansui, jardin de sable ratissé, les roches et les plantes représentant le légendaire mont Shumi bouddhiste.
  • La grotte (yagura) creusée sur le flanc d'une colline est la plus grande de Kamakura. La petite tour en son centre passe pour être la tombe de Norikata[1].
  • Tombe de Hōjō Tokiyori[1].
  • Les hydrangeas dans le jardin. Les fleurs, quoique célèbres, sont apparemment un ajout récent. Elles auraient été choisies en raison de la facilité avec laquelle elles poussent.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Iso Mutsu, Kamakura. Fact and Legend, Tokyo, Tuttle Publishing,
  • Meigetsu-in, A guide to Kamakura consulté le 29 mars 2008
  • Kita Kamakura, Kamakura Citizen Network consulté le 29 mars 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j Mutsu:1995:165)