Gokuraku-ji (Kamakura)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La porte de Gokuraku-ji
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gokuraku-ji.

Le Gokuraku-ji (極楽寺?) est un temple bouddhiste japonais de la secte Shingon (眞言 ou 真言?) situé à Kamakura (鎌倉市, Kamakura-shi?), dans la préfecture de Kanagawa.

Historique[modifier | modifier le code]

Le temple Gokuraku-ji a été fondé en 1259 par Shigetoki Hōjō (en) (1198-1261) et un prêtre appelé Ninshō (1217-1303) puis restauré et rebâti plusieurs fois depuis cette date. Les tombes des deux fondateurs se trouvent dans l'enceinte du temple.

Gokuraku-ji est très réputé parce qu'il possède plusieurs biens culturels importants parmi lesquels se trouve une très belle statue de bois du Bouddha historique, Shaka Nyorai.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Frederic, Japan Encyclopedia, Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press, 2002

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]