Gokuraku-ji (Kamakura)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gokuraku-ji
Image illustrative de l'article Gokuraku-ji (Kamakura)
La porte de Gokuraku-ji
Présentation
Nom local 極楽寺
Culte Bouddhisme Shingon
Géographie
Pays Japon
Ville Kamakura
Coordonnées 35° 18′ 37″ nord, 139° 31′ 42″ est
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gokuraku-ji.

Le Gokuraku-ji (極楽寺?) est un temple bouddhiste japonais de la secte Shingon (眞言 ou 真言?) situé à Kamakura (鎌倉市, Kamakura-shi?), dans la préfecture de Kanagawa.

Historique[modifier | modifier le code]

Le temple Gokuraku-ji a été fondé en 1259 par Shigetoki Hōjō (en) (1198-1261) et un prêtre appelé Ninshō (1217-1303) puis restauré et rebâti plusieurs fois depuis cette date. Les tombes des deux fondateurs se trouvent dans l'enceinte du temple.

Gokuraku-ji est très réputé parce qu'il possède plusieurs biens culturels importants parmi lesquels se trouve une très belle statue de bois du Bouddha historique, Shaka Nyorai.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Frederic, Japan Encyclopedia, Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press, 2002

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]