Sá de Miranda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miranda.

Francisco de Sá de Miranda, né à Coimbra le 28 août 1481 et mort à Amares en 1558, est un poète portugais.

Comme nombre d’écrivains portugais de son époque, Sá de Miranda a souvent écrit en espagnol. Ses premières œuvres sont caractéristiques de la poésie portugaise du XVe siècle (vilancete, cantiga, esparsa et trova). Influencé par ses voyages en Italie et en Espagne, il a adapté le portugais aux décasyllabes et introduit une nouvelle esthétique avec le sonnet, l’élégie, l’églogue et d’autres formes poétiques classiques.

Sá de Miranda est également l’auteur de deux comédies : Estrangeiros (mise en scène à Coimbra en 1528 et publiée en 1559) et Vilhalpandos (écrit vers 1530 et publié en 1560). Il ne reste que des fragments de sa tragédie Cleópatra.