Liliane Giraudon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Femme de lettres française

Liliane Giraudon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Activités

Liliane Giraudon est une femme de lettres française, née le 13 avril 1946. Depuis plusieurs années, elle habite à Marseille. Ses œuvres sont essentiellement composées à partir d'une écriture poétique et prosodique. Parmi elles, on trouve des lectures publiques[1], des adaptations de textes pour le théâtre, une écriture collective et de la traduction. Plus tard, elle devient co-créatrice et co-directrice de nombreuses revues poétiques. Elle développe également un attrait pour le dessin numérique.

Œuvres et carrière[modifier | modifier le code]

Depuis le début de sa carrière, Liliane Giraudon a publié une quarantaine d'œuvre. Dès 1984, elle est accompagnée et soutenue par l'éditeur français Paul Otchakovsky-Laurens qui publie son œuvre La Réserve aux Éditions P.O.L.

Dans le travail de l'écrivaine on a pu trouver une diversité d'angles littéraires qui la rend difficilement classable. De plus, Liliane Giraudon a une volonté d'écrire « dans les marges »[2] notamment dans ses poèmes contemporains qu'elle définit comme une « sous-catégorie de la sous-classe ». Cependant, ses œuvres sont utilisées parfois par des enseignants pour développer des axes littéraires. Par exemple, lors d'un colloque organisé à l'université Paris 8, en 2018, de nombreux aspects ont été abordés par des professeurs, en lien avec son œuvre : le jeu avec les genres littéraires ; le champ poétique contemporain ; la poésie-reportage ; l'écriture du corps ; l'écriture de la sexualité ; les rapports aux arts visuels ; la création collective ; l'importance du travail de revuiste ; le rapport à la littérature étrangère et la traduction[3].

Revues et direction d'ouvrages[modifier | modifier le code]

Entre les années 1980 et 1990 l'écrivaine est cofondatrice de la revue Banana Split (27 numéros) et de la revue If avec Jean-Charles Depaule, Henri Deluy et le poète Jean-Jacques Viton[4].

Elle devient également membre des revues Action poétique, Impressions du sud, La Nouvelle B.S et de l'atelier de traduction Les Comptoirs de la Nouvelle B.S.

Dans les années 1990, Liliane Giraudon a co-dirigé, avec Henri Deluy, la réalisation de l'anthologie Poésies en France depuis 1960 : 29 femmes (Paris, Editions Stock, coll. Versus, 1994, 265p, (ISBN 978-2-234-04352-7).

Engagement militant[modifier | modifier le code]

En , Liliane Giraudon est signataire d’une pétition en collaboration avec des personnalités issues du monde de la culture pour boycotter la saison culturelle croisée « France-Israël », qui selon l'objet de la pétition sert de « vitrine » à l'État d'Israël au détriment du peuple palestinien[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

- Prix Maïse Ploquin-Caunan 2015 de l’Académie française
  • L’amour est plus froid que le lac, Paris, P.O.L., 2016, 112 p. (ISBN 978-28180-4123-9)
  • Le Travail de la viande, Paris, P.O.L., 2019

Écriture collective[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A la rencontre de Liliane Giraudon », sur http://www.centrepompidou.fr (consulté le 22 mars 2011)
  2. « Laboratoire Littérature, histoire, esthétique », sur lhe.univ-paris8.fr (consulté le 22 mai 2018)
  3. « Liliane Giraudon, une écriture qui dégenre », sur fabula.org (consulté le 21 mai 2018)
  4. Centre international de poésie Marseille, « La Revue If : « La phrase image » », sur http://www.cipmarseille.com (consulté le 22 mars 2011)
  5. « Contre la saison France-Israël », sur mediapart.fr, (consulté le 18 juin 2018)
  6. [PDF] Présentation de l'ouvrage, site prixlitteraire.iledefrance.fr, 2013.
  7. « Acte Vegas, une autre mouette », sur http://theatre-vitez.com (consulté le 22 mars 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]