Poésie japonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du jeu de Karuta représentant et citant Murasaki Shikibu
Matsuo Bashô par Yokoi Kinkoku de la série Haikai Gunsen No Zu (Portraits de poètes de haiku)

Bien que la création poétique soit très ancienne au Japon, les premiers témoignages de poésie japonaise datent du début du VIIIe siècle. Ces poèmes se trouvent inclus dans les textes en prose qui composent le Kojiki et le Nihon Shoki.

Le terme waka (和歌?, poésie japonaise) est généralement utilisé pour définir l'ensemble de la production poétique de la langue, en opposition à la poésie en langue chinoise.

Formes de poésie et concepts[modifier | modifier le code]

Formes principales[modifier | modifier le code]

  • Haikai, qui inclut plusieurs sous-genres :
    • Haïku (俳句, haiku?), forme poétique autonome dérivée du hokku, première strophe du tanka et du renga composée de 17 mores.
    • Haibun, composition littéraire mêlant prose et vers (haïku).
    • Senryū, forme dérivée du haïkai
  • Kanshi, vers chinois adoptés et adaptés au Japon, dont le Qijue (en) (shichigon-zekku au Japon).
  • Renga (連歌?, poésie en chaîne), poésie japonaise collaborative, à l'origine du renku.
  • Waka, forme poétique traditionnelle dont font partie :

Formes et genres divers[modifier | modifier le code]

Les compilations ou anthologies[modifier | modifier le code]

Édition de l'anthologie Kokin Wakashū de poésie japonaise classique avec couverture en bois gravé, XVIIIe siècle.

Dès le VIIIe siècle, les Japonais se mirent à publier de nombreuses compilations de textes et poèmes. Les plus célèbres compilations de poésie sont le Kaifūsō, plus ancienne collection publiée de kanshi, le Man'yōshū, qui inclut également de la poésie chinoise, le Nijūichidaishū, 21 anthologies impériales de waka, le Kokin wakashū (ou Kokinshū), le Shin Kokin Wakashū et le Hyakunin isshu, collection de 100 poèmes par 100 poètes choisis par Fujiwara no Teika. Ces compilations rassemblent les poèmes considérés comme les meilleurs de leur époque par leurs contemporains.

Poètes importants[modifier | modifier le code]

Pré-modernes[modifier | modifier le code]

Modernes[modifier | modifier le code]

Contemporains[modifier | modifier le code]

  • Fujiwara Akiko
  • Takashi Hiraide
  • Toshiko Hirata
  • Iijima Koichi
  • Inagawa Masato
  • Sagawa Chika
  • Ito Hiromi
  • Wago Ryoichi
  • Yagawa Sumiko
  • Yoshioka Minoru
  • Takagai Hiroya

Influences et contexte culturel[modifier | modifier le code]

  • Poésie bouddhiste, genre religieux majeur, avec contributions japonaises significatives
  • Poésie chinoise classique, grande influence sur les premières formes de poésie japonaise
  • Esthétique japonaise
  • Poésie Tang (en), se référant à la poésie typique de la période comprise entre 618 et 907
  • Karuta, type de jeux de cartes de poésie
  • Wabi-sabi, vision du monde ou esthétique japonaise
  • Jours d'hiver, version multimédia du renku éponyme de Bashō

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Japanese poetry » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Guillamaud, Histoire de la littérature japonaise, Éditions Ellipses, Collection Littérature des cinq continents, 2002, 126 p. (ISBN 2-7298-0653-9)
  • Augustin Berque (sous la direction de), Dictionnaire de la civilisation japonaise, Éditions Hazan, 1994, 538 p. (ISBN 2-85025-348-0)
  • Jean-Jacques Origas, Dictionnaire de littérature japonaise, Éditions PUF, Collection Quadrige, 2000, 384 p. (ISBN 2130504418)
  • (en) Robert Graves, The White Goddess: Amended and Enlarged Edition, New York, Farrar, Straus, and Giroux, 1948 [1983]
  • (en) Yoko Sugiyama, « The Waste Land and Contemporary Japanese Poetry », Comparative Literature Vol 13, no 3 été 1961 Oregon, Duke University Presspp. 254–256 [présentation en ligne]
  • (en) Eric Selland, « The Landscape of Identity: Poetry and the Modern in Japan », The New Modern, Ed. 2004. Litmus Press. [lire en ligne]
  • (en) Sawako Nakayasu, « Contemporary Japanese Poetry in English Translation », Ed. Factorial Press