Pierrette Trotta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierrette Trotta
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Autres informations
Condamnée pour
Condamnation

Pierrette Trotta est une Valaisanne accusée de sorcellerie et exécutée en 1467.

Éléments biographiques connus[modifier | modifier le code]

Sa déposition a lieu en février 1467[1] et son procès en 1467[2]. Elle fait partie des accusatrices de Françoise Bonvin lors du procès pour sorcellerie de cette dernière qui a également lieu en 1467[3]. Elle se rétracte lors de son exécution[4]. Les contradictions dans ses déclarations et avec celles de Bonvin ou d'autres personnes font partie des éléments mobilisés par la défense de Bonvin, et qui aboutissent à acquittement de celle-ci[5]. Les aveux faits par Trotta mélangent des événements météorologiques avérés et des éléments imaginaires[1].

Apparition diabolique[modifier | modifier le code]

Le Diable lui serait apparu sous les traits d'une corneille avant de se métamorphoser en homme sans genoux, avec des cornes et le nez crochu[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sandrine Strobino, Françoise sauvée des flammes? : Une Valaisanne accusée de sorcellerie au XVe siècle, Section d'histoire, Faculté des lettres, Université de Lausanne, coll. « Cahiers lausannois d'histoire médiévale » (no 18), (ISBN 2940110085 et 9782940110087, OCLC 466891170, présentation en ligne).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hans-Robert Ammann et Chantal Ammann-Doubliez, « Vin et sorcellerie : de la vigne au pressoir », Archives de l'Etat du Valais,‎ , p. 29 (lire en ligne [PDF]).
  2. Strobino 1996, p. 29.
  3. Noémie Fournier, « Sorcellerie: Françoise Bonvin ou le destin d’une Valaisanne sauvée des flammes », sur lenouvelliste.ch, (consulté le 4 juillet 2019).
  4. Strobino 1996, p. 48.
  5. Strobino 1996, p. 44-45.
  6. Strobino 1996, p. 74.

Voir aussi[modifier | modifier le code]