Agnes Waterhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Agnes Waterhouse
Agnes Waterhouse.jpg

Accusée d'avoir causé la mort de William Fynne par sorcellerie, Agnes Waterhouse est exécutée par pendaison.

Informations générales
Naissance
Décès

Agnes Waterhouse (v. 1503 en Angleterre - 29 juillet 1566 à Chelmsford, Essex) est une femme exécutée pour sorcellerie en Angleterre, par pendaison[1].

En 1566, elle est accusée de sorcellerie de même que deux autres femmes : Elizabeth Francis et Joan Waterhouse[2].

Son procès est typique des procès anglais pour sorcellerie : des accusations absurdes et de l'emphase sur le familier[3].

Après l'immolation en autre de Margery Jourdemayne (en) en 1441, ce procès a emmené les premières punitions et exécutions pour cause de sorcellerie en Angleterre et a inspiré plusieurs pamphlets sur le sujet de la sorcellerie ainsi que sur les procès particuliers qui constituent une source d'information importante sur ces croyances[1].

Postérité[modifier | modifier le code]

Waterhouse est nommée sur le « plancher de l'héritage » de l'installation The Dinner Party de l'artiste américaine Judy Chicago[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Alan Charles Kors (édition) et Edward Peters (révision), Witchcraft in Europe, 400-1700 : A documentary history, Philadelphie, University of Pennsylvania Press,‎ , 2e éd. (ISBN 0812217519), chap. 46
  2. (en) Marianne Hester, Lewd women and wicked witches : a study of the dynamics of male domination, London u.a., Routledge,‎ , 166–171 p. (ISBN 0415070716)
  3. (en) Jeffrey B. Russell, A history of witchcraft : sorcerers, heretics, and pagans, New York, Thames and Hudson,‎ , 92–94 p. (ISBN 0500012253)
  4. (en) « Agnes Waterhouse », Elizabeth A. Sackler Center for Feminist Art: The Dinner Party: Heritage Floor: Agnes Waterhouse, Brooklyn Museum,‎ (consulté le 26 décembre 2011)