Mathurin Le Picard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picard (homonymie).
Mathurin Le Picard
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Condamné pour

Mathurin Le Picard, mort à Louviers en septembre 1642, est curé d'Acquigny, puis curé du Mesnil-Jourdain (Eure). Il fait l'objet d'un procès en sorcellerie[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré comme sorcier, tout comme Urbain Grandier, il se voit accusé d'actes de débauche et de profanation. Après sa mort, on intente un procès à sa mémoire, et son corps, exhumé, est brûlé à Rouen le 21 août 1647 par arrêt du Parlement[2], avec son vicaire Thomas Boullay.

Il est l'auteur du livre Le Fouet des Paillards, publié en 1623, qui présente une classification des diverses espèces de paillardises[3].

En 1628, il succède au père Pierre David au sein du couvent Saint-Louis[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Barbe, Histoire du Couvent de Saint-Louis et de Sainte-Élisabeth de Louviers : et de la possession des religieuses de ce monastère, t. V (1898), Louviers, Imprimerie Eugène Izambert, coll. « Bulletin de la société d'études diverses de Louviers », , 444 p. (lire en ligne), p. 103 et s..

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]