Françoise Secrétain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Secrétain.

Françoise Secrétain était une femme franc-comtoise accusée d'être une sorcière pour avoir, en 1598, rendu impotente de tous ses membres une fillette âgée de huit ans, Louise Maillat, en lui offrant « une croûte de pain ressemblant à du fumier ». Ladite fillette s'en fût trouvée possédée par cinq démons à la fois. On arrêta Françoise Secrétain qui, après rasage de sa chevelure et interrogatoire, confessa qu'elle s'était depuis longtemps « baillée » au Diable et que ce dernier « l'avait connue charnellement quatre ou cinq fois, tantôt en forme de chien, tantôt en forme de chat, et tantôt en forme de poule, et que sa semence était fort froide ».

Elle avoua, en outre, qu'elle avait assisté aux sabbats, fait mourir par attouchement un voisin et divers animaux, mais refusa de dire si elle s'était changée en louve-garou.

Henry Boguet, qui jugea personnellement Françoise Secrétain et qui l'envoya au bûcher, admet comme parfaitement valables dans son Discours exécrable des Sorciers (Rouen, 1606) les témoignages des enfants sous réserve, cependant, qu'ils ne varient point. Françoise Secrétain se donna la mort en prison, selon ce que l'on lit dans le Discours du juge Boguet.

Notes et références[modifier | modifier le code]