Parkzicht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parkzicht
Description de cette image, également commentée ci-après
Parkzicht à Rotterdam
Type Discothèque, jusqu'en 1996
Restaurant, depuis 2010
Lieu Rotterdamse Maasgebouw, dans le parc municipal de Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Coordonnées 51° 54′ 24″ nord, 4° 28′ 17″ est
Inauguration années 1980
Fermeture 1996
Anciens noms Ibiza, Afterparty

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Parkzicht

Géolocalisation sur la carte : Hollande-Septentrionale

(Voir situation sur carte : Hollande-Septentrionale)
Parkzicht

Géolocalisation sur la carte : Rotterdam

(Voir situation sur carte : Rotterdam)
Parkzicht

Résidence

Rob Janssen

Le Parkzicht est une ancienne discothèque localisée dans la Villa Parkzicht à Rotterdam. Elle est connue en tant que berceau du gabber, version néerlandaise de la musique électronique hardcore.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo du Parkzicht.

La Villa Parkzicht, également appelée Rotterdamse Maasgebouw, est un bâtiment se trouvant au centre du parc de Rotterdam, au pied de la tour Euromast.

Durant les années 1980, la discothèque devient très populaire sous le nom de Parkzicht durant les vagues musicales du new wave et du punk. À la fin des années 1980, Parkzicht change de nom et devient "Ibiza" à cause de la nouvelle vague musicale disco, R&B et funk. En 1989, deux nouveaux propriétaires rachètent la discothèque et tentent d'innover dans les styles musicaux[1]. Le célèbre disc-jockey DJ Rob expérimentait de nouveaux sons house tous les vendredis et samedis soirs à Parkzicht. À l'époque, il mixait et alliait la boîte à rythmes aux platines de mixage. Grâce à cela, il réussit à créer des kicks[pas clair] et des basses plus hard que jamais. C'est ce son assourdissant qui rend Parkzicht célèbre par la suite et ramène des danseurs venus de tout Rotterdam. Toutes les semaines, Parkzicht affichait complet. En 1993, la musique gabber devient si populaire que la discothèque ne pouvait plus accueillir les nombreux fans qui venaient danser sur cette musique. Depuis cette année, les raves hardcore et gabber se multiplient à Rotterdam et dans tous les Pays-Bas[1].

Quelques années plus tard, l'ambiance du public change à Parkzicht. La culture gabber devient tellement populaire que le nombre de visiteurs ne cesse d'augmenter et de décupler les problèmes. Les habits des danseurs changent (plus communément de marque Lonsdale). Au fur et à mesure, Parkzicht se forge une mauvaise réputation à cause des mouvements racistes et des abus de drogue. En 1996, un incident se produit dans lequel des coups de feu auraient été tirés. À la suite de cet incident, Bram Pepper, maire de Rotterdam, ordonne la fermeture du Parkzicht[2].

Après la fermeture[modifier | modifier le code]

En 2003, la discothèque est rachetée pour organiser le nouvel évènement gabber Earthquake et change de nom pour Afterparty. Cependant, le gouvernement était réticent à la reprise de ce type d'évènement, ce qui oblige Parkzicht à fermer de nouveau.

Depuis 2010, le site a été racheté et est devenu un restaurant, The Harbour Club. L'ambiance se veut approcher celle de « The Boathouse Café » au cœur de Central Park à New York[3].

En novembre 2012, b2s rouvre momentanément le site et organise un événement pour fêter l'anniversaire de l'avènement du son gabber au Parkzicht. Intitulée « Parkzicht Reünie - Ghost House », la soirée rassemble les DJs ayant fait l'histoire de la discothèque, dont DJ Rob, The Dark Raver, lequel était connu alors sous le nom de Parkneger, Yves Deruyter de Bonzai Records, Paul Elstak pour Holy Noise, Lars pour Megarave Records, DJ Petrov pour Dance to Eden, DJ Panic pour le festival A Nightmare in Rotterdam et Ruffneck pour 80 AUM[4]. L'organisateur événementiel réédite l'événement en 2013 lors de « Parkzicht Reünie 2013 - Voodoo Rave[5]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) Parkzicht - Where It All Began. Consulté le 3 septembre 2010.
  2. (nl) « DJ Rob », sur www.muziekencyclopedie.nl, Muziek Centrum Nederland (consulté le 19 mai 2014).
  3. (nl) « The Harbour Club - Rotterdam », sur theharbourclub.nl, The Harbour Club (consulté le 10 juillet 2014).
  4. (nl) « Parkzicht 24-11-2012 », sur pfsquad.nu, (consulté le 10 juillet 2014).
  5. (nl) « Parkzicht Reunie », sur www.parkzicht-reunie.nl/, b2s, (consulté le 10 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (nl) Site officiel du Parkzicht, aujourd'hui fermé.
  • (nl) Site officiel du Harbour Club, restaurant occupant aujourd'hui le site du Parkzicht.