Ground Zero Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ground zero (homonymie).

Ground Zero Festival
Genre frenchcore, hardstyle, early hardcore, hardcore , industrial, terrorcore
Lieu Bussloo, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Période annuel, fin août
Date de création 2006
Organisateurs UDC Events et Multigroove
Site web groundzerofestival.nl

Ground Zero Festival (plus souvent et simplement appelé Ground Zero) est un festival de musiques électroniques, incluant notamment frenchcore, hardstyle, early hardcore, hardcore , industrial, terrorcore et gabber, créé en 2006 aux Pays-Bas. Ce festival est organisé annuellement par UDC Events et Multigroove.

Description[modifier | modifier le code]

Il se déroule depuis la première édition 2006 au « Recreatieterrein Bussloo », base de loisirs à Bussloo, village près de Voorst, dans la province de Gueldre.

Le festival a lieu pendant une nuit, de 22 h à h le lendemain matin[1].

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition Date Localisation Artistes (line-up par scène) Anthem Référence
3e Recreatieterrein Bussloo Tieumetc. [2]
Night Fire (7e) Recreatieterrein Bussloo Promo, The Wishmaster, The Outside Agency et Thera, etc. Ruffneck & Nosferatu - Zero [3],

[4]

8e Recreatieterrein Bussloo Ophidian & Hamunaptra - Beyond Dusk And Dawn (Official Ground Zero Hardcore Anthem)
Blackout (10e) Hardcore (animation : MC Jeff) : Amada, Javi Boss vs Re-Style, Tommyknocker, Evil Activities, Amnesys (live), Promo, Ophidian vs Neox, Dyprax vs Furyan, DaY-már, Negative Audio, Radium
Hardstyle (animé par MC Da Syndrome) : Devin Wild, Isaac, Max Enforcer, Stephanie vs Malua, D-Block & S-te-Fan, Jack of Sound (nl) (live), Endymion, Outbreak, Hard Attack (live), Digital Punk (en), Rooler (live), Hardstyle Mafia vs Sacha F
Uptempo - Frenchcore (animé par MC Triggah) : Chok Dee vs Axel Erator, The Vinylraider vs Dexter vs Frenchip, Aggressive vs The Dark Project, Psiko vs Maissouille, Ysiss vs Miss Enemy, Hungry Beats vs The Braindrillerz, System Overload vs The Demon Dwarf, Le Bask, Sjammienators, Adrenokrome vs Ketanoise
Early hardcore (animé par MC Axys) : D'Spyre, Buzz Fuzz, Paralizer vs Chosen Few, Human Resource, Catscan, Leviathan vs Rheeza, Dano vs Gizmo, Ruffneck, Placid K vs Lenny Dee
Millenium harcore (animé par MC Syco) : Base Alert, Dyprax, Alien T, Darkcontroller, Vince vs J.D.A, Tommyknocker, Bass-D, D-Passion
Industrial : Penta, Khaoz Engine, Hardbouncer, Lunatic, Tymon, Sei2ure, Igneon System, Miss Hysteria, Ophidian, Sandy Warez
Terror (animé par MC Skullcrusher) : Delta 9, DRS, Laurent Hô, The Speed Freak, S'Aphira, SRB, Akira, Noisekick (hr)
Freestyle (animé par DJ The Russian) : Dutch Movement, Outsiders, Playboyz, Freestyle Maniacs, Transfarmers, Dr Phunk, Lowriderz, Audiofreq, The Prophet
Hardtechno (animé par MC Coredelia Guerilla) : The Annoying Raider, Tekzotic, Nelson Katzer, Viper XXL, Withecker, Jason Little, Angel, The DJ Producer
Talent (scène jeunes artistes)
[5]
11e Recreatieterrein Bussloo

Compilations[modifier | modifier le code]

Lors des festivals, les organisateurs sortent un CD de compilation des pistes jouées par les DJ pendant la soirée.

  • Ground Zero 2007 - The Live DJ Sets, accueilli d'un 75 sur 100 sur Partyflock[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Neel 2016.
  2. (nl) Cemon Victa [Ricardo], « Ground Zero 2008 CD&DVD », sur Partyflock, (consulté le 9 juillet 2014).
  3. (nl) « Ground Zero 2013 - Night Fire », sur Partyflock, (consulté le 3 janvier 2014).
  4. (en) « Ground Zero Festival 2013 Anthem », sur www.groundzerofestival.nl, (consulté le 29 avril 2014).
  5. (en) « Timetable Ground Zero Festival 2016 », sur www.groundzerofestival.nl (consulté le 2 septembre 2016)
  6. (nl) toetje, Charly Rocks et Vage Nico, « Ground Zero 2007 - The Live DJ Sets », sur Partyflock, (consulté le 9 juillet 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]