Korsakoff (musicienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Korsakoff et ENG.
Korsakoff
Description de cette image, également commentée ci-après
Korsakoff mixant à Airbeat One Festival 2015, en Allemagne.
Informations générales
Nom de naissance Lindsay van der Eng
Naissance (35 ans)
Akersloot, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Productrice, disc jockey
Genre musical Techno hardcore, gabber
Années actives Depuis 2001
Site officiel www.djkorsakoff.com

Korsakoff, de son vrai nom Lindsay van der Eng, née le , est une productrice et disc jockey de techno hardcore et gabber néerlandaise. Elle est l'une des productrices les plus reconnues de la scène gabber mixant dans les soirées les plus prestigieuses, en particulier Masters of Hardcore[1]. La plupart de ses titres et albums ont atteint les classements internationaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lindsay van der Eng est née le dans un petit village à Akersloot, Amsterdam, aux Pays-Bas[2]. Elle compose Separated World en 2001 ce qui impressionne le public général et l'industrie de la musique[2]. Depuis ses titres Tamara et My Empty Bottle, Korsakoff obtient le statut de productrice la plus respectée aux Pays-Bas. Sa popularité s'accroit par conséquent avec les titres Unleash the Beast et Stardom qui deviennent des hits et atteignent la première place des classements musicaux pendant deux semaines[2].

Elle gagne en audience hors des frontières néerlandaises dans des pays comme l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie, la Suisse, la Belgique, la France et l'Allemagne[2]. Elle commence devant 18 000 personnes au stade de Thialf le 18 septembre 2003, puis continue sa traversée en participant aux plus grandes soirées-événements comme Thunderdome le 4 décembre 2003 ou encore Masters of Hardcore en 2004[2]. En 2005, elle participe à l'album 3XHARD3R, distribué par digidance[2], avec un mix gabber. L'album présente les divers courants dérivés de la techno hardcore : un mix jumpstyle de DJ Ruthless et un mix hardstyle de The Prophet et un mix « powerrave » de Korsakoff[2],[3]. Cette même année, elle est récompensée aux Dutch Release Dance Awards 2005[2]. En 2008, elle mixe l'un des CD du triple album Bassleader 2008, compilation sortie en marge de l'événement Bassleader[4].

Son album Pink Noise commercialisé le 21 mai 2010 atteint la 83e place des classements musicaux néerlandais pendant une semaine[5] ; l'album est également bien accueilli sur Partyflock avec une note de 80 sur 100 avec en verdict : « Le surprenant Pink Noise est un album très solide [...] avec de bonnes chansons et une variété raisonnables de styles[6]. » Le 7 décembre 2012, c'est son album Stiletto qui atteint la 160e place dans les classements musicaux belges pendant une semaine[7], et il est également bien accueilli sur Partyflock avec une note de 73 sur 100[8]. Elle participe aux festivals et événements de musique électronique un peu partout en Europe, comme au Festival Svojšice en République tchèque en 2014[9]. La même année, elle participe au double album Masters of Hardcore presents Masters in the Mix Volume I, dont elle mixe l'un des CD aux côtés de Nosferatu ; cet album est accueilli sur Partyflock par une note de 73 sur 100[1]. Le , elle participe à une soirée appelée A Night with Bass-D, organisée avec Bass-D[10]. L'année suivante, en 2015, elle participe au Summer Festival[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Korsakoff (à droite) et Outblast (à gauche) mixant à Syndicate 2010.

Hymnes[modifier | modifier le code]

Titre Festival Année Commentaire
Unleash the Beast Masters of Hardcore 2004 avec Outblast
Stardome Thunderdome 2004
Hymn of Syndicate Syndicate 2011 avec Outblast
The Torment of Triton Masters of Hardcore 2012
Freaks of Insanity Masters of Hardcore Switzerland Edition 2013 avec MC Tha Watcher
Defqon.1 Black 2014
Method of mutilations Dominator 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) Simplistica, « Masters Of Hardcore presents Masters in the Mix Volume I - Mixed by Korsakoff & Nosferatu », sur Partyflock, (consulté le 16 avril 2015).
  2. a b c d e f g et h (en) « KORSAKOFF », sur The DJ List (consulté le 16 février 2013)
  3. (nl) Iguana_, Kimst et Vage Nico, « 3XHARD3R », sur Partyflock, 165 février 2005.
  4. (nl) Vage Nico, Cemon Victa [Ricardo] et A-Lex, « Bassleader 2008 Compilation », sur Partyflock, (consulté le 16 avril 2015).
  5. « Korsakoff - Pink Noise », sur Ultratop (consulté le 16 février 2013).
  6. (nl) Cemon Victa, « Korsakoff - Pink Noise », sur Partyflock, (consulté le 16 février 2013).
  7. (en) « Korsakoff - Stiletto », sur Ultratop (consulté le 16 février 2013).
  8. (nl) Cemon Victa, « Korsakoff - Stiletto », sur Partyflock, (consulté le 16 février 2013).
  9. (cs) GREGI.NET, « Festival Svojšice prináša video rozhovory s promotérom festivalu a ďalšími vystupujúcimi », sur www.gregi.net, (consulté le 5 juin 2014).
  10. (en) « Bass-D – Korsakoff & Outblast Megamix (2014) », sur thecrazydutchmansblog.nl, (consulté le 14 septembre 2017).
  11. « L'affiche du Summerfestival 2015 est complète! », sur wallonight.be, (consulté le 11 février 2016)
  12. (en) « 04.12.2004: Thunderdome 2004 », sur www.thunderdome.com (consulté le 26 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :